LUNE PALMER - The Rooster (Hummus) - 17/04/2014 @ 08h21
Les packs promos du patron sont parfois comme des boîtes de chocolat, on ne sait pas toujours sur quoi on va tomber. C’est aussi ce qui fait son charme. Lors de la dernière livraison par exemple, entre le dernier Pro – Pain et le dernier Stuntman se planquait cet album de LUNE PALMER, inconnu au bataillon. Bon le bouzin est igné sur Hummus Records (Impure Wilhelmina, NVRVD, Coilguns…) ça rassure, je suis en terrain connu et conquis. Pourtant quand je lance la galette, drôle de sensation…

LUNE PALMER est un duo suisse, qui sur scène se fait accompagner de deux membres d’Abraham, officiant dans un genre très éloigné du metal et de ses dérivés puisqu’on se retrouve en plein milieu d’un carrefour où se croisent les routes du rock, de la pop, du post-rock et de l’électro-pop. Bref un truc entre Radiohead, Sigur Ros, Mum ou Yndi Halda. Un truc qui n’intéressera que les plus largement ouverts des chevelus d’entre nous. Ce qui frappe d’entrée de jeu dans LUNE PALMER, c’est la voix. Masculine ? Féminine ? Difficile de la définir avec certitude, cette voix semble descendre tout droit des cieux et appartenir à un être androgyne, éthéré, angélique. Une voix qui s’impose comme une des marques de fabrique de la musique et du son du groupe. Un timbre et une manière de chanter qui n’est pas sans rappeler Sigur Ros. Sur le titre « Urban Noma 116 » notamment où les guitares se mêlent à des sonorités électroniques dans une sarabande que n’aurait pas reniée les islandais. Sigur Ros semble être une des influences les plus prégnantes de LUNE PALMER. Toutefois on perçoit une facette plus rock dans le jeu de batterie et le son des guitares ? Bon, ça reste très aéré et aérien, point de gros riff ici mais une petite vibe post-rock pas dégueulasse au final.

« The Rooster » fait partie de ces disques que tout metalleux se doit de posséder afin d’assurer une ambiance grand public quand il reçoit des invités dans son modeste foyer. Le genre de musique qui ne fera pas fuir bonne maman. L’album est un ensemble intimiste, aérien qui surprend par ses arrangements et des mélodies. « Waters » par exemple est un morceau dont la richesse n’a d’égal que la finesse, un titre a écouter au calme, le soir, tranquillement pour terminer sa journée dans la volupté et laisser la torpeur nous emporter. L’ensemble est clair comme du cristal, porté par des sonorités électroniques là aussi très fines et musicales et ponctué d’instruments inhabituels (pour le metal ou le rock j’entends) comme le xylophone ou le glockenspiel qui viennent apporter une petite touche « enfantine » à « Together » qui clôt joliment l’album. On noter quelques références bien senties tout au long de l’album comme sur le morceau électro acoustique porté par une belle mélodie de piano « Meet Horselover Fat » qui renvoie à un des personnages les plus emblématiques de Philip K. Dick ou dans le patronyme du groupe qui rappelle inconsciemment la Laura Palmer de Twin Peaks.

LUNE PALMER est un disque qui pourra plaire aux amateurs de Sigur Ros et autres groupes de post-rock du même acabit. Un disque tout en finesse, aérien, richement arrangé et parfaitement exécuté. Bien sûr, en termes de metal ici c’est le néant absolu mais malgré tout, « The Rooster » réserve de jolies sensations pour les mélomanes aux larges oreilles.





Ecouter. - 69 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 14.5/20 | Nb de lectures : 11387




Auteur
Commentaire
Borderline
Membre enregistré
Posté le: 20/04/2014 à 22h11 - (111836)
Très belle découverte pour moi en tout cas.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker