KADAVRIK - N.O.A.H. (Sonic Attack/Season of Mist) - 02/05/2012 @ 08h20
Je sais pas vous, mais moi dès que je vois l’association entre « Mélodeath » et « allemand », ça m’en touche une sans faire bouger l’autre. Il y a bien sûr DARK AGE qui nous livre de très bons albums depuis 1999, et de rares coups d’éclat comme CYPECORE qui avait sorti l’excellent Take The Consequence fin 2010, à part ça dès que je tente un groupe allemand qui dit faire du mélodeath ça sent la formation de seconde zone sans intérêt, qui repompe sans vergogne IN FLAMES, DARK TRANQUILLITY et CHILDREN OF BODOM (et DARK AGE, bien évidemment). Ça n’excite guère que les quelques jeunots traînant sur RateYourMusic qui filent des 4.5 (voire des 5) à tour de bras, du moment qu’il y a un bon solo ou du chant clair qui tient la route. Diantre…

Et ce n’est pas avec KADAVRIK que mon intérêt pour la scène (si elle existe) mélodeath allemande va remonter dans mon estime. Le groupe est formé en 2003 et a été auteur de deux albums, Until The Die Is Cast (2007) et Wine Will Turn Into Blood Again (2009), tous deux réédités l’an dernier sous le nom Bioluminescence. Au programme, du mélodeath CHILDREN OF BODOMesque (première période) avec un chant exclusivement Black et des synthés un peu partout, avec bien sûr des riffs pas mémorables pour un sou. Bref, rien de bien neuf sous le soleil allemand. Le groupe va quand même tenter d’évoluer pour son 3ème opus nommé N.O.A.H., dont je ne puis vous dire la signification de l’acronyme, mais le concept de l’album est porté sur l’apocalypse (2012 toussa…), et un peu de SF évidemment avec un vaisseau sur la pochette qui ressemble furieusement à un Battlestar, ce qui provoque chez moi des relents de « Contact DRADIS ! Monsieur Gaeta, votre rapport ! Deux chasseurs Cylon viennent d’apparaître à la position 5.3.22.43 ! Condition 1 dans toute la flotte ! Dualla, dites à la flotte de préparer un bond aux coordonnées d’urgence ! Appelez Appolo et envoyez les Viper... ». Enfin bref…

Surprise, N.O.A.H. est un album bien moins Black que les précédents. KADAVRIK s’est un peu calmé sur les claviers, qui servent plus ici à poser les ambiances. Les riffs et leads, eux, tendent désormais plus vers le mélodeath Gothenburg. Mais d’emblée, KADAVRIK va encore se classer parmi les formations de seconde zone, qui ne peuvent prétendre à autre chose que de faire un album « à la manière de ». Encore une fois, la prod accuse dix ans de retard avec des grattes manquant cruellement de mordant et des vocaux au mix irritant. Et je ne parle pas du son de batterie. Misère. Pendant 48 minutes, KADAVRIK veut se la jouer mélodeath progressif un peu futuriste avec un concept SF porté par les claviers lumineux et les passages épiques, mais ça ne fonctionne pas le moins du monde. Si les rythmiques tranchantes sont efficaces et certaines montées assez accrocheuses (avec des solos tout à fait corrects), les compos et les guitares mélodiques n’impressionneront personne et surtout pas ceux qui sont rôdés au mélodeath suédois depuis quelques années. Le chant est plus varié que par le passé, avec quelques accès death, un peu de chant clair et des chœurs de supporters ici et là, mais cela ne porte pas les refrains anecdotiques au possible et le chant Black principal est fatiguant à la longue, encore un groupe de mélodeath qui néglige cet aspect et se contente d’un chant trop classique, sans talent. Les ambiances au clavier sont intéressantes, mais ledit clavier est trop souvent sous-mixé et on y prête vraiment peu d’attention (sauf pendant les breaks où il est mis en exergue bien évidemment), bien qu’il permette de donner un peu de personnalité aux morceaux au sein d’un album plutôt varié. Ce n’est pas pour autant que N.O.A.H. regorge de tubes (c’est un album conceptuel en même temps), tout au plus retiendra-t-on "Adiposit Obstipation" qui est bien ficelé avec des compos inspirées, le plus percutant "Between Ecstasy and Lethargy", ou encore le très épique "Rußgeschwärzt" et le final "Tragödie" assez jubilatoire, mais c’est tout. A noter que les 4 derniers morceaux de N.O.A.H. sont chantés en allemand histoire de mettre un peu d’originalité dans le lot.

Bon après tout il y a bien pire dans le genre, et en faisant quelques efforts supplémentaires KADAVRIK aurait ici pu sortir un album de mélodeath épique plus mémorable, porté par un concept qui donne une cohérence à l'album du début à la fin. Mais le groupe cumule quand même pas mal de défauts inhérents à tous ces groupes de mélodeath bloqués sur leurs références s’étalant de la fin des années 90 au milieu des années 2000. Même en se voulant « moderne », KADAVRIK aura du mal à se détacher de son sous-Gothenburg qui essaye de travailler ses atmosphères au sein d’un concept pour faire genre « regardez comme je suis original », mais qui est plombé par un son et un chant daté, ainsi que des riffs et mélodies convenus, même si on sent que le groupe a travaillé son sujet et a livré un album composé avec passion. C’est bien, mais pas suffisant. Et ils tournent avec NAPALM DEATH (quand ils n’annulent pas au dernier moment), grand bien leur en fasse mais perso je ne suis pas client, j’attends plus quand je veux du mélodeath en 2012, ayant fait le tour de la question il y a quelques années. Pas une catastrophe, mais un album à mon sens bien anecdotique (sympa sans plus, au mieux) qui ne plaira qu’aux purs mordus de mélodeath qui préfèrent la quantité à la qualité, qui se délectent sans cesse des copies de n°6 et n°8 plutôt que d’espérer de nouveaux modèles.

http://kadavrik.com - 150 visite(s)

4 morceaux sur Bandcamp - 85 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 12/20 | Nb de lectures : 11083




Auteur
Commentaire
Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 02/05/2012 à 10h27 - (101867)
Vu en première partie de Napalm Death à Blois, ça m'avait évoqué du sous-Emperor pas folichon.

Hasmodees
IP:194.206.254.8
Invité
Posté le: 02/05/2012 à 17h07 - (101879)
Idem, que tout cela est soporifique sur scnène!!!

WhiteNoise
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 18h22 - (101907)
"Je sais pas vous, mais moi dès que je vois l’association entre « Mélodeath » et « allemand », ça m’en touche une sans faire bouger l’autre"
Je veux bien, mais encore faut-il etre doté d'attributs masculin jeune homme..... ;-)
Quoi qu'il en soit un peu faiblare cet album...

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 19h25 - (101911)
mais voyons, un chroniqueur de VS se doit de savoir mettre ses couilles sur la table!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker