KILLFACE - Feeding the Dead (Lugga) - 24/02/2014 @ 08h53
De l’Irlande on connait principalement ses artistes et groupes rock (Sinead O’Connor, U2, Cranberries, The Corrs, The Pogues …) mais finalement assez peu la scène metal du pays vert, force est d’avouer qu’hormis Primordial aucun combo local n’arrive à vraiment émerger et faire parler d’eux au-delà du cercle de l’underground.

Killface tente de remédier à cela et sort aujourd’hui son premier album, après s’être formé en 2008 et avoir sorti un EP en 2010. Le quintet fan entres autres d’Exhumed et Atheist pratique un death old-school bien gras avec des influences thrash et hardcore.

Le gore est une motivation de composition pour le groupe car entre la pochette hideuse à souhait et des titres aussi joyeux que « Gutless Scummy Cannibals » ou « Feeding the dead » on voit bien qu’on n’est pas là pour rigoler mais bien pour reprendre les thèmes chers à Cannibal Corpse ou Aborted.

Cependant on ne va pas se le cacher on est très loin d’avoir la qualité des groupes précités, car même si les mecs ne réinventent rien (et ça n’est pas ce qu’on leur demande) encore faut-il faire des compositions efficaces et le souci est là.

Sans être catastrophiques celles-ci sont très vite répétitives et monotones, la faute à un manque d’idées assez visible. Le chant (qui est majoritairement en growl avec quelques passages criards) est très monocorde, et les structures de riffs sont construites quasiment toujours de la même manière, qu’elles soient sur des parties lentes ou bien plus rapides. « Meatgrinder » ou « Murderers » sont relativement sympathiques, « Disasters end » et « Gutless Scummy Cannibals » sont meilleurs que le reste (à défaut d’atteindre des sommets) grâce notamment à des solos bien sentis, et donnent presque envie de se bouger un peu, contrairement à « Breeds Inside » franchement mauvais où l’on a droit au même plan éculé en boucle et de plus c’est bien trop long.

Sans être totalement raté cet opus rejoindra l’énorme quantité de disques que l’on écoute une fois et que l’on oublie aussi sec une fois terminé, c'est le genre d’album qui sert d’ambiance musicale au pub ou chez les potes tout en discutant et buvant une guiness mais qui ne marque pas les esprits au final car ça tourne un peu dans le vide.

Primordial peut dormir tranquille, sa place de leader irlandais n’est pas prête de tomber, malheureusement pour Killface en revanche.




Rédigé par : GabinEastwood | 12/20 | Nb de lectures : 11227




Auteur
Commentaire
Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 24/02/2014 à 21h40 - (111127)
Je trouve ça tout de même sympathique, mais bon, je ne l'ai peut-être pas écouté suffisamment... (Quoique, ça commence à devenir un peu rébarbatif... mais bon, un morceau de temps en temps... La barbaque, faut pas en abuser !) En tout cas, j'aime bien la pochette !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker