KRONOS - Arisen New Area (Unique Leader) - 24/07/2015 @ 07h18
'Yeeesssss'
'Putain, on l'aura attendu celui là!'
'Hâte d'avoir du son, le meilleur groupe de brutal death FR est enfin de retour !'
Ces quelques commentaires de VSeurs, exprimés lors des différentes news relatives à la sortie de ce nouvel album de KRONOS, témoignent de l’attente fébrile des Metalleux quant à la sortie de cet album. Et je me joins bien évidemment à eux.
Car, c’est bien un euphémisme, de dire que ce nouvel album de KRONOS était attendu… !
8 ans d’attente, 8 années à scruter fébrilement les nouvelles du groupe, et à suivre à distance les soucis et changement de line-up subis par le groupe.

Fer de lance du Death Français en 2005 aux côtés de BENIGHTED et RECUEIL MORBIDE, géniteurs de l’un des meilleurs opus Metal extrême français de la première décennie des années 2000, les vosgiens étaient forcément attendus de pied ferme par des hordes de fans impatients de découvrir la suite de ‘The Hellenic Terror’.

La superbe pochette colorée sur fond de mythologie grecque laissait présager de bonnes choses. Et dès le début de la déflagration, on retrouve immédiatement le ‘style’ KRONOS, cette énergie incandescente, ces rythmiques enflammées et ces riffs expressifs, qui ont fait la renommée du groupe.

Pourtant, on sent d’emblée que tout n’est plus comme avant :
Plus tranchant dans ses rebondissements rythmiques, "Arisen New Area" est porté par une technicité renforcée. Que ça soit le nouveau batteur Anthony Reyboz, ou la paire de guitaristes Grams et Richard, on sent qu’ils n’ont rien perdu de leur maîtrise instrumentale, et, qu’ils ont même gagnés en fluidité et donc en savoir-faire. Mais la technique ne fait pas tout… Fort heureusement, on connaît notre Kronos, et on sait parfaitement que l’éclat de la virtuosité est un moyen, et non une fin.

C’est bien évidemment toujours le cas ici, les leads épiques accrochent plus qu’ils ne subjuguent, et l’incroyable maîtrise rythmique génère headbang sur headbang, signe d’une efficacité toujours autant appropriée.
Plus épanoui, mais paradoxalement moins subtil qu’avant, KRONOS frappe fort d’entrée, donnant l’impression d’en mettre plein la vue. Voir trop. Car même si ‘Infernal Abyss Sovereignty’ s’affirme comme un début d’album explosif et brutal, la suite s’avère tout aussi intense ; je n’étais pas habitué à une telle déferlante d’agressivité frontale de la part de nos vosgiens.

KRONOS se distinguait jusqu’alors de la meute des groupes de Brutal Death de part son aptitude à être tout aussi brutal, sans recourir à la violence rythmique ininterrompue. Or, cet état de fait semble s’être grandement atténué, puisqu’une grande partie des morceaux affichent une violence ubiquiste. Une violence intelligente, maîtrisée, pertinente et agréable, mais une violence qui s’opère au détriment de morceaux plus variés.

Il faut attendre ‘Klymenos Underwrath’ et ‘Brotherlords’ pour retrouver de véritables Mid-tempos attractifs tel que ‘The Hellenic Terror’ en regorgeait : ces morceaux capables de poser une ambiance et de monter rapidement en puissance sans sombrer dans la violence gratuite.
Un mal pour un bien ? Je n’en sais rien. J’aime autant "Arisen New Area" pour cette facette hargneuse et agressive, que j’aime ‘Colossal Titan Strife’ pour son atmosphère et ses morceaux mieux calibrés, capables d’accélérer à tout moment.

Fort heureusement, tout n’a pas changé, loin de là. Et l’ambiance des albums précédents se matérialise toujours, au travers de ces fameux leads et riffs terriblement expressifs et irrésistibles. Des riffs tributaires de l’identité du groupe, légèrement moins mémorables que ceux des deux albums précédents, mais pas avares en frissons ; des riffs, des soli et des leads animés d’une âme de conquérant grec, réveillant les pulsions guerrières qui sommeillent en nous.

On retrouve la fougue qui habite le groupe depuis sa création, cette fougue impétueuse, qui permet à KRONOS de proposer des morceaux colorés et accrocheurs, dont la brutalité n’empêche pas la lourdeur. Des morceaux aux structures intéressantes, en mouvement perpétuel, qui réussissent pourtant à se rendre familier rapidement tout en proposant une richesse artistique réelle.

D’excellents moments jouissifs, entre accélérations parfaites, énergie communicative et riffs implacables, ponctuent "Arisen New Area" et lui donnent une saveur toute particulière.
Mais, il manque malheureusement l’éclat du joyau, la subtilité, l’harmonie, qui faisait toute la réussite des deux précédents albums… Oh, bien sur, vous prendrez une bonne claque à l’écoute de cet album, car il est très bon.
Mais, pas au niveau de ses aînés, à mon grand regret… KRONOS a du faire face à de nombreux écueils, les changements de line-up en faisant partie. Et l’identité du groupe, bien que portée principalement par Tom, Richard et Grams, devait également beaucoup à la frappe de Mike et aux braillements de l’excellent Kristof. Le remplaçant Trivette (ex-Diluvian) se démerde bien, aucun soucis, ses growls sont profonds ; mais le contraste est présent avec la palette vocale de Kristof, et cela freine quand même un peu le plaisir qui prend corps à l’écoute de "Arisen New Area"…

Trop d’attentes ? Trop de pression ? Je ne saurais le dire…
Malgré une impression globalement positive, je ne peux me défaire de cet arrière goût de ‘déception’, du avant tout à cette énergie décuplée inhabituelle pour le groupe, et aux riffs sensiblement moins épiques et audacieux que par le passé.
Alors une fois fait le deuil de ce fol espoir déchu, prenons "Arisen New Area" pour ce qu’il est : un excellent album de Death Metal en mode Brutal. Ce qui est déjà beaucoup. See you in the Pit !




Rédigé par : ..::Ju::.. | 16/20 | Nb de lectures : 10550




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 08h50 - (117297)
Alors oui un bon album comparé aux restes des troupes mais une déception par rapport à ce que le groupe a su nous proposer par le passé. J'avais adoré les nouveaux titres joués en live mais sur disque, on ressent une certaine facilité, moins d'ambiances épiques, des riffs plus génériques, bref ça cartonne un peu dans le vent parfois.



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 09h03 - (117298)
Excellent album que l'on n'espérait plus. KRONOS continue d'évoluer avec le temps malgré les changements de personnel, et nous propose une nouvelle fois un grand disque.

Il y'a certes moins de prise de risque mais ça gagne en efficacité et en fluidité.

Une réussite !!



Insania
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 11h04 - (117301)
Complètement d'accord avec la chro'. L'album est indubitablement réussi, mais j'attendais un peu plus de leur part. Je ne dirai pas que c'est "trop" brutal (ça ne serait pas mon genre :D) mais clairement Kronos avait montré une palette plus large et plus intéressante sur leurs albums précédents. Je n'attends pas d'eux de faire des croisements de style (je n'aime ni Gorod ni Benighted donc bon), mais comme le dit Keyser ça sonne plus générique et moins épique que par le passé. Je cherche encore l'Ouranian Cyclops de ce nouvel album...
On sent une certaine redondance dans les compos, et pour le coup le chant est cool mais très linéaire dans le timbre. Kristof savait placer des aigus surpuissants tout comme partir dans le guttural bien gras par moment, ici Trivette assure bien en terme de débit et de placement mais devrait varier son timbre pour apporter plus de diversité.
N'en reste pas moins que l'album est tout de même très sympa, et saura sans nul doute les faire revenir sur le devant de la scène FR après tant d’années de sommeil !
Je vais essayer de le trouver sur Paris la semaine pro, et l’écouter de nouveau à tête reposée...



TGW
IP:81.80.112.31
Invité
Posté le: 24/07/2015 à 11h45 - (117303)
Avec moi, ils ont gagné un fan. Je trouve ce disque excellent. A tous les nuveaux. Le regain de brutalité est salvateur.

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 14h33 - (117305)
Meh... D'accord avec Keyser. Ca blast pas mal dans le vent au final. Le genre de disque que j'écoute 10 fois et puis que je ne touche plus. Sans moi.



Stormbringer
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 14h39 - (117306)
Je vois que pas mal de gens sont d'accord avec le commentaire que j'ai fait sur l'album en écoute.

J'avais pourtant l'impression d'être seul à ce moment là :D

Bref bon album mais trop linéaire ^^



Diabolus in petrolus
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 19h52 - (117312)
Chronique plutot coherente. Un excellent album bourre de testosterone, mais tres moderne dans le son.
Pis la rythmique en triolet de colossal tital strife, merde...
Cela dit, un tres bon album, allez, je repars pour un tour de kronos avec grand plaisir! Merci les gars.



Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 21h35 - (117313)
Je fais aussi partie des (un peu déçus). Au bout de deux écoutes, je trouve moi aussi que ça sonne un peu plus générique que par le passé, je retrouve moins l'identité du groupe.
Cela reste bon, néanmoins, mais j'ai comme l'impression que je n'y reviendrai pas forcément.

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2015 à 21h35 - (117314)
* (un peu) déçus
;)

Godfroid
IP:81.251.104.52
Invité
Posté le: 25/07/2015 à 01h26 - (117317)
Me tapez pas mais ca m'a l'air bien plus pechu que les extraits entendus du prochain hate eternal

bob
IP:198.199.93.157
Invité
Posté le: 25/07/2015 à 12h46 - (117319)
C'est bien moins sombre et brutal que les extraits du prochain Hate Eternal. D'ailleurs les styles sont différents et la comparaison plutôt inapropriée.

Vikol
IP:149.210.148.6
Invité
Posté le: 25/07/2015 à 23h03 - (117325)
Cet album est un peu partout considéré comme un album death certes mais à tendance deathcore. Cela n'apparait pas vraiment dans la chro.

Un invité
IP:90.19.127.163
Invité
Posté le: 26/07/2015 à 14h04 - (117327)
"Cet album est un peu partout considéré comme un album death certes mais à tendance deathcore. Cela n'apparait pas vraiment dans la chro."

Tu m'aurais sorti Dying Fetus, ça se discutait vu le terme "Deathcore" qui est employé à toutes les sauces. En ce qui concerne Kronos, c'est complètement HS.

Sinon excellent album, des compositions pas linéaires, des soli bien léchés, riffs variés et growl au débit et placement top.

La production est très bonne.

Excellent.



polo
IP:37.162.84.83
Invité
Posté le: 26/07/2015 à 18h32 - (117329)
En effet les groupes de brutal death français ont tendance à tirer sur le deathcore et cet album ne déroge pas a la règle.

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2015 à 22h04 - (117330)
Du Deathcore dans Kronos... la bonne blague. Aucun lien, fils unique.
Faut revoir vos étiquettes musicales les copains, là.

Je suis globalement d'accord avec vous, chers Keyser et Insania... Je reste heureux a l'écoute de cet album, mais je ne prends pas (plus) le même plaisir qu'avec le précédent.... Un peu trop de pas assez, j'ai envie de dire.
En live, bien plus percutant pourtant. ...

Alain
IP:46.101.35.84
Invité
Posté le: 26/07/2015 à 23h59 - (117332)
Bien qu'évidents, ces relents deathcore ne me gênent pas. J'aime bien.

Kane
IP:78.123.59.89
Invité
Posté le: 27/07/2015 à 13h29 - (117339)
Rien que la façon de riffer sur le premier titre de l'album, j'ai envie de dire "Morbid Angel sort de ce corps"

sev
Membre enregistré
Posté le: 27/07/2015 à 19h53 - (117340)
Après plusieurs jours d'écoute intensive (oui, merci d'arreter de juger des opus sur une simple écoute streaming), cet album est tout simplement excellent, leur meilleur, à mon avis. Très intense, varié (plus que le précédent) et un niveau technique également de très haut niveau sur chaque instrument (je sais pas si je peux vous citer un groupe de ce niveau en France, peut-être Gorod, ou le dernier Pitbulls...). Bravo à Kronos pour cette galette et au plaisir de vous revoir en live où les morceaux prennent encore une autre dimension.

à Polo: deathcore ? mais où, quand, comment ? A la limite, rap-fusion ou free jazz, mais deathcore, je vois pas...



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 28/07/2015 à 15h02 - (117350)
Très différent évidemment mais j'ai largement préféré le retour de PitN!

Destruktor Avenger
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2015 à 08h49 - (117356)
eh oui les riffs du Colossal....

Destruktor Avenger
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2015 à 09h58 - (117357)
Et c'est Arisen New Era , au fait....pas Area

sid cynious
IP:80.215.170.247
Invité
Posté le: 31/07/2015 à 22h21 - (117375)
Je dirais plutôt qu'il a des accents discodeath cet opus, et ça n'apparait pas dans la chro non plus

dd
IP:89.253.141.118
Invité
Posté le: 03/08/2015 à 13h26 - (117385)
N'exagérons pas. Par contre ya clairement une base deathcore sans être mécheux pour autant.

RBD
Membre enregistré
Posté le: 08/08/2015 à 00h10 - (117464)
Après un long break créatif et des changements de personnel cette évolution ne m’a guère surpris, franchement. La personnalité musicale antérieure s’estompe avec une perte certaine en agressivité, un style plus classique qui renonce aux accélérations démentielles sur des riffs tournoyants de naguère. Les passages criards qui s’y greffaient ont eux aussi disparu. Mais, mais, mais...
Si Kronos renaît plus propre et classique et plus du tout épique, les solos gagnent en virtuosité et font passer un peu d’émotion, comme chez les grands, et ça c’est nouveau. Mieux, les compos sont encore plus élaborées et subtilement harmoniques, il y a un petit peu de guitare sèche et de sweep, à peine… autres nouveautés chez Kronos qui résument bien la direction actuelle : les Lorrains vont se battre sur le terrain des pointures en chipant leurs armes habituelles, et rendent également tribut à la mode actuelle du Death technique mais accrocheur (laquelle je soutiens plutôt, ça tombe bien). Opportunistes ? Même si c’est un lieu commun il faut comparer avec ce qui se fait ailleurs et c’est encore à leur avantage, d’autres l’ont déjà reconnu ici. Et on en oublierait presque que l’inspiration hellénique, elle, a gardé toute sa place. Finalement, il me semble que les quelques années prises par les membres qui sont restés ont au moins autant d’importance dans ce processus que toutes les autres justifications possibles.

Tout le monde sera d’accord sur le contenu de l’évolution, mais chacun réagira différemment en fonction de ses attentes, dans le cas d’”Arisen New Era” c’est très clair. Il vient conforter des certitudes sur le potentiel international du groupe... et aussi sur la tendance générale actuelle. Idéalement, on aurait rêvé d’une reconnaissance mondiale obtenue avec un “Colossal Titan Strife bis” mais je ne suis pas certain que cela aurait marché.




Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker