LOCRIAN - Return to Annihilation (Relapse) - 12/09/2013 @ 08h04
LOCRIAN est un duo basé à Chicago composé de André Foisy et Terence Hannum. Outre son activité de musicien, Terrence Hannum est aussi un artiste contemporain spécialisé dans les installations. Le groupe est né en 2005 et a sorti tout un tas de choses sous des formats en tous genres : CD-R, cassettes, splits, vinyles, CD, VHS... bref le groupe a gravé son art sur pratiquement tous les formats existants. Malgré une existence relativement courte, le duo est très prolixe puisqu'on leur doit une vingtaine de sorties. Pas mal. Pourtant, "Return to annihilation", première oeuvre diffusée par Relapse constitue pour moi, une porte d'entrée dans leur univers vu qu'avant ça, je n'avais jamais entendu parler de ce groupe. Comment décrire la musique de LOCRIAN ? Eh ben le duo de Chicago officie dans les eaux du drone, de la noise, de l'ambient et avec une légère touche de black metal pour être mode.

Si le premier morceau sonne comme du DEAFHEAVEN qui aurait fait joujou avec des logiciels électroniques, le reste n'est que créations d'atmosphères, de sonorités en tous genres qui, il faut bien le dire, aux oreilles du néophyte ou du metalleux lambda tiennent plus de la longue introduction que de véritables morceaux. Le groupe crée des ambiances, des installations musicales atmosphériques qui font passer l'auditeur par divers états allant de la déprime à la tristesse en passant par l'ennui, la mélancolie ou encore l'espoir (mais très brièvement). L'album mérite d'être écouté au casque afin de bien saisir toutes les subtilités des sons proposés. Oui "sons" car il s'agit bien plus de cela que de musique à proprement parler. Pourtant le premier titre laisse présager du bon avec une espèce de morceau post black metal teinté d'électroniques et de claviers. 'Eternal return' s'en va chasser sur les terres arpentées par un DEAFHEAVEN encore plus éthéré. La voix semble venir du fin d'une cave, à la BURZUM ou encore ABRUPTUM. Mais c'est presque tout pour la partie metal, le reste du disque. Le second titre n'est autre qu'un long battement electro de plus de cinq minutes sur lequel vient se greffer un rythme de batterie hypnotique mais très long avant que le morceau n'explose enfin en une envolée post hardcore à la PELICAN.

On navigue dans une mer de sonorités, de bidouillages électroniques par-dessus lesquels s'ajoutent riffs de guitares distordus, bourrés d'effets et une pulsation de batterie qui maintient tout cela en vie. Tout cela avec par moments, sans crier gare, la voix qui vient refaire surface. Je pense qu'on peut rapprocher LOCRIAN de groupe de drone ou d'experimental comme NADJA, SUNNO))) ou BORIS voire même ENVY lors de certains passages mais là encore, le duo de Chicago se démarque de ses compères. Ils affirment s'inspirer des albums de rock progressif des années 70 avec des titres à tiroirs découpés en plusieurs chapitres et des albums concepts. Le concept de "Return to annihilation" s'inspire du titre 'Lamb lies down on Broadway' de GENESIS et par le roman "Dhalgren" de Samuel Delaney qui narre un voyage vers la ville fictive de Bellona coupée du monde à cause d'une catastrophe naturelle. Le roman, comme l'album de LOCRIAN, se distingue par son côté énigmatique et insaisissable.

"Return to annihilation" est un disque-trip qui peut décontenancer, enchanter et agacer tout en même temps. Un voyage sonore plein d'atmosphères, d'ambiances différentes. L'amateur de metal classique ne devrait pas y trouver un grand intérêt mais les fans d'expérimentations, de bidouillages électroniques, de trip musical et de longues plages bruitistes noisy devraient y trouver à boire et à manger. Même si certains passages, même écoutés au casque s'avèrent trop longs et laissent l'ennui prendre le pas sur la fascination. Il reste toutefois de bonnes choses même si le côté arty prout-prout devrait en laisser plus d'un sur le carreau.

Eternal Return. - 86 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 13/20 (un peu au pif...) | Nb de lectures : 11554




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker