L'HIVER EN DEUIL - Ter Aarde (Autoproduction) - 10/03/2014 @ 07h18
A l'heure où les tensions entre Flamands et Wallons sont on ne peut plus vives, il est amusant de constater que c'est de la part d'un groupe de black metal (style généralement pas vraiment réputé pour son ouverture d'esprit et sa tolérance) flamand que vient une lueur d'espoir. C'est en effet un patronyme en français qu'a décidé de porter ce groupe qui nous arrive du Brabant Flamand. A ce nom français, le groupe oppose un titre de EP en néerlandais, histoire de faire cohabiter les deux langues officielles du pays.

Existant depuis 2010, le groupe sort aujourd'hui ou plus exactement en septembre dernier son premier EP qui compte sept titres dont une intro et une outro pour un peu plus d'une demi-heure de musique. Avant même d'écouter la moindre note de la musique de ce groupe, on sait déjà qu'on ne sera pas ici à la fête. La pochette très sombre voit ses couleurs osciller entre gris foncé et noir à tel point qu'il est quasiment impossible de déchiffrer la tracklist inscrite au verso.

Une fois le CD inséré, on découvre une musique lente, lourde et donc fatalement très sombre et lugubre. Le groupe propose un black metal dépressif et atmosphérique qui lorgne aussi vers le post black. Les morceaux sont généralement assez longs, dépassant toujours les cinq minutes et dépassant même les neuf minutes pour le titre "Gekluisterd". Les paroles sont chantées en français, anglais et néerlandais, selon les morceaux mais le groupe arrive cependant a conserver une unité à l'ensemble grâce notamment à un chanteur convaincant que ce soit sur les quelques parties en chant clair où sur les screams typiquement black metal.

Musicalement, ce que propose ce quintet est plutôt intéressant. Les influences ont dans l'ensemble été plutôt bien digérées et aucun nom ne vient vraiment à l'esprit à l'écoute de ce "Ter aarde", si ce n'est, fugacement, à de rares moments, celui de DRUDKH. Le tout manque cependant un peu de surprise, d'originalité et reste confiné dans le cadre bien défini du black atmosphérique avec des montées en puissance suivies de parties plus calmes en arpèges. Cette sensation est renforcée par le fait que tous les titres semblent un peu suivre la même structure.

Niveau production, elle n'est pas exceptionnelle mais est justement parfaitement adaptée au style du groupe, qui ne requiert surtout pas une production cristalline. Le côté un peu crade convenant ici très bien.

A final, pour une première offrande, le groupe s'en sort vraiment pas mal et se pose comme un sérieux espoir de la scène black d'outre Quiévrain. A suivre...



https://www.facebook.com/LHiverEnDeuil - 129 visite(s)

Gesel - 68 téléchargements


Rédigé par : Sheb | 7/10 | Nb de lectures : 11362




Auteur
Commentaire
Sustain
IP:90.51.184.231
Invité
Posté le: 10/03/2014 à 16h43 - (111295)
C'est moins "catharsistique" que Winterfylleth. C'est peut-être pas plus mal, non ?

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 10/03/2014 à 20h19 - (111299)
Bien bon, comme groupe ! :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker