LOVE LIKE BLOOD - Chronology of a Love Affair (Hall of Sermon) - 24/11/2001 @ 14h46
Moins d'un an après la sortie de l'excellent "Enslaved and Condemned", nos chers gothiques de Love Like Blood succombent eux aussi à l'album de reprises.
Après Atrocity, Six Feet Under et Illdisposed, ils ont décidé de nous faire partager leurs influences et goûts musicaux. La principale originalité de ce disque est d'être divisé en 4 périodes distinctes correspondant chacune à une demi-décennie de 1980 à 2000. La première période (1980-1985) offre des reprises de Joy Division, Bauhaus, The Cure et The Sisters of Mercy. La seconde période (1986-1990) reprend Christian Death, The Mission, The Cult et Jesus and the Mary Chain.
La troisième (1991-1995) présente Fields of the Nephilim, Love Like Blood (comme c'est original !), Killing Joke et Paradise Lost. La période la plus récente (1996-2000) comprend Lacrimosa, Type O Negative, Tiamat et Marilyn Manson.
En tout 16 titres pour une durée de 78 minutes ne vous donneront pas l'impression d'avoir été volés.

Malheureusement, toutes les reprises ne sont pas du même niveau et le choix des titres s'avère parfois être trop démagogique pour être honnête. Reprendre le "True Belief" de Paradise Lost ou le "Love Like Blood" de Killing Joke n'est pas vraiment aventureux. D'un autre côté les titres de la seconde période sont relativement confidentiels et ne sont pas très connus (à part le "Rain" de The Cult). Les reprises les plus réussies sont indubitablement celles de la première période où "A Strange Day" de The Cure ou "She's in Parties" de Bauhaus me font un effet boeuf. J'ai d'ailleurs le béguin pour ce titre de Cure que je considère comme un de meilleurs de leur discographie, véritable monument de mélancolie et de dépression. Par contre "Whatever That Hurts" de Tiamat ou "Black N°1" de Type O Negative n'apportent rien aux titres originaux et auraient presque tendance à les dénaturer. Ne parlons même pas de Marilyn Manson, je n'y connais rien et je hais ce type...

En conclusion, il s'agit d'un album agréable et à l'artwork somptueux mais dont la variété tendance fourre-tout risque de rebuter pas mal de monde.




Rédigé par : loufi | 7/10 | Nb de lectures : 5967




Auteur
Commentaire
Shaka
Membre enregistré
Posté le: 27/11/2001 à 00h46 - (280)
C'est quelle chanson de MANSON ?

Loufi
Membre enregistré
Posté le: 01/12/2001 à 23h04 - (321)
great big white world...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker