KRALLICE - Diotima (Profound Lore) - 31/10/2011 @ 09h53
Ceci est un billet d’humeur :

Les deux ou trois égarés qui me lisent le savent, je suis un gros fanatique de toute cette nouvelle scène Post-black machin core version french touch. Je ne vais pas vous le cacher mais pour moi KRALLICE était l’acmé du genre. Dimensional Bleedthrough était tout simplement un chef-d’œuvre, un disque incroyable qui vous emportait telle une lame de fond et vous noyait dans un pur plaisir auditif. Je l’ai déjà dit mais faire suite à un chef-d’œuvre s’avère être une véritable gageure. C’est donc avec l’appréhension fébrile d’un adolescent faisant les cent pas devant un sex-shop que j’attendais ce nouvel album.

Et là patatras, soudain le drame ! Error 404 not found! Syntax error, etc… Déception, oui, je ne pus que me rendre à l’évidence mais nos lascars se sont vautrés. Certes, je n’ai pas atteint le niveau de désespoir d’un fan de MORBID ANGEL découvrant pour la première fois Radikult, mais tout de même je l’ai eu un peu mauvaise. Foutage de gueules ! Oui, c’est la seule expression qui m’est venue à l’écoute de ce Diotima et tous les textes inspirés de Mallarmé et d’Hölderlin n’y changeront rien. Je sais bien que KRALLICE est une sorte de récréation sympathique permettant à nos deux petits génies que sont Colin Marston et Mick Barr de pouvoir assouvir leur soif de Black sans véritablement se prendre au sérieux, mais là ce n’est plus une récréation c’est carrément les vacances !

Censé être au départ un projet rendant hommage au Black qu’ils écoutaient, nos deux techniciens avaient pourtant réussi à se forger une identité unique et ce dès le premier album. Quelle ne fut pas ma surprise de m’apercevoir que l’identité s’était perdue en route (sûrement chez GORGUTS) sur ce troisième album. Enfin pas complètement, car si Barr essaie d’entretenir la patte sur les titres dont il est l’auteur, Marston s’est contenté de faire du pastiche. Monsieur Thousand Caves n’a jamais caché sa passion pour le Black venu d’Europe de l’Est et en particulier pour celui concocté par Roman Saenko. Etait-ce une raison suffisante pour nous faire des pastiches de HATE FOREST ? Tout y est blasts martiaux oppressants, vocaux growlés et mélodies froides. Bon, il fait ça à sa sauce, c'est-à-dire que ça reste des titres à rallonge bourrés de technique malheureusement cela n’est pas vraiment une franche réussite. Prenons par exemple Litany of Regrets qui dure plus de 13 minutes. Alors certes, c’est hypnotique, certes KRALLICE n’a jamais été aussi brutal mais c’est quand même fichtrement répétitif et lassant. On s’emmerde ? Non, mais pas loin quand même. Si j’ajoute le fait que nous avons vu le père Barr plus inspiré par le passé, vous comprendrez que cet album ne va pas devenir un essentiel de leur discographie.

En étant un peu objectif, il faut bien admettre que dans ce périple de plus d’une heure nous tombons encore assez souvent sur de vrais instants jouissifs où le magnifique côtoie l’extase. Mais dorénavant, il faut attendre ou creuser pour les dénicher. Remis dans le contexte, je dois aussi concéder que cet album enterre la grande majorité des sorties discographiques. Mais il n’empêche que tous les arguments en faveur de ce Diotima n’arriveront pas à calmer mon chagrin !

En fait, il serait peut-être temps que nos deux dilettantes se rendent compte qu’en définitive KRALLICE n’est plus un projet annexe qu’on prend par-dessus la jambe afin de s’éclater entre potes. Si on regarde bien, il s’agit de leur projet le plus prolifique. De plus, il ne me semble pas que Barr soit impliqué dans beaucoup d’autres projets ce qui explique son peut-être plus grand respect pour le style unique développé jusque-là. Pour Marston, l’histoire est un peu plus compliquée. Le monsieur outre ses activités de producteur, est impliqué dans une foule de projets dont la résurrection de GORGUTS qui devrait sortir…Non, rien, je n’ai rien dit. Ça fait maintenant des mois et des mois que c’est annoncé. Encore une Arlésienne du Metal suscitant aussi bien l’émoi que l’effroi. De surcroît, ce ne sont pas les concerts qui l’occupent puisque tout a été annulé pour mettre en boîte ce soi-disant futur chef-d’œuvre qui n’en finit pas de se finir. C’est le genre d’indice qui ne sent jamais très bon. A l’arrivée, Colin n’a pour seule implication concrète que KRALLICE au niveau discographique. Alors si GORGUTS sert d’excuse pour se la jouer flemmard « c’est juste pour s’amuser » ! Alors là, je dis non et même que j’en ai plein le cul des reformations de vieilles gloires histoire d’attirer le chaland lui faisant miroiter le retour de sa glorieuse jeunesse alors que généralement le résultat ressemble souvent à s’y méprendre à un vieux plat réchauffé au micro-onde. Et c’est un vieux con nostalgique qui vous le dit !

Colin fais pas le con ! Dégage de cette galère sans nom et concentre-toi sur KRALLICE. Ponds-nous des putains de morceaux qui nous enivrent jusqu’au coma éthylique. En plus, je me pose une petite question. Tu as enregistré le dernier LITURGY dans les mêmes eaux que le KRALLICE, non ? Ça a dû te faire drôle d’être le premier à entendre que ces jeunes branleurs sans complexes allaient vous mettre à l’amende, non ?

Foutu monde de merde, tiens !
Et puis fuck GORGUTS, ça mange pas de pain !




Rédigé par : Dark Rabbit | foutage de gueules/20 | Nb de lectures : 13047




Auteur
Commentaire
Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 31/10/2011 à 10h18 - (97949)
Déception, même si certains passages sont assez bien fichu et osés, il faut avouer. Franchement les deux premiers opus restent bien au dessus...

IkeA
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 10h29 - (97950)
Wow, vous êtes vénère Monsieur Lapin noir. :)

C'est compréhensible (et je suis d'accord pour dire qu'il est moins bon que les deux précédents), Krallice allant vers plus de "facilité". La plus grande place accordée à McMaster sur les parties de chant me laissent un peu de côté également. Par contre, s'il y a effectivement un lien avec Hate Forest (avoué par le groupe lui-même lors d'interviews) je trouve l'ambiance dégagée bien différente, voire opposée. Diotima est apaisant, bleu comme sa pochette pour moi. Et je suis épaté par le morceau "The Clearing", peut-être bien ce qu'ils ont fait de mieux avec "Energy Chasm" !

Bref, chronique intéressante (et bien écrite comme d'habitude avec toi) pour un disque dont les avis sont partagés, beaucoup jugeant que c'est leur meilleur.

Liturgy est prévu ? :)



AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 10h32 - (97953)
Avant son implication dans Gorguts, le père Marston faisait aussi tourner les têtes dans Behold The Arctopus et surtout Dysrhythmia.
Sinon, je trouve cet album bien plus bourrin que les précédents mais au final, j'en retiens pas grand chose le temps passant...

chaussure
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 10h43 - (97954)
bien dit sombre lapin, c'est vrai qu'on s'en branle de Gorguts.

pour le reste je ne suis pas vraiment d'accord avec toi.

déjà j'trouve "Dimensional.." (qui comporte certes des parties démentielles) moins bandant que le premier "Krallice" (qui lui est plus accessible et plus musical, c'est mon côté Gay je crois).

n'étant donc pas archi fan de dimensionnal, ce Diotima passe plutôt bien.
un riff d'ouverture énorme
un "éponyme" que je trouve parfaite de A à Z (avec ce finish hystérique)
et ce "lytanie of regrets" où la quintessence de la trans...

les autres titres ne sont pas en reste avec comme d'hab du très bon qui peut laisser place d'un coup à du pompeux.
mention spéciale pour ce "dusk and lignt" qui passe les 5 premières minutes comme si c'était ma chanson préférée de tout les temps avant de ce vautrer complètement.

ceci dit au bout d'une 20ène d'écoute, on finit à adhérer à quasi tout.

et j'en place une petite pour ce Liturgy qui avec ses "ti-di-ti-di poutapouta" redondants ne fait que me chatouiller pendant que ce Diotima continue de me coller la gueule à 20 milles lieux sous les mers.

même si ils sont un peu critiquables, dans leur style, ils restent bien au dessus du lot.

Krallice 3 - 0 Liturgy

Laaa la la Laaa Laaaa, la la la la la laaaa (sur un air connu)

chaussure
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 10h44 - (97955)
et j'ai oublié mes smiley, merde!



Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 10h58 - (97956)
Il est correct, mais dans un style un peu différent mais pas tant que ça, je lui préfère les albums de Deafheaven, WITTR et de Light Bearer que j'écoute en boucle depuis quelques jours.

Niveau Krallice je reste sur "Dimensional"

Arnaud
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 12h12 - (97957)
Toujours pas écouté et acheté, peur d'être déçu vu le niveau du précédent que je classe dans mes plus grosses claques de ces dernières années.
Faudrait quand même que je m'y lance, car je suis bien curieux de découvrir ses nouveaux morceaux.

Toub/nothingness
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 12h56 - (97958)
Je préfère l'éponyme mais je te trouve dur quand même là :) !

Y a des morceaux à tiroirs dont on se serait certes bien passé mais à côté de ça il y a toujours les petites envolées melo mortelles que j'adore chez eux (le morceau d'intro est cool as fuck). Pas le meilleur de leur discographie loin de là mais dans le style comme tu dis ça encule pas mal de prod.

Je me suis moins fait chier avec ce disque qu'avec le dernier liturgy que je trouve laborieux au possible malgré le niveau et les quelques bonnes idées.

Un 14.5 / 20 et on n'en parle plus ^^.




Immemorial
Membre enregistré
Posté le: 31/10/2011 à 18h58 - (97964)
Dure cette chronique... Je trouve cet album réussi et je voyage toujours autant en l'écoutant ... J 'espère que pour gorguts tu plaisantes et que tu te planteras sur toute la ligne ehehe !!!



Saku'
IP:88.165.25.152
Invité
Posté le: 01/11/2011 à 14h19 - (97984)
Ah bah ! Je ne suis pas le seul à ne pas avoir accrocher !!

KRALLICE m'a scotché avec son album éponyme qui frôle la perfection (salut nous on tape des riffs hypnotiques qui TUENT par milliers) mais pour Diotima ça n'a rien avoir...

Après je n'ai toujours pas jeté une oreille sur Dimensional Bleedthrough.

Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 01/11/2011 à 16h07 - (97986)
Ben, test Dimentional...

mitch
IP:78.237.124.106
Invité
Posté le: 03/11/2011 à 13h49 - (98033)
Comme quoi, tu peux sortir un pur chef d’œuvre, il y aura toujours un gugus pour te latter la face!

album monstrueux, depuis six mois je ne m'en remet pas.



Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 04/11/2011 à 13h20 - (98069)
Je suis étonné par la chronique! Je le trouve très bon cet album : "Inhume", "Clearing", "Diotima", le final ultra puissant de "Telluric ring"... Franchement à part "Lithanies of regrets" qui me lasse sur la durée, je trouve tout ces titres bien bon. Je sais pas si c'est le meilleur ou le moins bon, mais il est dans la continuité. Par contre, si vous vous voulez du Krallice black/thrash plus dépouillé, jetez vous sur l'EP 3 titres "Orphan of Sickness", hommage au groupe de sludge Orphan. Il est en téléchargement gratuit.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker