LIE IN RUINS - Toward Divine Death (Dark Descent) - 03/04/2014 @ 08h01
Le death metal finlandais est en grande forme en ce début d'année car après l'album monumental de Corpsessed voilà que Lie In Ruins revient après une très longue attente car cinq années ce sont en effet écoulées après un "Swallowed by the void" qui laissait entrevoir de belles choses.

Le groupe n'a jamais été du genre très actif ni productif il faut le reconnaître, car après s'être formé en 1993 sous le nom de Dissected, puis mis en sommeil, et enfin réactivé en 2002 sous le nom qu'on leur connaît aujourd'hui, les voilà avec seulement leur deuxième album, mais on dit que les attentes les plus longues sont les meilleures, en espérant que le dicton ne soit pas trahi une nouvelle fois car les exemples d'immenses déceptions sont nombreux et on ne va pas les évoquer ici sous peine de ne pas en finir.

Le quintet renforcé par un nouveau batteur a placé la barre très (trop?) haut, car la musique de Lie In Ruins se vit sur la durée, on l'avait déjà constaté par le passé les scandinaves aiment laisser le temps à leur musique de s'installer, et là on a pas moins de 70 minutes de gros son pour seulement 9 titres, donc faites le calcul de la durée moyenne et vous comprendrez ce que je veux dire.

La pochette brumeuse et tout en grisaille (que n'apprécie pas vraiment mon camarade Zoltar) est, il est vrai, peu attirante à l'oeil, cependant elle correspond tout à fait à l'ambiance que souhaite créer la formation d'Olari, car la production de cet album est totalement adaptée entre ce voile de guitares, cette batterie tout en réverb' qui donne l'impression d'être loin des amplis, et ce chant caverneux au possible qui est par moment presque inaudible... bref elle aurait toute sa place sur le mythique "Fog" de John Carpenter.

Dès l’ouverture de "Endless Void" avec ces cloches résonnantes et annonçant le glas on voit de suite que l’on va vivre une expérience spéciale et peu courante. Ce titre très death-metal est vraiment bon et se termine excellemment avec cette fin toute en percussions et tom-basse.

Après il est vrai que l'écueil des longueurs n'est malheureusement pas évité car certains morceaux, déjà assez passables, se voient inutilement rallongés et ne provoquent qu'un ennui ou une indifférence. Et malheureusement cela s’entend quelque peu sur la suite, tel "Charred walls" qui est pourtant le morceau le plus brutal du disque mais qui s'étire hélas beaucoup trop, tout comme "Blood of the dead" qui est relativement moyen malgré des dernières minutes bien meilleures et "The jaws of wolf" qui n’est pas mauvais mais qui là encore n’en finit pas dans sa partie centrale pour pouvoir retrouver de l'intérêt et de la pêche sur la fin.

Heureusement la seconde partie de l’album trouve un second souffle grâce à des morceaux bien meilleurs et plus de variations dans les tempos, tel "I am the dark" presque black metal, à la fois très direct et brutal, nous assommant de blast dévastateurs. "Sacrum vitae" est excellent avec cette introduction noyée dans le fog (comme le disent les anglais) ponctuée d’accélérations et de solos à l'ambiance morbide et filant presque la chair de poule. "Venomous Tongues" continue sur cette lancée très black des 90's et avec ces 5,14 mn c’est le morceau le plus court du disque où l’on croit entendre par moments les premiers Emperor ou Mayhem. Enfin arrive le chef-d’œuvre "Beneath the surface" aux ambiances black assumées et absolument suffocantes, et malgré ses 9,30 minutes il passe tout seul grâce à un groupe qui sait à ce moment-là créer et faire durer ses compositions sans lasser l’auditeur. Heureusement qu’il est là ce morceau car on termine avec "Of darkness and blackened fire" d'une durée de 11 minutes, il démarre pratiquement comme un groupe de doom avant de monter doucement en régime mais ça finit par retomber dans les travers déjà énoncés du fait de passages bien trop longs alors que les variations et ambiances sont par contre très bien foutues. Cela se termine par du piano tout en mélodie mais le titre est beaucoup trop long et en étant raccourci de moitié il aurait vraiment gagné de l’intérêt.

Ne cherchez pas de la technique outrancière et de la branlette du manche, ici tout est simple (voir simplissime) avec des riffs et des parties de batterie répétés en boucle mais l’amalgame se fait grâce à ce côté hypnotique, monolithique, dépouillé et planant. Aussi faut-il saluer le boulot effectué par le quintet, qui même s'il comporte son lot de faiblesses et de petites erreurs (principalement dues à la durée beaucoup trop longue du disque) a suffisamment d'atouts pour plaire aux fans de death-metal un peu différent et original, même s’il est difficile d’accès et peut paraître impénétrable.



https://www.facebook.com/lieinruins - 145 visite(s)

Bandcamp - 94 téléchargements


Rédigé par : GabinEastwood | 15/20 | Nb de lectures : 11334




Auteur
Commentaire
Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 03/04/2014 à 11h04 - (111617)
Une pure merveille ce disque. Rien de neuf mais d'une efficacité à faire chier dans son froc Chuck Norris!

┼ EVIL ┼



zozo
Membre enregistré
Posté le: 03/04/2014 à 12h15 - (111618)
Oui, ils ont compris qu'ils savent faire un truc très bien et un peu tendance à en abuser, j'avoue. Raccourci d'environ quinze minutes, ce disque aurait gagné en cohésion. Mais c'est vrai qu'une fois en mode bien graveleux, ils sont assez terribles!

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 04/04/2014 à 18h54 - (111632)
Terribeul.



Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 06/04/2014 à 04h53 - (111657)
Super kro. Il fait envie cet album. Décidemment, la scène finlandaise se porte bien.

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 06/04/2014 à 15h13 - (111667)
Un Death classique mais bien ivôle comme il faut.
Le titre en écoute me parle suffisamment pour que j'écoute la suite !

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 07/04/2014 à 19h13 - (111682)
Beaucoup trop long, pas grand chose à retenir.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker