KATATONIA - Sanctitude (Kscope) - 05/06/2015 @ 07h33
Ahhh, les p’tits malins… !
Après leur (excellent) album tout facile d’accès, le "Dead End Kings" qui a bien cartonné, nos romantiques metalleux baudelairiens sont de retour… Enfin, de retour, c’est vite dit, car non, toujours pas de nouvel album à l’horizon pour la bande à Jonas.

KATATONIA surfe sur son "succès", et nous abreuve (ou nous noie) sous divers live, réinterprétations et autres compilations.  
En moins de 3 ans, KATATONIA a sorti :
- ‘Last Fair Day Gone Night’, ou la version live d’un (très bon) album joué en intégralité et dans l’ordre (accompagné d’un second ‘set’ aux allures de best-of) ;
- ‘Dethroned & Uncrowned’, ou la (chouette) version revisitée de l’album ‘Dead End Kings’, avec un coté beaucoup plus symphonique et mélodieux ;
- ‘Kocytean’, un Ep limité, format 12", contenant 6 titres qui sont des ‘B-sides’ rares enregistrées entre 2006 et 2012 ;
- Sans oublier la compilation (inutile ?) ‘Introducing Katatonia’

Des p’tits malins, ces suédois, car la qualité est loin d’être négligée sur tous ces produits (compilation mise à part), tant dans le packaging que dans le contenu... Mais il est vrai que l'écœurement n’est pas loin, même (surtout ?) pour les fans.

Mon ironie moqueuse n’est que partiellement feinte, car à titre personnel j’adore ‘Dethroned & Uncrowned’. Mais il faut être lucide, et reconnaître que KATATONIA profite un peu de l’engouement du public pour sortir tout plein de trucs, sans proposer de réelles nouveautés…
Est-ce une raison pour bouder le groupe, et les traiter de vendus ?
> Oui / Non / Ne se prononce pas (choisis ton camp camarade).

Personnellement, j’écoute avant d’acheter, donc j’achète en connaissance de cause. Et dans le cas de ‘Sanctitude’, oui je me rallie à la cause de KATATONIA, en dépit de la pénurie de nouveau morceau. 
Car oui, ce live acoustique a vraiment de la gueule !

Le packaging, déjà. Pas aussi important que le contenu, mais non négligeable. Une pochette sobre signée Travis Smith (presque le sixième membre du groupe, à force), assez proche de ‘Dethroned & Uncrowned’ sur l’imagerie, mais bien chouette quand même. Un Digibook avec un livret détaillé avec photos, et un double vinyle classieux dans sa pochette Gatefold avec livret et photos également.

Le contenu, ensuite : ‘Sanctitude’ a été filmé et enregistré en mai 2014, à l’Union Chapel de Londres, dans le cadre de la tournée intimiste ‘Unplugged & Reworked’ effectuée par le groupe. Le but de cette tournée était de donner vie en live aux titres de ‘Dethroned & uncrowned’ – soit, des versions acoustiques des morceaux issus de ‘Dead End Kings’.
Mais pas que. Car la bande à Jonas a eu la bonne idée d’inclure dans ce set des morceaux issus d’autres albums, allant de ‘Night Is the New Day’ à ‘Brave Muder Day’.

Il en résulte un live intime, apaisant, mais également poignant, au rendu sonore bluffant. Plus facile à sonoriser peut être qu’un live électrique, le son est ici parfaitement équilibré, et presque chaleureux – superbe contraste avec la tessiture opaque et mélancolique du contenu musical. C’est Bruce Soord (Pineapple Thief) qui a mixé et masterisé l’ensemble, un beau boulot car le résultat est à la hauteur du contenu.

Outre sa grande qualité musicale, la vraie valeur ajoutée de ‘Sanctitude’ est sans aucun doute sa diversité. 
Là où ‘Dethroned & Uncrowned’ privilégiait ‘Dead End Kings’, et ‘Last Fair Day Gone Night’ ‘Last Fair Day Gone Down’, ‘Sanctitude’ brasse large. Et offre, de surcroît, des versions intimistes et très personnelles de morceaux que l’on connaissait jusqu’alors uniquement sous leur forme électrique.

Entre les très bons morceaux tirés de ‘Viva Emptiness’ (‘One Year From Now’, ‘Omerta’, ‘Evidence’, ‘Sleeper’) et ‘The Great Cold Distance’ (dont la B-Side ‘Unfurl’...!), et les versions totalement transfigurées des titres issus de ‘Discouraged Ones’, ‘Tonight's Decision’ ou ‘Brave Murder Day’, ‘Sanctitude’ se part d’une ambiance totalement attirante, à la fois très intimiste mais presque optimiste, malgré le spleen ambiant porté par chacun de ces morceaux.

L’interprétation est sans faille, et l’apport de percussions sur plusieurs morceaux est à mon goût une bonne idée. Le set est rodé, certes, mais on sent que le groupe se fait plaisir. Et il faut reconnaître, malgré tout, que KATATONIA n’a pas forcément choisi la facilité, en faisant l’impasse sur les singles ou titres les plus connus de son répertoire, ce que tout fan ne peut qu’apprécier.

Le travail effectué sur les plus anciens morceaux (tels que "Teargas", "Tonight's Music", "Evidence" ou "Sleeper") est franchement superbe, car le groupe a réussi à compenser l’absence des guitares électriques, tout en préservant l’atmosphère sombre et abattue portée par ces morceaux.

L'inséparable duo fondateur Renkse/Nyström, peu épargné par les départs ces dernières années (les frères Norrman et Daniel Liljekvist), semble revigoré, et voir même épanoui ici. C’est d’autant plus appréciable qu’il est rare d’entendre Katatonia s’adonner à l’exercice du live acoustique. Et ‘Sanctitude’ est une vraie réussite, pour qui apprécie de découvrir des versions apaisées de plusieurs morceaux.

A titre personnel, en terme de set-list, je regrette la présence des morceaux issus de ‘Dead End Kings’ ; non qu’ils soient mauvais, mais le ‘Dethroned & Uncrowned’ présentait déjà ces morceaux dans une version revisitée, très (très) proche de celles présentes sur ce live.
J’aurai tellement aimé avoir plus de titres extraits de ‘Night Is the New Day’ ou ‘The Great Cold Distance’ à la place…
Le groupe nous offre donc un magnifique live acoustique, doté d’une partie filmée de qualité (mais totalement dispensable à mon goût….) ; l’intérêt de voir ces 5 gugus assis sur leurs chaises durant 80 minutes me laissant perplexe…

Attention tout de même à la saturation, chers amis de Katatonia ; car plus les sorties s’enchaînent, et plus les attentes des fans pour le futur album se font pressantes…
Sans être indispensable, ‘Sanctitude’ est donc tout de même fort appréciable, tant de part sa qualité musicale intrinsèque, qu’au travers de son ambiance intimiste et mélancolique. 

Le répertoire de KATATONIA se prête extrêmement bien à l’exercice de la réinterprétation acoustique, et le groupe a su éviter l’écueil de la mièvrerie, en s’appliquant à préserver l’âme de ses morceaux, et instaurer une ambiance bien particulière durant toute la durée du Set. Classe.


Tracklist : 01. In the White / 02. Ambitions / 03. Teargas / 04. Gone / 05. A Darkness coming / 06. One Year from now / 07. The racing Heart / 08. Tonight’s Music / 09. Sleeper / 10. Undo You / 11. Lethean / 12. Day / 13. Idle Blood / 14. Unfurl / 15. Omerta / 16. Evidence / 17. The One you are looking for is not Here


Rédigé par : ..::Ju::.. | Live Acoustique réussi/ | Nb de lectures : 8733




Auteur
Commentaire
matthieullica
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2015 à 10h38 - (116886)
..::Ju::.. qui chronique un album de Katatonia.
Derrière ce furieux grindeux, il y a un cœur qui bat.

(tu peux le faire en slam, ça marche aussi)

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 05/06/2015 à 10h43 - (116887)
Parfait ce live. Le son de ce disque est 'monstrueux' pour le genre accousteak!
Du tout bon.
Va falloir se remettre aux grosses guitares et nous surprendre vite fait cependant, avant qu'on se doute du manque d'inspiration inavoué... ce qui serait normal vu la longévité du groupe.

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2015 à 11h54 - (116890)
Ca fait drôlement envie... De quoi se rafraîchir un peu par cette chaleur suffocante... ;)

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2015 à 19h59 - (116893)
Ouais, exactement mon point de vue. Un putain de disque live, un superbe packaging. Seul petit bémol : avec autant de musiciens sur scène, ils auraient pu un peu plus chiader leurs choeurs, y'avait moyen d'aller tellement loin dans les arrangements.
Sinon, on frise l'indigestion niveau sorties de produits, il va falloir qu'ils mettent un sérieux coup pour proposer du neuf.



Kairos
IP:86.220.238.165
Invité
Posté le: 07/06/2015 à 14h19 - (116899)
J'ai toujours trouvé les lives acoustiques et autre unplugederires toujours hors propos et ininterressants, et katatonia, que j'aime beaucoup, ne fait pas exeption.
Pour moi, album sans interret, a l'image de ce qu'ils ont sorti depuis Dead end Kings. Vivement le retour de l'inspiration.


f.u.all
IP:77.132.176.200
Invité
Posté le: 07/06/2015 à 21h12 - (116901)
c'est avec bcp d’aprioris que je me suis lancé dans l'écoute de cet album a tort ...excellent live acoustique qui restitue toute la beauté de leur zik .

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker