LOCH VOSTOK - From These Waters (ViciSolum) - 18/06/2015 @ 07h34
Ah, la Suède. Froide terre promise métallique, fertile terreau de musiciens talentueux mais également repaire d'une des formations heavy les plus inspirées et sauvages à avoir émergé ces dernières années, mesdames, messieurs, sous vos applaudissements : LOCH VOSTOK.

Avec son nom à coucher dehors, qui fait référence à un lac sous-terrain perdu quelque part dans l'Antarctique, l'obscurité sous-marine glacée de LOCH VOSTOK évoquerait plus volontiers un obscur one-mand band universitaire se complaisant dans le black déprimé et nonchalant. Perdu, puisque c'est dans un "extreme progressive metal" que nos cinq larrons d'Uppsala excellent ! Et le club des cinq n'y va pas de main morte pour balancer un heavy bien burné, mélodique et de haute volée technique, qui vient taper à l'occasion dans le death et le thrash pour en relever les saveurs ! Ce "From these waters" est déjà le sixième album du groupe formé en 2001 et force est de reconnaître que ça se sent tant la formation suédoise maîtrise impeccablement son sujet.

Et si, forcément aurais-je envie de dire, lorsque l'on s'empare de l'équation heavy + burnes + mélodies, NEVERMORE vient hanter les esgourdes, LOCH VOSTOK dépasse ce simple calcul de coin de table pour le propulser hors des limites ténues de l'exercice de style. La preuve en moins de cinq minutes avec ce morceau introducteur, "Like poison to the stars", où la formation suédoise montre toute l'étendue de son talent. Passages sympho de toute beauté, accélérations meurtrières, solos majestueux sur fond de rythmiques syncopées, le tout servi magistralement sur des vocalises tour a tour soyeuses puis revanchardes. Aucun doute n'est permis, ces gars là ne se fixent aucune limite dans leurs créations. Un coup à gauche, une tape à droite, attends je reviens, non finalement vas-y passe. Et le plus fort, c'est que tout ça sonne de manière parfaitement naturelle. Ecoutez cette transition entre les deux premiers morceaux, ces atmosphères intrigantes, voilà un vrai Tetris ou chaque élément s'imbrique à merveille l'un sur l'autre. Le batteur est aux abois, le préposé aux claviers débridé, la section rythmique prend un malin plaisir à brouiller les pistes sur chaque titre...et le tout est chapeauté de main de maître par l'un des deux membres fondateurs du groupe, Teddy Möller, qui en plus de chanter et grattouiller avec classe, a mitonné une production aux petits oignons pour ses collègues : Rémy Bricka sors de ce corps !

Tendez l'esgourde, il y a du TEXTURES époque "Drawing circles" dans cette recherche permanente d'envolées aériennes, ces passages épiques et lumineux, tout comme le spectre des premiers SOILWORK constitue un bon repère dans ces percées melodeath bien puissantes et ficelées qu'on relèvera sur l'excellent "Dead sea trolls" ou le mal-nommé "Sentiment" qui est loin de faire dans la dentelle ! Mais le groupe est également à l'aise lorsqu'il s'agit de ralentir la machine pour s'aventurer sur des horizons plus atmosphériques, comme sur ce "Me forgotten" mélancolique et catchy en diable. Quant au majestueux final "They brought the dark", il vous laissera sur le boule avec ses claviers superbes de justesse qui contrebalancent des plans de guitares complexes. Tout simplement bluffant.

Seule (petite) ombre au tableau, ce vilain artwork photoshoppé orné de polices retro-moches. Pas franchement du meilleur goût mais un coup d'oeil avisé sur les précédentes livraisons du groupe prouve que ça n'a jamais été leur point fort... et entre nous hein, on s'en tape, puisque le contenu est tellement bon que qu'il ne mérite pas de s'attarder une seconde de plus sur le contenant. Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse : hips !




http://lochvostok.com/en/ - 85 visite(s)

- 59 téléchargements


Rédigé par : TarGhost | 16/20 | Nb de lectures : 7560




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 18/06/2015 à 10h49 - (117020)
J'aime beaucoup ce que je lis et j'entends !

La prod est super, puissante mais pas sur-faite, la batterie sonne bien organique, le chant clair n'a pas trop d'effets.

Ca bute, merci pour la découverte !

Dimechag
IP:93.6.242.186
Invité
Posté le: 19/06/2015 à 13h00 - (117034)
Et paf une giffle!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker