KAZAN/AFTER TASTE - Split (Orchidscent/Dream Comes True/Radical Dreamers) - 21/01/2009 @ 09h19
To split: partager, se diviser.

Du côté de Dijon, on applique cette définition au pied de la lettre, puisque ce split-album entre Kazan et After Taste leur offre à 10 secondes près le même temps de jeu, et ils y alternent à tour de rôle la prise de parole. Démocratie über alles en somme, puisque les groupes poussent le vice jusqu'à proposer intro et outro communes. Et les deux parties s'associent à merveille, puisqu'elles officient toutes deux dans la même sphère postscreamochaoticoblahblahcore, avec cependant une facette post- plus exacerbée chez After Taste, alors que Kazan montrera des velléités plus chaotiques. Mais toujours dans la langue de Molière...

C'est donc After Taste qui lance les hostilités, en allant taper dans le frigo de Breach pour la froideur et les mélodies dépouillées. Envy n'est jamais bien loin non plus, même si de par l'emploi du françois, on fera plus facilement le rapprochement avec le screamo d'un Mihai Edrisch ou Daitro. D'ailleurs les passages en spoken word lacèrent bien les oreilles, définitivement pas ma came. Mais me voilà bien médisant, parce que tout le reste est vraiment bien troussé, des arpèges prenants aux explosions Buried Inside-esques. Peut-être la voix hurlée semi-étranglée à la Breach, qui sonne pour le coup parfois un peu trop étranglée, mais c'est vraiment histoire d'être chiant. Parce que les riffs du trio suintent le spleen par toutes les pores, et ça, ça fait systématiquement mouche.

Du côté de chez Kazan, on retrouve le même socle commun Breach/Buried Inside, avec ici en supplément un gros enrobage bordélique Convergien. Le mélange de ces influences donnent un résultat pas très éloigné des divins (et défunts) Anglais d'Eden Maine, rapprochement confirmé par les structures alambiquées des morceux et les mélopées quasi post-rock en guise de montées. Les vocalises sonnent plus graisseuses que chez After Taste, mais véhiculent le même sentiment d'urgence et d'intensité. Pas grand-chose à en dire de plus, c'est bien troussé, basta.

Bref, voilà deux groupes assez discrets qui livrent ici, malgré des influences rôdant inévitablement autour d'eux, une prestation d'un niveau largement supérieur à leur "célébrité". Juste un léger regret quant à l'organisation du split, la proximité du style/du son et l'échangisme de membres sur certains titres, qui font qu'on ne sait pas toujours si c'est Kazan ou After Taste qui déballe ses tripes. Ce détail mis à part, espérons que cette belle carte de visite leur permettra de se faire un nom à plus grand échelon, à la hauteur de leur sincérité et de leur envie d'en découdre, le contraire serait regrettable. Sans déconner.

http://www.myspace.com/kazankazan - 198 visite(s)

Myspace After Taste - 179 téléchargements


Rédigé par : Crown_Me | 7/10 + 7 | Nb de lectures : 9864




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker