JORN - Bring Heavy Rock to the Land (Frontiers/La Baleine) - 26/07/2012 @ 08h41
Mesdames et messieurs, voici le retour de Jorn Lande, l'un des musiciens les plus prolifiques de ces 10-15 dernières années. Pas besoin de récapituler tous les albums auxquels il a participé (Metal-Archives le fait très bien), et tenons-nous-en uniquement à sa discographie solo. Car celle-ci comprend déjà pas moins de 9 albums depuis 2000 (dont un tribute à R.J. Dio), en y comptant le petit dernier, «Bring Heavy Rock to the Land». Autant Mr. Lande a beaucoup apporté et participé à d'excellents opus (avec Ark, Beyond Twilight ou Masterplan), autant sa carrière perso fait un peu moins rêver, le grand Norvégien enchaînant des albums de hard mélodique sympa, mais vraiment pas transcendants.

Le constat est simple, plus les années passent, et moins il prend de risques. Bien sûr, aujourd'hui dans le hard ou le heavy, proposer quelque chose de neuf ou de différent semble impossible, mais on parle de Jorn Lande, un chanteur exceptionnel quand même ! Son nouveau cru ne risque pas de changer la donne, car oui, «Bring Heavy Rock to the Land», est un nouvel opus moyen dans la carrière de Jorn. Globalement mou, parfois long (les 2 premiers titres après l'intro sont bien trop répétitifs et ne décollent pas), tout simplement générique, il n'est même pas dit qu'il trouve preneur auprès des plus irréductibles fans du monsieur.

Il faut attendre la 5ème piste, «Chains Around You» pour avoir droit enfin à un vrai bon titre : pas de rythmique mollassonne mais bien un tempo survolté, un refrain également excellent, réussi en tout point (faut dire que Lande y chante superbement), voilà un morceau plein de dynamisme, proposant une formule classique, mais très efficace. Dans la même veine, «Ride to the Guns» déménage pas mal, bien que tout ça reste aussi ultra basique. Je regrette notamment que le refrain soit répété à outrance, le résultat est un peu trop facile. Évidemment, ce ne sont pas uniquement les titres plus rapides qui font bonne impression, les 2 'powers-ballads' que sont «The World I See» (avec un solo magnifique) et «Black Morning» apportent leur lot de mélodies, sans pour autant sombrer dans la ballade niaise ou pompeuse, mais plutôt dans des ambiances mélancoliques et plus feutrées, loin d'être désagréables.

Le bel entrain de «I Came to Rock» en fin d'album nous ferait presque oublier le titre éponyme trop lent (avec un riff au début sympa, mais fort lassant à mesure qu'il est usé et répété), et surtout «A Thousand Cuts» qui ne décolle jamais, du long de ses 8 minutes, où même la partie instrumentale n'apporte pas ne serait-ce qu'un peu de 'folie'. Il faut aussi noter que cet album propose 2 covers, dont une est en fait un titre de Masterplan déjà paru sur album, mais que le sieur Lande a décidé de remettre sur son album solo. Il s'agit du morceau «Time to Be King» (extrait de l'album du même nom paru en 2010), qui s'intègre bien à l'album, mais est loin de faire remonter son niveau. Et l'autre reprise en est une de Christopher Cross, chanteur américain de soft rock. Le titre en question s'intitule «Ride Like the Wind», et fût d'ailleurs un gros succès aux USA à la fin des 70's. Le reprendre, OK, mais de là à le mettre en plein milieu de la tracklist, y' avait peut-être un pas à ne pas franchir (repris à la sauce hard mélo, ce morceau s'écoute bien, mais il n'apporte strictement rien non plus à «Bring Heavy Rock to the Land»).

Si j'avais la possibilité de donner un conseil à Jorn, ce serait d'être un peu moins productif (surtout avec sa carrière solo) et surtout prendre un peu plus de temps pour composer. Un tel chanteur devrait sortir de très bons albums, en tout cas moins conventionnels que ce qu'il nous sert depuis quelques années. «Bring Heavy Rock to the Land» est donc un album assez agréable, mais on est à la limite de tomber dans l'ennui et le passable. Attention à la suite...



http://www.jornlande.com/ - 100 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 11995




Auteur
Commentaire
forlorn
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 10h52 - (103121)
Je me demande si Jorn Lande n'est pas aussi connu pour la qualité de son chant que pour ses choix de carrière douteux, des choix qui auront coulé plus d'un groupe (Mundanus Imperium, Beyond Twilight et surtout ARK). Je ne serais pas surpris qu'il soit à l'origine de l'échec de la tentative de reformation de ARK entre 2009 et 2011. Malgré tout ça reste un grand chanteur et c'est toujours un plaisir de l'entendre, même sur des albums convenus comme celui-ci. Bonne kro gardian :)

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 12h06 - (103123)
Mundanus Imperium, c'était pas comme un guest? Il me semblait, mais je peux me tromper.
Par contre, oui, faut qu'il arrête de pondre des albums super moyens et qu'il remonte Ark.

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 12h59 - (103125)
Je possède l'album de Mundanus Imperium (The Spectral Spheres Coronation). Dans les crédits Jorn Lande a le même statut que les autres et c'est également lui qui a écrit tous les textes de l'album. A noter aussi 4 photos différentes du groupe sur lesquelles il figure. Néanmoins ces crédits ne sont pas à prendre au pied de la lettre, d'autant qu'ils ne précisent pas que Stargazer est une reprise de Rainbow.

A sa sortie l'album de Mundanus Imperium a été nominé au Norwegian Music Award en compagnie de Dimmu Borgir et Covenant (remporté par Covenant) et Nuclear Blast les soutenait, tout semblait aller pour le mieux. Dans ces conditions c'est plus que tentant d'imputer leur disparition aussi soudaine qu'inexpliquée au départ de Jorn Lande. Il a probablement considéré cette collaboration comme un taf de session dès le départ, contrairement au groupe qui devait miser gros. On ne saura sans doute jamais ce qui leur est arrivé...

forlorn
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 13h16 - (103126)
Hum j'ai répondu un peu vite, après avoir remis le nez dans le livret... il a composé toutes les "lignes vocales", le seul texte qu'il a fourni c'est celui du morceau Starwars.

prodijital
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 14h20 - (103127)
Autant que je suis un fan inconditionnel de Jorn depuis 10 ans au moins, que c'est le meilleur chanteur voix claire de Metal/Hard/Heavy toutes époques confondues etc etc, autant que cet album est d'une nullité affligeante... c'est mou comme les nichons de ta grand-mère, aucune gnack, poussif, loooooooooooong (comme les 2 premiers morceaux qui ne finissent jamais). Il arrive même à redescendre vers une production moyenne (quand j'écoute " Out to Every Nation " par ex, la baffe).
Je comprends mieux pourquoi la moitié de son line up vient de quitter le groupe...
Et tant qu'on y est, coupe moi cette moustache affreuse.



ego
Membre enregistré
Posté le: 26/07/2012 à 20h09 - (103129)
La réponse de Jorn en exclu : Mmmmmmm... yeeeeah...

J.N.
Membre enregistré
Posté le: 27/07/2012 à 13h47 - (103149)
Un album très très decevant. Il avait pourtant remonté la barre avec le très bon spirit in black. Mais là c'est complètement mou, il ne se passe rien. Tant pis on attendra tranquillement le prochain album.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker