LEMMY - DVD (Aventi) - 04/02/2011 @ 08h00
Pas de besoin de faire les présentations, pour une fois. Vous dites « Lemmy » à un metalleux et dans 49.9% des cas ils vous répondra en braillant et en faisant les devil horns « Motörhead !! Rock’n’Roll ». Les 50% pourcent restant vous répondront « Lemmy is God ! » toujours en braillant et en faisant les devil horns. Les 0.1% restant seront probablement trop saouls pour pouvoir répondre quoi que ce soit mais feront probablement le signe du diable eux aussi. Lemmy, c’est le croisement entre Johnny, Ozzy Osbourne, Johnny Cash et Loulou Nicollin. Un gars à l’ancienne, qui fait ce qu’il veut quand il veut et avec une chiée de fans le suivant n’importe où. Lemmy, c’est le genre de gars qui achète la réédition de l’intégrale des Beatles en mono. Mais tout ça ne sert à rien car comme le dit Lars Ulrich : « Il n’y a pas besoin de mot pour le décrire. C’est Lemmy. Ca devrait être un verbe. »

Deux réalisateurs de documentaires se sont mis dans l’idée de mettre la bête en cage et donner du Lemmy au monde entier. Comme des montreurs d’ours offrant un grizzly aux visiteurs avides de découvertes et de sensations des foires itinérantes sauf que ce que les deux gus n’ont pas compris c’est qu’on ne met pas Lemmy en cage, Lemmy fait ce qu’il veut. Et c’est une fois le plus le cas dans ce documentaire.

Cinématographiquement parlant, ce documentaire est raté. Déjà parce qu’il n’apprendra pas grand-chose, voire rien du tout, aux fans du groupe. Moi-même qui suis tout sauf un fan du personnage et de son groupe j’y ai pas appris grand-chose. Le documentaire brosse la légende dans le sens du poil en invitant le who’s who du rcok ricain à venir dire, devant la camera, à quel point Lemmy est génial, Lemmy est rock’n’roll, Lemmy est formidable, Lemmy est le plus grand musicien à avoir posé le pied sur cette Terre, Lemmy est un lyricist formidable,… A la longue ça finit un peu par gonfler et ce qui était un documentaire tourne vite au plébiscite, comme si tout le monde voulait être vu en train de rigoler et lâcher sa petite anecdote avec ou sur Kilmister. Ce documentaire manque de tout ce qui fait un bon documentaire. La pertinence, j’en trouve aucune trace, le contre-point, aucune voix ne vient un tant soit peu contredire tout ça ou apporter un petit bémol, une petite précision. Non, Lemmy est génial. Point. On ne trouve pas de point de vue de mise en scène non plus. On ne sait pas trop ce que veulent dire les réalisateurs ni où ils veulent en venir. On a l’impression que ce sont deux fans, plus que des réalisateurs, qui se sont dit que ce serait cool de suivre Lemmy en tournée, de vivre un peu avec lui et qu’en même temps ce serait l’occasion de rencontrer le tout venant du metal americain. « LEMMY » part dans tous les sens et n’arrive finalement nulle part. Le film montre Lemmy entouré de tous ses potes musiciens et de son fils mais tout ça donne l’impression, et je crois que c’est le cas, que personne ne le connaît vraiment et qu’il n’a pas de véritables amis si ce n’est les types de Motörhead, étrangement absents du docu alors que ce sont eux qui doivent en savoir le plus sur le grand Anglais. Une nouvelle erreur grossière de la part des réalisateurs. Heureusement Lemmy est un personnage tellement autre et haut en couleur que sa seule personnalité parvient à faire tenir debout ce documentaire qui manque cruellement d’écriture et de fondation solide. Car oui messieurs, un documentaire ça doit être très écrit et demande énormément de préparation en amont du tournage. « LEMMY » tient plus du making of géant que de la vraie recherche documentée. Puis le tout est beaucoup trop long, on compte facilement une grosse demi-heure de trop. Le film aurait dû s’arréter sur le concert avec Metallica, c’eut été beaucoup mieux. Tout ce qui suit est déjà vu ou inintéressant et se concentre sur Motörhead en tournée plus que sur Lemmy lui-même.

Mais malgré ce constat peu reluisant, on trouve quelques éclairs dans le film. Lorsqu’on s’aperçoit, plus qu’on ne l’apprend, que Lemmy est un type profondément seul et solitaire mais ça lui va très bien comme ça. Les moments les plus intéressants et vrais de ce documentaire sont ceux où personne ne dit rien, ceux où les images parlent d’elles-mêmes : celles le montrant tout seul dans une salle de jeu, assis pendant des heures devant un bandit manchot, celles le filmant presqu’à son insu assis au bar tout seul encore ou les scènes chez lui, jouant à un jeu de guerre pourri. C’est dans ces moments-là qu’on peut entr’apercevoir Lemmy l’homme caché derrière Lemmy le mythe. On se marre bien aussi lors de certains moments un peu WTF comme l’anecdote de Scott Ian sur le mini short « Daisy Duke » de Lemmy, une discussion surréaliste entre lui et son fils sur fond de drapeau nazi punaisé au mur de son appart’ et surtout l’intervention, courte mais mémorable, d’Ice-T qui y va de son petit couplet sur Motörhead. Techniquement parlant, l’image est correct sans être transcendante, un bon chef’op n’aurait pas été de trop mais bon.

Niveau bonus par contre, les gars n’ont pas été chiches en balançant plus de trois heures de suppléments parmi lesquels du live classique de Motörhead, des scènes rallongées comme par exemple les séquences avec Dave Grohl, HHH ou encore avec Metallica en intégralité qui est drôlement fun. Puis ça fait super plaisir de voir James Hetfiled en excellente forme. On a aussi un making of sur les coulisses du documentaire qui confirme un peu que l’improvisation prit une part proéminente dans la réalisation du documentaire. Plein de petites choses supplémentaires qui raviront les fans de Lemmy Kilmister. Puis bon un documentaire dans lequel apparaissent HHH, James Hetfield et Henry Rollins ne peut pas être totalement mauvais. Mais de toute façon « Lemmy, on l’adore ou on le déteste mais lui, il s’en fout. »


Rédigé par : Seb On Fire | DVD en roue libre./ | Nb de lectures : 13728




Auteur
Commentaire
Neurosien
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 11h05 - (91111)
J'adore se documentaire . Un point c'est tout .



AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 11h34 - (91117)
En accord totale avec la chro', c'est une deepthroat d'1h55 à lemmy.

Blast
IP:194.154.200.21
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 11h52 - (91118)
J'ai bien ri en le voyant, mais c'est vrai qu'on apprends que dalle, sauf que Lemmy quand il n'est pas en tournée, il ne fait rien !

--Samy--
IP:78.245.12.182
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 12h06 - (91119)
moi je fait parti des 0.1 ....

Dittohead
IP:90.32.249.18
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 12h14 - (91120)
DVD complètement inutile. J'en espérais largement plus. A la rigueur en bonus d'un concert...

chavroux
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 12h18 - (91122)
Moyennement convaincu comme ditto le dit juste au dessus, c'est vrai que j'aurais plus vu le truc en bonus d'un enregistrement live que comme ça, tout seul... genre en DVD 2 même si c'est pas complètement nul.. et puis bon perso Lemmy voilà quoi je le porte pas sur un piédestal non plus donc bilan passable.



Bakoun
IP:81.185.156.240
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 14h15 - (91133)
En partie d'accrod avec la chro.
C'est vrai qu'on apprend finalement pas grd chose sur Lemmy ou Motorhead et que ça fait surtout film de fans qui suivent leur idole. Mais Lemmy étant un personnage tres charismatique, le documentaire est malgré tout vrmt sympa a regarder.

(j'ai trouvé ça assez étonnant que quelqu'un d'aussi adulé que Lemmy apparaisse finalement comme quelqu'un d'assez seul)


Necrophanis
IP:88.182.108.44
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 14h48 - (91134)
Nan mais quelle bande de "pisse froid" chez VS... -_-

Sixtus
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 15h32 - (91136)
Pas excellent c'est sûr, et rien de bien nouveau, mais quand même super sympa à regarder, on passe un agréable moment c'est déjà ça !

BazBaz
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 18h50 - (91142)
Franchement le docu est pas trop mal...
Ce Lemmy me fait penser à une vielle anglaise accro à ses machines à sous. Sinon on dirait aussi un gamin de 6 ans quand il découvre sa maquette de char ou j'sais plus quoi.

choupachoups
IP:213.214.52.187
Invité
Posté le: 04/02/2011 à 21h29 - (91146)
purée la chro... du coup j'ai pas envie de le voir. C'est un peu comme dans the Story of Anvil où tout le monde les trouve géniaux alors que franchemen Anvil c'est du metal lourdingue.

musicben69
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 21h57 - (91148)
Carrément pas d'accord avec cette chro qui sent le mec blasé à mort !

Ok cela ressemble plus à deux fans qui ont suivi l'icône pendant deux ans, ok on n'apprend pas grand chose (et Seb, tu espérais quoi ? C'est pas une vanne, c'est une vraie question, tu pensais découvrir quoi ?), mais bordel, c'est super agréable à suivre (désolé, mais moi je trouve que c'est plutôt bien écrit, en évitant habillement d'avoir recours à une voix off (truc que je ne supporte pas) et puis si, finalement, ça montre plein de choses :
- Lemy est un mec très seul
- Beaucoup de monde se sert de lui (à commencer par les patrons du Rainbow)
- La vie de rock star, c'est pas bandant tous les jours et il faut être prêt à faire BEAUCOUP de trucs qu'on n'a pas envie de faire à la base
-Lemmy est vieux, fatigué, mais il continue d'être droit dans ses bottes.

Par ailleurs, la chro ne dis pas un mot sur l'humour présent dans ce dvd

Ces trucs là sont souvent plus suggérés qu'assénés brutalement et je trouve ça plutôt bien de montrer ce côté des choses.

Dans la chro, le seul truc auquel j'adhère totalement, c'est que le défilé des guests est pénible dans le sens où on se demande carrément pour certains ce qu'ils foutent là (si ce n'est essayer de s'acheter une crédibilité r'n'r)

Bref, j'adore ce dvd et il me semble autrement plus indispensable qu'un énième concert enregistré à la va-vite !



juj
Membre enregistré
Posté le: 04/02/2011 à 22h49 - (91149)
en tous cas j'y ai pioché la meilleure blague du monde, que je ne me lasse pas de raconter ...

WANNA BUY A FROG ?

Hoover
IP:93.13.8.223
Invité
Posté le: 05/02/2011 à 15h37 - (91154)
Bof bof ce documentaire. La bio de Lemmy ("La fièvre de la ligne blanche") était beaucoup plus intéressante. J'aurais préféré que ça soit plus centré sur le groupe, sur sa musique, sur son histoire (l'absence des autres membres est éloquente). Assez symptomatique d'une époque où les musiciens sont plus importants par leur personnage que par leur musique. A noter quand même les quelques passages sur les influences de Lemmy que j'ai trouvé intéressants. Et l'anecdote de Scott Ian oui.

Misantroll
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2011 à 17h29 - (91157)
Pas trop d'accord non plus, d'ailleurs je l'ai déjà vu mais ça m'a pas empêché de me payer le blu ray il y a une heure :)

Lemmy is God.



Winterbomb
Membre enregistré
Posté le: 05/02/2011 à 18h56 - (91161)
Pour qu'il soit vraiment intègre, ce documentaire aurait dû être tourné par Jean-Luc Godard ou Aki Kaurismaki, et personne d'autre.

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2011 à 22h47 - (91174)
Le doc se laisse voir il est plutôt plaisant après je vois pas trop ce qu'on pourrait apprendre de plus sur Lemmy il a pas une vie trépidante visiblement. Mais je trouve vraiment con que phil campbell et mickey dee ne soit pas plus sollicités c'est le gros reproche que je ferais au dvd comme l'ont déja dit certains. Et aussi les personnalités peu intéressantes (joan jett et les ex hawkind) ça aurait bien de voir plus de musiciens metal... Sinon il a le même parfum que moi... la classe américaine, (oui il est anglais on sait).

comedian
Invité
Posté le: 07/02/2011 à 10h32 - (91180)
Certains semblent ne pas avoir remarqué que le doc s'appèle "Lemmy", pas "Motöhead"...

J'aurais pour ma part préféré en apprendre davantage sur la période Hawkwind plutôt qu'une répétition de ce qu'on savait déjà sur son passage au sein du groupe.

Et enfin pour ma part je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à l'image, 3 chefs op ont travaillé sur le film (pas en même temps j'imagine), c'est clean, étalonné, et je n'ai jamais vu de documentaire tourné en studio avec un grill d'éclairage de 4 tonnes au plafond. A si, peut-être les images d'Armstrong marchant sur la lune en 1969 ^^


Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 07/02/2011 à 10h50 - (91183)
T'as pas du voir beaucoup de documentaire alors.

Compare la qualité d'images avec celle de Tyson par exemple, tu verras que oui, un chef op ca sert dans un doc.

roux57
Membre enregistré
Posté le: 07/02/2011 à 10h56 - (91184)
D'abord les mecs qui ont fait ce docu ne sont pas fans du tout de Lemmy ou de Motorhead !! Ils l'ont dit dans une interview...avant de commencer ce docu, ils ne connaissaient rien !
Ensuite l'interview des gars d'hawkwind ne brosse pas Lemmy dans le sens du poil...
Certes y a certaines "rockstars" qui n'ont rien à faire là-dedans... Pour moi ceux qui paraissaient les plus "sincères" dans leurs déclarations étaient hetfield, rollins, grohl et ulrich... on sentait qu'ils étaient vraiment fans !! Les autres...mouais.. Ah si, HHH aussi !!
Mais désolé,les guns ou autre motley...j'ya arrive pas !!
On passe quand même 2h sympa... et on se rend compte finalement que c'est une rockstar qui vit simplement !

comedian
Invité
Posté le: 07/02/2011 à 12h51 - (91185)
@Seb : Comme je l'écrivait plus haut il y a 3 directeurs photo inscrits au générique et je doute fortement que 3 glands se soient succédés au sein d'un un seul et même film. Et dans un documentaire tu ne peux pas dégainer tes 5 HMI et fresnel de 20 kilo chacun dès que tu veux shooter un plan. Mais bon, j'attends ta prochaine conférence à la Femis pour que tu explique en détail ce qui ne va pas sur celui là.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 07/02/2011 à 13h24 - (91187)
Désolé je ne donne des conférences que dans de bonnes écoles. Mais comme tu m'as l'air bien calé en direction de la photographie je me vois mal te faire la leçon donc on va s'arrêter là.

Si tu lis bien je ne dis pas l'image est nulle, juste qu'elle aurait pu être meilleure avec un chef op chapeautant tout le projet, du tournage à l'étalonnage.

Le Chef
Membre enregistré
Posté le: 05/04/2011 à 15h30 - (92807)
Je l'ai bien aimé moi ce docu.

Pas de reproche en particulier si ce n'est en effet le défilement de compliments sur Lemmy parfois bien "à l'américaine" mais je cherchais avant tout à passer un bon moment et ce fut le cas!
Et chose rare, le DVD bonus est bien!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker