KYPCK - Cherno (Century Media/EMI) - Selection VS du 13/08/2008 @ 09h10
Imaginez un groupe qui transposerait en musique la désolation de la plaine de Tchernobyl, dans toute sa noirceur, sa laideur, son agonie interminable. KYPCK, prononcez /kursk/, vous propose cette vision et plus encore.

Le groupe, finlandais, est formé par le guitariste S. S. Lopakka, anciennement SENTENCED, et le batteur K. H. M. Hiilesmaa, plus connu pour son travail de production (HIM, LORDI, MOONSPELL, SENTENCED, APOCALYPTICA entre autres). Sur ce constat de départ, un début de curiosité s’installe.

Un fois que le disque aura commencé à tourner dans la platine, je ne suis pas certain que vous sortirez indemne de cette expérience musicale. Je vous l’affirme tout de suite, cet album est un chef d’œuvre de noirceur. Un summum de désespoir industriel russe.

Vous serez assailli, littéralement écrasé par cette production massive et lourde. Puis le chant en russe, dans toute sa rugosité malsaine finira d’obscurcir le tableau.
Les ambiances de ce disque ont été finement travaillées, trempées maintes fois dans une forge crachant une fumée crasseuse, toxique et opaque, recouvrant la campagne alentour. La neige est noire, le ciel est noir, le soleil est noir. La pression monte constamment au fur et à mesure que l’album s’écoule. Comme si vous vous retrouviez soudain parmi le malheureux équipage de ce sous-marin nucléaire qui sombré dans l’amère Baltique. Votre cerveau se retrouvera écrasé par la pression, sous des litres d’eau sale et glacée. Les ambiances sont réellement tangibles, suffocantes, comme si l’air prenait une consistance visqueuse et emplissait lentement vos poumons.
Les riffs pachydermiques se mêlent de la rugosité lourde des guitares distordues déstructurées, des percussions monolithiques, telles le glas d’une résignation totale et sans condition, de la profondeur abyssale des guitares claires sonnant telles l’écho d’un sonar sur la coque d’un navire sombrant lentement. Aucun espoir ici. Et la voix, rauque, grave, poisseuse, hypnotique, renforcée des sonorités gutturales de la langue russe, achève cette peinture à l’huile de moteur d’une nuit nucléaire qui n’aura pas de fin.

Et l’auditeur qui se laisse hypnotiser n’aura aucun espoir de retour.

Sous ses airs plombé, KYPCK offre une vraie richesse musicale, massive et imposante. Les riffs sont riches, profonds, rythmés, comme sur « 1917 » ou « Stalingrad ». Vous vous surprendrez à headbanger au ralenti, entraîné par ces relents industriels et martiaux pointant dans ce doom crépusculaire. Funéraire même. Vous penserez avoir entendu le riff le plus désespéré et écrasant quand, au détour d’un break aux percussions assassines, un riff encore plus lent et lourd, et hypnotique, vous écrasera de plus belle. Vos tympans en siffleront sous la pression de cette austérité malsaine.

Les refrains sont étonnamment mélodiques sur ce fond d’hymne au désespoir, chantés par cette voix inquiétante d’homme d’âge mûr qui ne sait pas pleurer. Cet album est aussi fascinant que le pilonnage intensif d’une ville sous le mortier tout frais sorti de l’usine. Et du gros calibre encore.

Et la musique n’est pas le seul élément remarquable de ce disque. Pour un premier album, KYPCK nous propose une œuvre complète, achevée, qui se suffirait presque à elle-même. En effet, la pochette représente une sorte de caserne sibérienne, peut-être une cabane de camp de déportation politique, au-dessus de laquelle trône l’étoile soviétique rouge du sang de ces victimes. Et il y a les personnages que jouent les 4 membres de ce groupe. Avec leurs mines patibulaires, leur dégaine de fous dangereux hagards de solitude, d’austérité et d’éducation militaires. D’ailleurs, l’un des guitaristes arbore une guitare AK47. Le bassiste joue d’une basse monocorde conçue spécialement. Et il y a la Lada officielle, aussi inquiétante que le reste de l’équipe.

Tous les morceaux ont une durée de 5 à 8 minutes, laissant le temps aux atmosphères de s’installer, sans pour autant lasser. Un condensé de non-retour. MY DYING BRIDE et son « Songs of Darkness » pourrait passer pour guilleret à côté. Car KYPCK ne propose aucun romantisme, aucune révolte. Uniquement de la résignation, du sans issue, du soleil noir vu du fond de l’amertume sibérienne.

L’univers de KYPCK est fort, cohérent. Une BO du désespoir, un hiver sale et destructeur à lui seul, des marins dans un cercueil nucléaire sous des tonnes d’eau glacée.

Pour finir, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil au clip de « 1917 » qui accompagne ce disque. Un clip très cinématographique, montrant l’absence totale de gaîté que propose ce groupe. Un tueur, une victime, une hache, une cabane isolée dans une forêt pouilleuse, un mal-être visible et inquiétant menant au-delà des portes de la folie.

Ils vont vous tuer lentement.

La BO du désespoir. Une steppe sans fin, un hiver nucléaire, des marins dans une boite sous l'eau glacée.

http://kypck-doom.com - 330 visite(s)

Myspace - 846 téléchargements


Rédigé par : Matthieu | 18/20 | Nb de lectures : 12882




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 09h52 - (60380)
Jamais écouté, mais à lire la chronique ça me fait penser à du V:28, et le visuel aussi.
Enfin ça a l'air plus sombre.
J'vais y jeter une oreille.

Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 09h58 - (60381)
Effectivement, les titres en écoute sont sympathiques... enfin, bien gluants!



matthieu
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h10 - (60385)
Plus austère et désespéré que V:28 encore.

Funky Globe
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h19 - (60387)
j'aime bien l'esprit du groupe. les morceaux sont bien lourds comme il faut.



rectum tenebrous
IP:90.36.247.192
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 11h40 - (60389)
Je m'attendais à un truc désespéré.. C'est plutôt soft !!!! Rien n'égale Streetcleaner de Godflesh au niveau de la noirceur...

Jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 11h59 - (60391)
J'ai pas écouté mais y'a des influences Dark ambient ?
Genre ceux qui veulent du noir de chez noir chopper vous du Lustmord ou du Raison d'être, c'est pas du tout metal mais c'est du dark bien etouffant !

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 12h04 - (60392)
Plus déséspéré que V:28 peut-être, mais du coup c'est trop Doom pour moi...
j'aime bien la voix pourtant. mais la voix Death de V:28 est encore mieux dans ce style...



juj
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 13h06 - (60397)
ça a l'air sympax, mais rectum a un peu chié dans le truc ... enfin, checkage quand même

Deliverer Of Faith
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 13h07 - (60398)
KYPCK, Darkspace, Alghazanth, Krisiun... Le portefeuille va souffrir, mais qu'est-ce que c'est bon ! ^^

pokemonslaughter
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 14h02 - (60402)
ouais de ce que j'ai entendu c'est pas SI sombre hein... maéis c'est sur ma liste d'achat, c'est net. Ce lopakka a plus d'une carte dan son jeu

damien luce
IP:86.73.113.251
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 14h42 - (60405)
Rien à voir avec v:28, cela étant dit c'est pas mal du tout... et pas non plus d'influences dark ambient

L_ami
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 15h34 - (60409)
Marrant

hellectronic
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 15h47 - (60411)
et allez hop! un 18/20 pour un autre album certes agréable mais complètement anecdotique, globalement aussi sombre qu'un épisode d'"un gars, une fille"...
Finalement, la vraie déprime est dans les chros sur VS...

Cobra Commander
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 16h20 - (60413)
Heureusement qu'on a notre prozac quotidient dans les commentaires...

matthieu
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 17h02 - (60416)
Honnêtement, je n'ai rarement eu un premier album d'un groupe aussi réussi en tout point que "Guided by fire" de GHOST BRIGADE ou "The Nameless Disease" de THE OLD DEAD TREE.
Après c'est du doom, et faut aimer.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 18h58 - (60425)
Ca y'est je peux enfin écouter les extraits...
Effectivement désolé pour la comparaison, rien à voir avec V:28...
D'ailleurs je trouve pas du tout que ça sonne plus sombre, au contraire, mais c'est bien sympa tout de même !

mr.kekchoz
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 18h59 - (60426)
Je ne le trouve pas si sombre que ça, mais c'est un excellent album en effet !



kwistax
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 19h59 - (60428)
sombre? Ca tire sur le gris clair, quoi.
Pas de quoi s'extasier.
du doom rock qui tire sur le gothique genre type O negative, je trouve...



NRA
IP:90.25.112.191
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 20h05 - (60429)
Bof bof la prod est bonne c'est déjà ça

//
IP:77.193.33.191
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 22h33 - (60433)
musique sombre donc selection vs

à part mes souvenirs , misanthrope , adx , krisun sinon les selections vs ce ne sont que des ovnis ( chiants )

damien luce
IP:86.73.113.251
Invité
Posté le: 14/08/2008 à 11h17 - (60447)
J'ai acheté l'album hier, du coup je suis un peu déçu et cela faisait longtemps... C'est pas mauvais mais bon je trouve que ce mix de crowbar chantant en russe avec des mélodies à la paradise lost ne prend pas plus que cela... Je m'attendais plus à un genre de groupe comme sludge ou neurosis... Enfin bon c la vie !!!

xmaxx TOOTH
IP:135.196.148.129
Invité
Posté le: 14/08/2008 à 23h21 - (60476)
C'est vrai qu'on retrouve un chouilla de RAMMSTEIN, TYPE O, SENTENCED, PARADISE LOST et CROWBAR dans tout ça...

Avant d'écouter je m'attendais à un vrai truc froid, apocalyptique, dépouillé et inhumain. Le visuel le fait bien par contre.


Ecoutez "Guattari" de HALO. Ca c'est une vraie expérience "bruitiste"...

damien luce
IP:86.73.113.251
Invité
Posté le: 15/08/2008 à 01h00 - (60478)
yeah halo c'est énorme, mais pas le même trip métal, l'album body of light est tout aussi bien...

undertow
Membre enregistré
Posté le: 15/08/2008 à 11h20 - (60486)
Enorme, du visuel à la musique!!! Un doom martial, militaire, et surtout noir tout droit sortit de l'ex URSS, mon coup de coeur

Lune
Membre enregistré
Posté le: 15/08/2008 à 14h08 - (60500)
Yes j'adore!! Merci pour cette découverte.



Lune
Membre enregistré
Posté le: 15/08/2008 à 14h08 - (60501)
Yes j'adore!! Merci pour cette découverte.



Sakuragi
IP:88.165.25.152
Invité
Posté le: 15/08/2008 à 14h42 - (60504)
ce n'est pas du tout mon "style" normalement mais le chant russe m'a tout de suite fait ressentir les effets décrit dans la chro. C'est vachement froid, malsain, on se croirait perdu dans une vieille usine...

Ennemi
IP:85.68.203.28
Invité
Posté le: 15/08/2008 à 17h25 - (60510)
"L_ami dit : Marrant."
Lol!!

Très bonnes ambiances.

le gritche
IP:86.68.114.106
Invité
Posté le: 15/08/2008 à 17h41 - (60511)
Kouchner a alors mélangé Pasqua...

Plutôt accessible comme album et c'est tant mieux !

Kraken
Membre enregistré
Posté le: 16/08/2008 à 21h49 - (60532)
Jolie chronique pour un album en demi-teinte, c'est lent et mou mais j'ai pas trouvé les riffs "riches et profonds" en question, juste des tombés de médiators bien espacés les uns des autres et lâchés sans conviction ni inspiration sur des ambiances éthérées pour faire triste.
A l'instant j'ai "I want you (she so heavy)" des Beatles dans les esgourdes et c'est bien plus sombre que la zizique de Kypck.
Ca m'donne même envie de me passer "Pornography" des Cure pour le coup.



Kraken
Membre enregistré
Posté le: 16/08/2008 à 21h52 - (60533)
Edit:
Hein? c'est pas Metal les Beatles? c'est vrai alors écoutez la version de Coroner dans ce cas
(dispo en écoute sur Deezer.com)

Rofl
IP:82.225.20.237
Invité
Posté le: 17/08/2008 à 13h00 - (60538)
lol c'est nul : les riffs mortellement classiques ou cuculs et surtout un chant pitoyable, tremblant et faux, une horreur. Rien à voir avec ce que la chro laissait supposer.

Stern
Membre enregistré
Posté le: 17/08/2008 à 20h38 - (60546)
J'aime beaucoup. Un truc qui vaut le détour même si c'est totalement superficiel c'est la gueule de la guitare du gratteux, elle colle bien à l'image du groupe.



AKHII
IP:unknown, 86.64.116.202
Invité
Posté le: 21/08/2008 à 13h04 - (60721)
j'aime trop le chant et la lourdeur des riff, vraiment une bonne découverte

AKHII
IP:unknown, 86.64.116.202
Invité
Posté le: 21/08/2008 à 13h04 - (60722)
j'aime trop le chant et la lourdeur des riff, vraiment une bonne découverte

Nico92
Membre enregistré
Posté le: 03/09/2008 à 22h12 - (61150)
Sombre, dépressif, froid. Certes. Mais chiant, aussi.



pokemonslaughter
Membre enregistré
Posté le: 04/09/2008 à 23h55 - (61197)
gros soufflé ce disque...



Manumal
Membre enregistré
Posté le: 05/10/2008 à 13h33 - (62548)
Je suis sur le myspace là, pour le côté archi sombre je crois qu'on repassera quand même, ça à pas l'air plus sombre que n'importe quel groupe de gothic doom quoi. Mais bon ça à la limite on s'en tape. Après je sais pas je reste mitigé de part l'arrière goût gothic-doom qu'il semble y avoir là dedans entre autre...j'sais pas...je vais peut être essayer le disque mais pas spécialement enthousiaste non plus.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker