KEHLVIN - The Orchard of Forking Paths (Division) - 06/09/2012 @ 08h04
KEHLVIN n'est pas un groupe inconnu pour ceux qui aiment le post Hardcore. Né en 2006 sur les cendres de LOAF A, les Suisses de KEHLVIN ont, jusqu'à présent, pratiqué une musique de qualité mais encore trop peu éloignée des grands maîtres de la discipline pour être vraiment considérés comme des novateurs.
Avec « Holy Cancer » et « The mountain Deadlight time » KEHLVIN démontrait tout son talent d'interprétation, sa faculté à générer le chaos et la mélancolie en s'appuyant sur des plages instrumentales pouvant être violentes mais aussi planantes et à la limite du progressif.
Près de six ans ont passé depuis « The mountain... » donc, on est parfaitement en droit d'attendre de la part des p'tits gars une évolution dans leur son et leur musique.

Il ne faut donc pas attendre bien longtemps avant de réaliser que la musique de KEHLVIN a effectivement muté. On retrouve dans le son quelque chose de plus « metal », peut-être un peu plus Sludge  et plus massif, comme si le groupe voulait à la fois revenir à quelques brutales racines et du coup « rajeunir » un peu ce postcore, leur style de prédilection.
Si, niveau originalité, l'alchimie de ce type a déjà quelques heures de vol, l'efficacité, elle, s'en trouve bien servie... et ce n'est pas le dernier titre instrumental qui fera mentir quant à l'apport de l'effet « massue» sur le son du groupe.

En bons équilibristes, les musiciens de KEHLVIN arrivent à se balancer entre des riffs très lourds et violents et des arpèges plus ténus et discrets qui agrémentent leurs, toujours très réussies, parties planantes.
Car, le groupe est aussi bon dans l'écrasement de cages thoraciques que dans la cueillette de coquelicots... et c'est un fait suffisamment rare pour être souligné car on ne fait pas du tricot comme on pratique le kick boxing.

Arrivant à écrire des passages rythmiquement très intéressants sans ressembler à des clones de MESHUGGAH (ça aussi, c'est pas mal !) KEHLVIN démontre qu'il sait jouer et bien jouer sans donner l'impression de vouloir le dire à tout le monde. A noter aussi, de très bonnes interventions du bassiste qui en plus de grossir considérablement le son, n'hésite pas à proposer des fills qui apportent VÉRITABLEMENT un plus harmoniques à certains passages ! Aaaah que c'est bon quand KEHLVIN sort des sentiers battus ! Je vous promets que lorsqu'il s'en donne la peine, le groupe est vraiment efficace !

Chaque chanson est donc un enchevêtrement de calme et de violences, une boule de cris et de chuchotements, un imbroglio de caresses et de déchirements.
Sur certaines d'entre elles comme « The metaphysical trout » et « Grady Robinson », tout fonctionne à merveille et chaque ambiance, chaque riff et chaque mélodie est parfaitement à sa place. Le groupe maîtrise son sujet, il aime ce qu'il joue... et la musique le lui rend bien.
Le seul petit problème, c'est la redondance de la formule qui finit par lasser et laisse partir l'attention.
Homogène, l'album est véritablement cohérent et en phase avec ses compositeurs mais le cadre d'expression du Post Core commence à être un peu petit pour les KEHLVIN... et il leur faudra, on le sent, trouver dorénavant de nouvelles portes de sortie pour étancher leur soif de liberté. En attendant, « The orchard of forking paths » est là pour vous !

http://www.kehlvin.ch/ - 139 visite(s)


Rédigé par : Pamalach | 14/20 | Nb de lectures : 11633




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 06/09/2012 à 13h14 - (103578)
Déception pour moi, c'est un peu comme un môme bourré de facilités qui ne travaille pas suffisamment, et fait le strict minimum : je trouve que Kehlvin a plein de talents, un bon chanteur, de très bons zicos, de bonnes idées, mais que sur ce disque il y a un excès de paresse. Du moins, c'est ainsi que je le perçois; j'imagine qu'en réalité, ce n'est pas le cas, mais reste ce rendu, trop clichesque, trop prévisible aussi. C'est con, parce que dans l'absolu, ça fonctionne, il y a de superbes passages



pamalach
Membre enregistré
Posté le: 06/09/2012 à 15h54 - (103583)
Ce n'est effectivement pas la tuerie qu'on aurait pu attendre...un minimum syndical de qualité certaine, qui c'est vrai, aurait peut être pu aller bien plus haut !



vieillebranche
Membre enregistré
Posté le: 27/12/2012 à 11h11 - (105259)
Moi je l'ai bien aimé cet album, j'ai trouvé aussi qu'ils avaient progressé depuis leur précédent...
Mais on en revient encore et toujours à cette histoire de style cloisonné, et ça ne peut qu'être très bien exécuté, mais jamais très original...
Je m'en contente perso...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker