L'ESPRIT DU CLAN - Chapitre IV : L’Enfer C’est Le Nôtre (13bis) - 27/02/2009 @ 10h00
« Pas là pour divertir, ça tu l’sais » scandait l’Esprit Du Clan sur "Chapitre I". Depuis ses débuts, le groupe a toujours été différent de par son attitude et son honnêteté revendiquée. Une renommée acquise de haute lutte dans la rue et sur scène. Une obstination à chanter en français, s’exposant ainsi au feu nourri de la critique insistant sur la naïveté, dans le meilleur des cas, ou la nullité, dans le pire, de leurs lyrics. Je les revois débarquer sur scène, à l’époque du "Chapitre 0", dans leur survêt’/casquettes immaculées. Dès le début le groupe a fait les choses comme il les sentait, à sa façon, sans s’occuper du reste. Force est de constater que dix ans plus tard, on retrouve les mêmes teignes avec un quatrième album tout frais tout chaud dans les bacs. Les mecs ont mûri, vieilli, évolué, mais l’attitude est toujours la même. « On a jamais voulu divertir. On a jamais voulu te mentir.» Tel est le credo de l’EDC énoncé cette fois dans le titre « Entre Les Lignes.»

Les banlieusards n’ont cessé d’évoluer et de progresser d’album en album. Au niveau de l’écriture bien sûr mais aussi musicalement, passant du hardcore streetwear des débuts, au metal hardcore en passant par le thrashcore du dernier chapitre en date. Le groupe ne fait pas machine arrière et continue sa route contre vents et marées. Cette fois encore le groupe mute mais opte pour la tactique du changement dans la continuité. Les mecs ont décidé de creuser ce qui faisait la force du dernier album, d’affirmer leurs influences thrash/death et par-là même de planter un clou de plus dans le cercueil du hardcore vener wesh wesh des débuts. Force est de constater que les choses ont été bien faites. L’ensemble tient parfaitement la route, les compos sont massives, variées et brassent pas mal d’influences tout en maintenant une bonne cohérence d’ensemble. Et mine de rien, au fil des ans, l’EDC s’est construit un style et un son reconnaissable. Ce n’est que justice.

"Chapitre IV" s’ouvre sur une intro chahutée, mélancolique et sombre illustrant bien la pochette et les sons qui vont suivre. Les premiers riffs rappellent le "Chapitre III" et ses influences mélodeath. Les morceaux sont à la fois violents ("Nouvelle Drogue"), lourds ("La Nuit") et mélodiques ("L’Avenir Sera"). Les natifs du 9-3 crachent là leur album le plus brutal, n’hésitant pas à balancer du blast et des accélérations de double à faire trembler les murs, créant ainsi une masse sonore imposante et compacte qui ravira les deatheux pur et durs. Tout ça fleure vraiment bon surtout qu’on décèle aussi quelques influences edgemetal tout droit venues du plat pays qui est le mien. Et ça, c’est vraiment pas pour me déplaire.

Mais ne cherchez plus loin le morceau de bravoure, le titre phare, la pièce maîtresse de l’album. Le voici : « La Théorie des Armures», tel est son nom. Le titre le plus brutal et varié composé par le groupe à ce jour. Un morceau qui démarre par du bon vieux blast des familles sur un riff death, avant de bifurquer sur un plan totalement edgemetal et de balancer là, comme ça, sans crier gare une moshpart hyper brutale qui va péter des tendons et déchirer des ligaments aussi durement qu’un tackle au genou de Cyril Rool. Un titre imparable qui, lors de certains passages, me rappelle le ARKANGEL de la grande époque. Et quand on sait à quel point je peux aimer ce groupe, ça signifie beaucoup. Un titre qui va ravager les pits de France et de Navarre. Pour rester en famille le groupe a confié la prod à leur ingé son live, Mickael Dupont. Seul le mix a été confié à Tue Madsen histoire de fignoler un son aux petits oignons. Et c’est le cas, le son clair et épais à la fois permet aux diverses variations de s’harmoniser au mieux. Du bon boulot en somme.


Le reste de l’album est taillé dans le même bois même si, à la longue, quelques titres paraissent plus faibles et réchauffés, certains plans semblent tirés des chutes du "Chapitre III". Autre point négatifs, les vocaux. Pas assez variées et redondantes, les lignes de chants donnent l’impression d’être interchangeables d’un titre à l’autre. Un point à travailler en vue du futur. Pas de quoi venir briser l’excellent niveau de l’ensemble mais malgré tout quelques petits bémols qui ternissent légèrement le tout. Heureusement le groupe termine sur un autre titre majeur « L’Enfer Est le Nôtre», qui va calmer pas mal de monde et permettre à EDC de terminer sur une note plus que positive.

"Chapitre IV" montre un ESPRIT DU CLAN plus brutal et véhément que jamais même si, à titre personnel, je regrette parfois la disparition de leur attitude des débuts. J’aimais bien ce petit côté marlous, la banlieue attitude portée bien haut en étendard. Mais bon les temps changent, le groupe et la musique aussi même si je suis certain, qu’au fond, ce sont toujours les mêmes teignes et ceux qui voudront les faire taire auront intérêt à se lever de bonne heure car "L’Enfer Est Le Nôtre" montre un groupe plus que jamais prêt à en découdre.

MySpace - 376 téléchargements


Rédigé par : Seb on Fire | 15.5/20 | Nb de lectures : 12606




Auteur
Commentaire
pj666
Membre enregistré
Posté le: 27/02/2009 à 19h32 - (68368)
Les morceaux en écoute sur VS m'ont bien surpris, je préfère quand ils font ce style !!



Steph. B
IP:81.56.156.149
Invité
Posté le: 28/02/2009 à 00h23 - (68375)
C'est marrant la vie....métalleux pur et dur, je n'ai jamais préter attention ce groupe franchouillard style ouech ouech.....je n'avais même jamais écouté à cause du look des zicos....Je viens de jeter une oreille sur le myspace.....MAIS C'EST ENORME !!!!! Du bon gros trash death avec un shouilla de hardcore, avec un peu de Entombed et meme de Illdisposed !!!! J'adore !!!!!

heddy
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2009 à 00h40 - (68376)
moué je reste sur chapitre 0 et chapitre 1...



djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2009 à 11h49 - (68380)
Après quelques écoutes je trouve ça sympa avec de très bonnes parties mais il y a des ptis trucs qui m'empêchent d'apprécier pleinement, notamment :

-riffs et plans un peu génériques
-le chant très redondant

steph45
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2009 à 17h55 - (68390)
Y a-t-il quelqu'un d'autre qui comme moi s'ennuie ferme en écoutant ce groupe ?
Ils métrisent leur sujet (en même temps, vu le style de musique, ce n'est pas trop dur !) mais ça ne décolle pas du début à la fin de chaque morceau.



plost
Membre enregistré
Posté le: 01/03/2009 à 15h56 - (68401)
Très bon disque. Mentions spéciale à "La théorie des armures" et "L'avenir sera", ainsi qu'au dernier titre.



heddy
Membre enregistré
Posté le: 01/03/2009 à 18h46 - (68402)
l'esprit du gland...

mr.kekchoz
Invité
Posté le: 02/03/2009 à 12h02 - (68417)
Heuu pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec la chro. Je trouve que L'Esprit du Clan perd beaucoup de son identité et de sa "rage" sur cet album. J'ai envie de dire que c'est trop édulcoré. Non j'accroche pas vraiment à ce chapitre IV, les II et III restent excellents pour ma part.



F.
IP:90.47.75.220
Invité
Posté le: 06/03/2009 à 10h57 - (68571)
Comme Heddy : nostalgique des chapitres 0 & 1

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker