LYCANTHROPHY / BLOOD I BLEED - Split 10'' (Bones Brigade) - 15/11/2013 @ 07h31
Dans un couple, qu’on le veuille ou non, il y a toujours un dominant et un dominé.
Notre déguisement d’homme civilisé, notre masque social, nous ont bridés pour stigmatiser ce rapport de force, qui pourtant obéit à une logique animale implacable, et qui pourtant est saine et nécessaire, pour la survie de notre espèce.

Cette dualité comportementale se retranscrit souvent sexuellement, et musicalement.
Ce split 10’’, entre LYCANTHROPHY et BLOOD I BLEED, sorti par l’incontournable Bones Brigade, témoigne de ce rapport de force, et illustre surtout l’intérêt et la force de cette dualité comportementale.

BLOOD I BLEED, impulsif et teigneux.
LYCANTHROPHY, violent mais raisonné.

Ces deux-là sont fait pour s’entendre, leur union vinylesque est une évidence.

Dominant dans l’impulsivité, BLOOD I BLEED est nettement plus frontal que son alter-égo. Il exprime, au travers de 11 nouveaux titres, une violence directe et succincte, qui manque de recul, mais qui comble son côté bourru avec une efficacité percutante.

Dominé dans l’impulsivité, LYCANTHROPHY est tout aussi violent, mais plus réfléchi. Il exprime, au travers de 7 nouveaux titres, une violence tempérée mais extrêmement rageuse, qui comble son côté maitrisé par une efficacité corrosive.

L’un comme l’autre se complaisent dans cette osmose extrême, chacun utilisant sa force et sa spécificité pour équilibrer son rapport de force, chacun se servant des faiblesses de l’autre pour exister.

Il en résulte un couple discographique violement attractif. Un duo musical complémentaire, mettant en avant deux approches personnelles du Grind et du FastCore, et dont la diversité d’expression et de comportement converge vers un seul et même but : nous laminer la tronche.

Là où d’autres styles musicaux véhiculent individualisme ou égocentrisme, le powerviolence (qu’il flirte avec le grind ou le Thrash) privilégie l’union et la complémentarité. Et cet excellent split 10’’ le symbolise parfaitement...

La relation dominant/dominé ne saute pas aux oreilles, sans compter que les deux protagonistes aiment s’ouvrir sensiblement aux styles musicaux de l’autre membre du couple, pour mieux tromper l’auditeur ; BLOOD I BLEED demeure ainsi violent et direct, avec des riffs FastCore, tandis que LYCANTHROPHY s’acharne radicaliser son FastCore pour taper parfois dans le Grind et le Powerviolence.

Les hurlements arrachés et expressifs de la ravissante xx répondent ainsi aux cris aigus et cassants de Rosco, tous deux privilégiant l’urgence et l’impulsivité.

Si vous avez aimé ‘Gods Out Of Monsters’ et ‘Lycanthrophy’, seul l’achat de ce split corrosif vous permettre de remédier à votre dépendance musicale. Les deux entités poursuivent dans leurs styles respectifs, avec toujours autant de tact et de réussite.

Radicalement violent, violement radical, cet excellent split 10’’ met à l’honneur deux excellents groupes, qui œuvrent dans deux styles complémentaires mais proches, confirmant que powerviolence, grind et Fastcore font vraiment bon ménage. A écouter d'urgence !


Rédigé par : ..::Ju::.. | FastCore + PowerViolence/ | Nb de lectures : 11462




Auteur
Commentaire
Bob
IP:88.184.240.153
Invité
Posté le: 17/11/2013 à 19h36 - (109939)
La chanteuse de Lycanthrophy s'appelle Zsdisha.
Et c'est clairement un excellent album mais réservé à des auditeurs avertis, car les autres tiendront difficilement 20 secondes, c'est assez rude...

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 19/11/2013 à 20h39 - (109961)
Ouaip.
Rude, c'est le mot.
Mais putain que c'est bon.... :)



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker