LIONHEART - Love Don't Live Here (Beatdown Hardwear) - 31/03/2016 @ 07h09
En quelques années, LIONHEART est devenu un gros client de la scène hardcore américaine. Le genre de groupe qui tourne des semaines durant en tête d’affiche dans toute l’Europe et qui ramène un petit paquet de monde à ses concerts. Les gars ont toujours aimé l’Europe et sont peut-être même plus « huge » ici que chez eux, aux States. J’avoue que je me demande bien comment ce groupe est parvenu à atteindre ce statut parce que jamais ses albums n’ont été transcendants, les californiens se contentant bien souvent de balancer un hardcore tough guy bien générique et « grand public ». Et ben c’est peut-être pour ça justement. LIONHEART est devenu un blockbuster du hardcore. Il y a des blockbusters de qualité et puis il y a les autres ceux qui sortent en été pour faire le lien entre les très grosses machines. « Love Dont Live Here » est de ceux là. Le disque qu’on sort et qu’on écoute pour patienter avant le nouveau Hatebreed par exemple.

Si Hatebreed est le groupe de hardcore de stade par excellence, LIONHEART en est le petit frère, celui qui aimerait bien mais qui ne peut pas alors il se contente de faire comme le grand frère, modestement, à son petit niveau et c’est suffisant pour lui offrir un train de vie confortable. Hatebreed est Steph Curry, LIONHEART est Seth Curry. En attendant ça fait le travail correctement : on a du muscle, de la barbe bien peignée, des t-shirts bien cintrés pour mouler les gros muscles et une petite coupe fraîche bien peignée. Niveau musique c’est pareil : on a des gros muscles, des lyrics bien segpas, des moshparts entendues un milliard de fois, des riffs entendus un millions de fois, quelques gang vocals bien musclés, des patterns de batterie tellement classiques que les utiliser dénote de la plus élémentaire feignasserie. Le tout avec une grosse prod en béton qui offre un bon 5,4 sur l’échelle de Richter à la basse et un son de batterie bien synthétique avec des toms qui sonnent comme des caisses claires. Je schématise un peu mais voilà, c’est ça, un son de blockbuster hardcore pour faire mosher et se bagarrer les jeunes durant les concerts.

Voilà, que dire de plus finalement ? Bah pas grand-chose si ce n’est que quiconque à déjà écouté un morceau de LIONHEART comprend tout de suite de quoi il s’agit ici. On sortira du lot les titres « Rewind » ou « Dead Wrong » qui ne sont non pas meilleurs, mais plus efficaces que la moyenne avec ses gros riffs lourds et Métol et son flow plus intéressant que la moyenne. Si, dans ce monde (Satan merci, ce n’est pas encore le cas) il existait des boites de nuit hardcore, c’est LIONHEART qui passerait dans ce genre d’endroit. On regardait les jeunes zazous se latter la gueule une canette de Monster Energy Dring à la main. Du hardcore musclé en salle de sport high tech, bien coiffé, bien bronzé, bien épilé et qui sent bon. Randy Orton Core.



Un peu de son. - 87 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 11/20 | Nb de lectures : 6339




Auteur
Commentaire
jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2016 à 10h17 - (119740)
"Je schématise un peu mais voilà, c’est ça, un son de blockbuster hardcore pour faire mosher et se bagarrer les jeunes durant les concerts."

C'est ça, et c'est très bien. Je suis client. Je prends sans aucun problème, plus que n'importe quel album d'Hatebreed post-Perseverance. C'est tout à fait le genre qui me donne envie de bouger, de la salade de phalanges servie avec le sourire ! Comme First Blood, sans les lyrics politisés.

Sinon, je trouve la prod effectivement très propre, et globalement je préfère leur précédent EP. Mais je ne bouderai pas mon plaisir la prochaine fois que je les verrai sur scène, là où leur musique prend son essence.



CromCruach
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2016 à 13h29 - (119742)
Rôô allez, ça s'écoute pas souvent mais avec un petit sourire tout de même, à chaque fois.



FuneralJB
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2016 à 13h53 - (119743)
moi j'aime bien cet album ! C'est du hardcore de base avec des riff classique, le truc que tu as déjà entendu à droite a gauche... C'est le genre de truc que j'aime écouter à la salle de sport !



darkangel91
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2016 à 14h32 - (119744)
la filiation avec Hatebreed est evidente et alors? très bon album pour ma part et pas mal du tout en concert

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 31/03/2016 à 15h05 - (119745)
chro très juste :)

Cöuille . Mölle
IP:77.134.34.85
Invité
Posté le: 31/03/2016 à 21h47 - (119746)
Matté le clip, ça m'a suffi, pas envie d'aller plus loin.

Je retourne au nouveau WOJ qui, soit dit en passant, est une groooosse tuerie. Et beaucoup plus intéressant niveau guitares que ce genre de trucs où tu peux jouer l'album avec le petit doigt.

CromCruach
Membre enregistré
Posté le: 01/04/2016 à 13h59 - (119756)
Pas un chef d'œuvre le WOJ mais bien bon oui.

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 02/04/2016 à 16h21 - (119764)
LIONHEART c'est le groupe idéal pour faire son sport, ou ranger ses chaussettes. Simple et bête, mais toujours sympa à s'enfiler, autant sur CD qu'en live.



Maxgrind
IP:78.122.6.150
Invité
Posté le: 03/04/2016 à 08h40 - (119765)
+1 Velvet Kevorkian & Cöuille Mölle

@Jayftbx : pour moi, c'est Hatebreed Post-Rise Of Brutality mais je te rejoins dans ton opinion.

@Cöuille Mölle : Walls Of Jericho <3

Album sympatoche, assez répétitif mais qui motive pour pousser de la fonte :) Après, faut pas en attendre grand chose Et le morceau Pain, je trouve que c'est le tube de cet album !

Titanüs
Membre enregistré
Posté le: 03/04/2016 à 22h31 - (119770)
cœur de lion



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker