KORITNI - Welcome to The Crossroads (Verycords/Warner) - 12/03/2012 @ 08h01
On avait laissé KORITNI avec la sympathique (c'est pour toi Sam) compil' de titres inédits, « No More Bets » qui faisait suite « Game of Fools  », qu'avec le recul, je trouve que j'avais un peu sous-noté...

Le groupe revient donc sur un nouveau label, Verycords, qui s'appuie sur une major, ce qui, on l'espère, va leur permettre de continuer à se développer. Mais bon cessons de parler de business et intéressons-nous au plus important, la musique !

Si pour la prod, KORITNI a fait confiance à son chanteur, Lex Koritni, les 5 gars ne sont pas pour autant rester entre eux, tous seuls. En effet on retrouve ici 3 invités, et ce dès le premier titre, le dynamique et truffé de slide, « Down at the crossroad » sur lequel Lex partage le chant avec Jeff Scott Soto (on ne va pas faire la liste des groupes et projets auxquels il participe et a participé, ça serait bien trop long!). Et ce n'est pas un gadget pour cacher un morceau pauvre, le titre est tout bonnement excellent ! Le 2nd invité intervient sur le 2ème titre, il s'agit de Rusty, le vocaliste de leurs compatriotes d'ELECTRIC MARY, pour une chanson mid tempo, pêchue avec un gros refrain, (« Better off Dead »). La bande franco-australienne va nous montrer qu'elle sait faire preuve d'originilaité avec un morceau heavy qui se pare d'un groove funky (n'oublions pas que le groupe a repris « Thriller » de Mimi Jackson) avec « Party's over » (notons aussi de bons gros solos). Un court interlude, « Now a Word from our Sponsors », sert d'intro à « TV's Just a Medium », rapide et dynamique, qui voit de superbes solos du 3ème invité sur le disque, Jeff Waters, d'ANNIHILATOR. Après on a un ou deux titres peut-être un tout petit poil en-dessous, rien non plus de repoussant... et l'album se termine avec une suite de 4 morceaux tous excellents bien que tous différents. On commence cette série par « Money talks, It says goodbye » morceau lent très lourd qui ressemble à du AC/DC période « Back in Black »/« For those about to rock » et qui devient peu à peu, insiduieusement même, de plus en plus bluesy et groovy, avec toujours de bons solos. « Let's go crazy » porte bien son nom c'est un titre rapide et dynamique avec un gros refrain (et toujours du solo qui tue). On connaissait déjà la ballade « Hold on » via sa version acoustique sur « No more bets », ici on la retrouve dans une version électrique, enrichie d'arrangements de cordes, vraiment superbe. L'album se termine sur un autre morceau énorme, « Take it like a man » qui commence comme un titre country western, tout y est, la gratte acoustique, le banjo, la guimbarde... avant que le titre ne se transforme en gros heavy rock avec un refrain énormissime, on va retrouver le banjo avant un solo à la slide, et l'ambiance western vient clôturer le morceau et l'album.

KORITNI continue donc de tracer sa voie, ce nouvel album poursuit dans le sillon hard australien en y ajoutant des ingrédients nouveaux et en testant de nouveaux arrangements. La prod, plus chromée que graisseuse, sied bien au propos avec un bon gros son ! Bref un bien bon album que voilà !


Rédigé par : Papy Cyril | 16,5/20 | Nb de lectures : 13373




Auteur
Commentaire
Raoul Volfoni
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2012 à 07h13 - (101014)

Excellent groupe et tres bon album, superieur a "Game of Fools" qui m'avait un peu decu.
Il va falloir que je me penche sur la compil.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker