KHORS - Cold (Svarga) - 15/12/2015 @ 06h57
Depuis le début de l’année dernière Svarga Music procède à la réhabilitation du back-catalogue de KHORS. Dans le désordre puisqu’après Mysticism (2008) et avant The Flame Of Eternity’s Decline (2005), c’est Cold (2006) qui a eu le droit à une remise au goût du jour. On aura pas mal parlé de KHORS en 2015, surtout pour l’excellence de son dernier album Night Falls Onto The Fronts Of Ours, mais il ne faut pas négliger ses débuts. Sorti en 2006 via Oriana Music, Cold amorçait l’évolution d’un groupe qui a toujours un peu fonctionné par paire d’albums, changeant son paysage musical au fur et à mesure des duos d’albums et le faisant progresser par petites touches entre deux disques d’une paire. Logiquement, Cold se place à la base dans la lignée de The Flame Of Eternity’s Decline, avec son Black/Pagan incisif et lancinant agrémenté de quelques claviers. C’est sur ce dernier point que KHORS va néanmoins évoluer vu que les claviers, toujours assurés par Saturious (NOKTURNAL MORTUM), vont être plus présents et amener une touche spécifique et une ambiance à Cold, une ambiance logiquement glaciale à souhait.

Il y a donc bien plus de synthés, qui ne sonnent jamais kitsch d’ailleurs (dans le style cristallin qui deviendra ensuite typique du groupe), et ce dès l’ouverture sur l’excellent morceau-titre. Et dans ses moments de calme, KHORS dessine déjà sa future orientation « Heathen Dark Metal », on perçoit déjà les sonorités qui feront le charme de Night Falls Onto The Fronts Of Ours. D’ailleurs le magnifique interlude "Whispers" est un prémisse voire carrément une sorte de pré-version du morceau-titre du fantastique dernier album en date des ukrainiens. Cold se révèle donc plus épique que The Flame Of Eternity’s Decline, avec des morceaux posés comme le très mélodique "Misery", ou même au sein de pistes plus agressives comme "Garnet". KHORS n’avait pas pour autant abandonné l’agression (il le fera dès l’album suivant) et la majorité des pistes de Cold se placent dans la lignée de The Flame Of Eternity’s Decline, avec un riffing dur et lancinant. "Ashes" est donc bien tranchant, "Garnet" efficace et entraînant, "Conscious Burning" et "In the Depths of Black Hills" ne sont pas en reste mais sont aérés par des moments plus épiques, caractérisant définitivement bien Cold par rapport à son prédécesseur.

Tout comme The Flame Of Eternity’s Decline, Cold est néanmoins un peu linéaire et répétitif, un morceau comme "In the Depths of Black Hills" fait un peu redite par exemple, que ce soit au niveau des riffs et des claviers. Comme je l’avais dit, avec le recul les compos « Black » de The Flame Of Eternity’s Decline sont plus mémorables, mais si Cold n’a pas vraiment de morceau-référence il comporte tout de même bon nombre de moments forts, entre riffs cossus ou sublimes passages atmosphériques. Cold ne dépasse donc pas son prédécesseur mais les claviers apportent un plus, et serviront de base à ce que le groupe proposera dans le futur, à commencer par le final "The Abyss" qui annonce clairement la direction plus soft prise sur Mysticism. Les deux premiers disques de KHORS se valent, mais même si sur certains points The Flame Of Eternity’s Decline était un brouillon de Cold c’est la seule fois qu’un second opus d’une paire n’est pas forcément plus abouti que son prédécesseur. Pour terminer, notons qu’à l’instar de la réédition de The Flame Of Eternity’s Decline, Cold a été remixé et remasterisé, même si la version d’origine avait déjà un bon son pour du Black/Pagan ukrainien du milieu des années 2000. Le son des guitares a un peu plus de relief, et cette fois-ci il n’y avait pas de son de batterie à corriger aussi le groupe a changé le mix du chant de Helg, qui sonne moins « Grim » et le résultat fonctionne très bien. Ici l’artwork bien bleuté d’origine avait peut-être plus d’originalité, toujours est-il que comme pour la réédition de The Flame Of Eternity’s Decline, celle de Cold (format digipack encore) est à posséder si les débuts plus Black des KHORS vous parlent et si vous ne possédez pas (outre l'édition originale, cela va sans dire) la double réédition des deux premiers opus sortie en 2010 par Paragon Records et/ou que le léger revisitage du son vous intéresse. Et on en a pas fini vu que logiquement Return To Abandoned (2010) devrait bientôt passer sur le grill de la réédition…



http://www.khors.info - 65 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | Réédition/ | Nb de lectures : 7420




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker