JUPITER SOCIETY - From endangered to extinct (Fosfor Creation) - 24/09/2013 @ 08h00
JUPITER SOCIETY est un projet qui a bien peu fait parler de lui en 5 ans d'existence et 3 albums. Pourtant, sur la forme, il y a de quoi baver. Le projet est né de l'idée du claviériste Carl Westholm, ex-CANDLEMASS/ABSTRAKT ALGEBRA et actuel KRUX. Pour l'occasion, il s'est entouré d'un sacré paquet de musiciens, dont la quasi-totalité du line-up de KRUX en comptant bien sûr Leif Edling de CANDLEMASS, Fredrik Åkesson (aussi chez OPETH) et le chanteur Mats Léven (ex-THERION, RADIANCE, etc.). Mais ce n'est pas tout et au fil des sorties, de nombreux musiciens, choristes et chanteuses sont venus se greffer au projet, donnant presque à JUPITER SOCIETY des airs d'Opéra Metal. Et musicalement, nous ne sommes pas loin d'une sorte d'opéra bien particulier et conceptuel. Tour à tour taxé de « Cosmic Doom Metal » et de « Symphonic Sci-Fi Metal », JUPITER SOCIETY propose un genre de Space Metal entre Metal progressif, Doom Metal et Metal symphonique aux accents bien évidemment stellaires et futuristes. Une sorte d'AYREON ou plutôt STAR ONE version Doom suédois en quelque sorte. Passés inaperçus, les albums First Contact // Last Warning (2008) et Terraform (2009) sont pourtant de purs bijoux, passionnants de bout en bout, à la personnalité musicale bien affirmée même si la base est classique. Après 4 ans d'absence, la société jupitérienne menée par le « chairman » Carl Westholm et son collectif (les « members of the board » et les « deputy members ») est de retour pour un troisième album nommé From Endangered To Extinct, sorti sur le propre label du projet : Fosfor Creation.

Si First Contact // Last Warning et Terraform étaient très similaires musicalement (notamment dans l'étalage de somptueux claviers, tour à tour vintage et futuristes), les choses vont quelque peu évoluer pour From Endangered To Extinct. L'emballage reste quelque peu le même (à savoir de longs morceaux qui prennent le temps de se développer, pour un album d'un peu moins d'une heure). Mais le concept plus noir, contant les dernières heures de l'humanité et sa bataille finale, va donner naissance à un album plus sombre et plus apocalyptique que ses prédécesseurs. Les chants sont plus variés que par le passé, et Mats Léven se fait moins entendre que d'habitude. Les riffs sont plus appuyés (cependant toujours mid-tempo et marqués au fer rouge par le doom suédois) et les ambiances logiquement plus obscures, ce qui fait de From Endangered To Extinct un album plus « Metal » alors que les deux premiers opus étaient plus orientés sympho/prog/doom. Un peu à la manière du second STAR ONE finalement (à la différence que les claviers n'ont pas été relégués au cinquième plan). Notons d'ailleurs que l'ami Dirk Verbeuren assure l'intégralité des parties de batterie. Rassurons-nous, JUPITER SOCIETY garde sa personnalité, les envolées épiques et progressives sont toujours de la partie de même que le côté résolument Space-Opera qui est toujours une marque de fabrique du projet, mais From Endangered To Extinct est un poil différent.

A l'instar de ses prédécesseurs, From Endangered To Extinct est à apprécier dans sa globalité, surtout pour le côté « cinématographique » de l'ensemble, même si par le passé on a pu isoler des pépites comme "Cold, rigid & remote" ou "Terraforming". L'aspect opératique de l'ensemble se fait toujours fortement ressentir et ce sont bien les chants racontant une histoire et les diverses envolées symphoniques qui portent la musique de JUPITER SOCIETY. KALISIA n'est pas loin (en moins poussé quand même) et l'on s'imaginerait aisément le tout joué sur une scène de théâtre avec une vraie mise en scène, des costumes et tout le tralala. Westholm est un ambitieux et vu la qualité de ce qu'il propose (même si la production sonore mériterait d'être plus fignolée), son projet mériterait une plus ample reconnaissance. From Endangered To Extinct n'est hélas pas le meilleur album de JUPITER SOCIETY, car je trouve qu'il a parfois du mal à décoller, mais après avoir apprécié et digéré les deux premiers albums son impact en est forcément amoindri, dans le sens où on savait à quoi s'attendre. L'aspect plus « Heavy » de cet album le fait juste distinguer des deux autres sans réel plus. Pour le reste, il y aurait beaucoup à dire sur les 6 compositions, tout de même très prenantes, de From Endangered To Extinct (de 5 à 13 minutes), mais vu la cohérence de l'ensemble et le concept proposé je ne vais pas m'embarquer dans un track-by-track qui n'aurait que peu d'utilité ici.

Et maintenant que j'ai présenté le style de JUPITER SOCIETY dans les détails je pense que la meilleure chose et de vous laisser le soin d'apprécier le « Space-Opera Metal » du groupe, qui nécessite vraiment de se laisser porter par le trip sous peine de rester au beau milieu des terres dévastées et de crever à petit feu sous les radiations toxiques. Les albums de JUPITER SOCIETY sont avant tout fait pour les fans de prog' qui n'hésitent pas à partir dans de grands délires scénaristiques et qui balancent des symphonies épiques, des tas de chants (souvent dialogués) et de claviers (parfois à la ARCTURUS de The Sham Mirrors) à qui veut, plus que pour les purs métalleux qui trouveront le riffing simple, servant juste ici de toile de fond rythmique malgré quelques solos perchés et, spécificité de From Endangered To Extinct, des riffs plus directs et accrocheurs (cf. "Fight back"). Toutefois le côté métallique clairement marqué par Leif Edling et ses potes doomsters de KRUX et CANDLEMASS est à noter, de même que le chant toujours parfait de Mats Léven, ce qui fait de JUPITER SOCIETY un groupe progressif en marge de toutes les formations qui ont métallisé Wish Yo Were Here de PINK FLOYD, que l'on peut même considérer par moments comme un appendice à l'unique album d'ABSTRAKT ALGEBRA (en moins technique tout de même). Plus que la chronique de From Endangered To Extinct, je fais plus la chronique de l'intégralité de la discographie de JUPITER SOCIETY jusqu'ici, vu qu'elle n'a pour l'instant pas eu l'honneur de figurer dans notre colonne de chroniques. Le Metal cosmique est une denrée rare et JUPITER SOCIETY en est un habile représentant, et si ce n'est pas encore fait les fans du genre devraient se pencher sur le projet de Carl Westholm qui a su créer un « Symphonic Sci-Fi Metal » de grande qualité et passionnant malgré quelques petits accrocs de forme. From Endangered To Extinct est une bonne porte d'entrée de par son côté plus métallique, mais comme toute bonne série de Science-Fiction il s'agit de la troisième saison et il faut aussi se pencher sur les deux premières pour saisir toute l'essence du Space-Opera suédois proposé par le producteur exécutif Carl Westholm.

http://www.jupitersociety.se - 132 visite(s)

Medley de 7 minutes - 104 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15.5/20 | Nb de lectures : 10850




Auteur
Commentaire
zozo
Membre enregistré
Posté le: 24/09/2013 à 08h56 - (109205)
Je me tâte pour celui-là, attiré notamment par le concept et le line-up de dingue. Mais je ne sais pas, disons que j'ai peur d'une musique trop 'pompeuse'... Ai-je tort?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 24/09/2013 à 14h08 - (109211)
c'est vrai qu'on peut trouver ça 'pompeux', comme je l'ai dit l'esprit est assez théâtral, sans en faire des tonnes même si parfois on est pas loin de la limite... après ce n'est pas non plus du sympho hyper fouillé et exagéré, on reste dans un esprit prog avec des orchestrations et des claviers (qui ne tombent jamais dans les délires à la Jordan Rudess). mais te concernant, je pense que le côté Doom suédois à la Candlemass/Krux suffira pour te convaincre... ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker