LAST BREATH BEFORE THE END - Suffer (Autoproduction) - 06/02/2012 @ 08h36
LAST BREATH BEFORE THE END (que j’appellerai LBBTE pour plus de simplicité et par pure fainéantise) nous viennent de Caen et ont sorti, depuis février, leur premier EP, Suffer. Un EP autoproduit proposant 7 titres d’un deathcore bien velu comme il se doit. Et oui, ici on a affaire à du vrai deathcore. Celui qui mélange toute la puissance du hardcore avec le côté grassouillet du death qui tache. Bref, ça sent le vestiaire et pas qu’un peu. Mais attends de voir.

La particularité que propose LBBTE est la présence de 3 gratteux en son sein. Imaginez bien qu’avec 3 guitares à bord, accordés bien bas, ça va dégouliner bien comme il faut. Et ça pour dégouliner, ça dégouline. On ajoute à cela une section rythmique qui avoine, avec un chanteur bien guttural, pas besoin de vous faire un dessin je crois… On tient là un skeud qui fait bien mal aux gencives. C’est massif, lourd, gras, violent, tout en étant mélodique par moments. LBBTE sait cogner là où ça fait mal, ça c’est certain. Des morceaux comme "Your Promise" ou "Carnival Of The Dead" en sont la preuve vivante (enfin, auditive quoi). Du riffs gras, trèèès gras, couplet à de la mosh-part uppercut, c’est le genre de truc qui ne laisse pas indemne. Dit comme ça, on pourra croire que je parle d’EMMURE, et pourtant, même si LBBTE ne nie pas les avoir en tant qu’influence (on a aussi WHITECHAPEL ou HATEBREED pour relever le niveau aussi), là c’est vraiment autre chose. Un côté un peu old-school, que ce soit dans les riffs ou dans l’apport de certaines parties mélodiques (faisant tout de suite penser à l’école suédoise des 90’s), est assez présent, ce qui rend la musique de LBBTE plus "vivante" et pas synthétique comme ce qui sort ces derniers temps. Écoutez "Dreamseller" pour vous en convaincre. Mais la force de ce Suffer repose sur le fait que LBBTE sait varier son deathcore pour ne pas proposer un truc trop lourdos, et finalement gonflant. Et vas-y que j’te mets quelques parties bien thrashy pour booster les riffs ! Et vas-y que j’te plaque quelques arpèges bien glauques ici et là pour te montrer qu’on sait aussi poser une ambiance ! Et voilà, ça change carrément la donne. Mais le petit point noir de ce Suffer reste tout de même sa production. Bien trop étouffé et un chouille trop compressé, le son a un petit côté "pâteux" pas glop du tout. Mais bon, pour une autoprod’, ça tient quand même bien la route.

Avec ce premier EP, LAST BREATH BEFORE THE END débarque avec un skeud de qualité. Si pour, je l’espère, leur futur album, le groupe se dote d’une production bien massive comme il faut, nul doute qu’ils pourront se créer une place de choix sur la scène deathcore française.


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 16/20 | Nb de lectures : 11127




Auteur
Commentaire
daminoux
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2012 à 09h15 - (100263)
vu plusieurs en live j'ai trouvé ça chiant.



pj666
Membre enregistré
Posté le: 06/02/2012 à 09h56 - (100265)
Chanteur très sympa en tout cas ! Et de ce que j'avais écouté le mix était très correct pour une autoprod.



karas
IP:82.240.73.122
Invité
Posté le: 06/02/2012 à 20h07 - (100285)
je confirme, des mecs cools !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker