KNUCKLEDUST - Bluffs, Lies & Alibis (GSR) - 13/03/2013 @ 07h25
On ne présente plus KNUCKLEDUST, légende du hardcore européen et tête de gondole du LBU. Pour résumer KNUCKLEDUST est « Too punk for hardcore, too hardcore for punk. ». Les gars ne se sont jamais préoccupés des modes et des hype, ils ont toujours fait leur truc dans leur coin, sans modifier leur ligne de conduite. Et ça leur a donné raison puisqu’aujourd’hui KNUCKLEDUST est l’un des groupes les plus respectés sur la scène européenne. L’autre chose qui est appréciable avec eux, c’est qu’on n’est jamais déçu, les mecs envoient de la qualité aussi bien sur album que sur scène. Pourtant, « Bluffs, Lies & Alibis » le premier single tiré de l’album du même nom avait quelque peu divisé avec ses tonalités plus mélodiques, son solo et son refrain presque chanté. Le morceau était un vrai tube, le genre qui te reste en tête toute la journée instantanément, mais KNUCKLE avait changé.

Et bien en fait non, le reste de l’album nous donne du pur UKHC comme le groupe l’a toujours pratiqué, à mi-chemin entre le punk, le streetcore et le hardcore plus classique. Puis surtout, ce côté tough guy cools qui suinte de leur musique. Les Anglais alignent une fois de plus les morceaux efficaces, directs et catchy. Ça groove et ça bastonne simultanément. Impossible de ne pas danser le coupé décalé sur des titres comme « Bluffs, Lies & Alibis », « Facecrook » ou « Inner City Life », des morceaux desquels se dégagent, en plus du groove, cette saveur « street life » propre au groupe qui n’a jamais vraiment rompu avec l’esprit de la rue. KNUCKLEDUST alterne les passages rapides, issus du punk, et des moshpart plus lourdes qui donnent envie de titiller la glotte de son meilleur pote avec le talon. On pourra aussi reprendre les nombreux singalongs et autres chœurs avec sa plus belle voix de hooligans. Toujours les deux écoles punk et hardcore. Mais du punk anglais, pas ces conneries californiennes, du punk agressif, borgne et teigneux. Du genre à péter une bouteille de pils bon marché pour la planter dans la gorge du premier flic venu. C’est de ce punk là qu’on parle. On trouve une petite vibe hip hop aussi, dans les rythmiques notamment et l’attitude de Pelbu, la voix du groupe, inimitable de par son timbre, son flow et ce petit râpeux contrastant avec l’onctuosité de son groove. On est face à un groupe qui n’a plus rien à prouver et qui n’endosse aucun rôle. Pour oser une comparaison qui vaut ce qu’elle vaut KNUCKLEDUST est un peu l’équivalent européen de Madball.

L’autre spécificité des Anglais est de ne pas jouer aux durs, comme beaucoup de leurs collègues, et d’avoir toujours conservé une vraie attache sociale. Une fois de plus les textes sont centrés sur la difficulté de la vie des petites gens qui doivent lutter pour survivre dignement dans une Londres de plus en plus offerte à l’argent et au pouvoir. KNUCKLEDUST distribue les claques à la classe politique et envoie de grosses quenelles aux puissant de tous crins. Couplé à une musique énergique et sans concessions, le message passe mieux que bien. Le groupe ne révolutionne pas sa musique mais propose tout de même quelques petites choses nouvelles comme certains passages un poil plus mélodiques qui s’intègrent parfaitement à leur son. Pour le reste que dire de plus ? Bah pas grand chose, vous connaissez déjà tout d’un groupe qui en est à son cinquième album et qui reste toujours au top de sa discipline. Je l’avais dit, avec KNUCKLEDUST on n’est jamais déçu.

Du son. - 122 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 16/20 | Nb de lectures : 11877




Auteur
Commentaire
Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 13/03/2013 à 15h03 - (106487)
Yeap, pas déçu non plus, c'est toujours du lourd avec eux. Le chant est vraiment un de leur gros atout, mais aussi cette vibe très "street", c'est clair. Too punk for hardcore, too hardcore for punk ça résume bien les choses!



Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 13/03/2013 à 18h47 - (106492)
Putain de skeud comme d'hab avec le crew de Pierre.



xmaxx TOOTH
IP:58.9.184.231
Invité
Posté le: 14/03/2013 à 09h02 - (106500)
Pour moi l'équivalent européen de Madball (pour leurs premiers albums), c'est NTB

Maxgrind
IP:77.197.143.189
Invité
Posté le: 14/03/2013 à 09h07 - (106502)
Déçu, j'aurais préféré un truc pêchu à la Unbreakable. Je trouve que le groupe perd de plus en plus sa vibe hardcore et du coup, ça se ressent dans les compos (moins efficaces, moins rentre dedans :/).

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 15/03/2013 à 11h25 - (106527)
J'étais content qu'ils évoluent un peu parce qu'ils commençaient à bien tourner en rond, j'ai adoré le single, mais pour l'instant l'album m'a un peu déçu, parce que les nouveautés sont souvent maladroites et mal torchées.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker