JAGUAR - Metal X + Run Ragged (Golden Core/Zyx) - 02/03/2015 @ 08h33
Ayant appartenu à la New Wave of British Heavy metal au début des années 1980, Jaguar n'a pour autant et comme beaucoup d'autres groupes, pas vraiment connu une longue et prolifique carrière. Car malgré un très bon premier album, « Power Games » (1983) et un deuxième qui divisa bien plus pour son orientation Hard FM, (« This Time » - 1984), le combo originaire de Bristol splitta en 1985 et dû son retour en grande partie au succès de la ré-édition de son premier effort, en 1997. Cependant depuis le début des années 2000, Jaguar ne compte que 3 albums studios dont les 2 derniers sont réunis sur un seul et même CD, grâce au label Golden Core.

C'est tout de même « Metal X », leur 5ème album paru en 2014, qui est mis en avant et intègre en CD bonus « Run Ragged » (2003). Malgré une décennie d'écart entre ces 2 productions, la patte Jaguar n'a pas vraiment changé et on y retrouve vite un heavy metal traditionnel de bonne facture, à défaut d'être mémorable. Jamie Manton réalise à chaque fois un gros travail vocal, je le sens totalement impliqué dans ses textes et très en phase avec la musique ; si certaines envolées vocales et gimmicks répétés sonnent un poil kitsch, et repousseront les auditeurs pas trop férus des voix hauts perchées (mais pas complètement), Jaguar n'en reste pas moins un bon groupe de heavy classique. Il fera peut être bailler certains par son manque de refrains purement marquants ou de riffs excellents, toutefois les 2 albums et surtout « Metal X », ne sont pas dépourvus de tempos très relevés, à la limite du speed metal (l'excellent démarrage « Warts & All » doté d'une superbe intro à la basse , « Fair Wind of Fire » ou encore « Horse »). A noter l'intégration à la toute fin de « Metal X » d'une version ré-enregistrée d'un (très) vieux titre du groupe, « Stormchild », paru originellement en 1981 sur leur 2ème démo. Sans surprise, cette relecture légèrement accélérée, trouve parfaitement sa place sur l'album, portée par des lignes de basse galopantes.

Élément fort positif, ces albums bénéficient de productions très valorisantes, de celles qui laissent donc parfaitement la basse respirer (en particulier sur « Run Ragged ») et permettent de profiter à pleines oreilles du jeu de Gary Pepperd (guitares), -dernier membre fondateur restant-, pas spécialement démonstratif ou à même de sortir des leads/soli incroyables, mais ça joue avec application et efficacité (« New Tricks »). La batterie et en particulier la double pédale, est bien intégrée, c'est assez courant sur ce type d'albums de l'avoir sur-mixée ou totalement négligée, quitte à sonner carton.

Ces 2 albums sont à mon goût très proches, même nombre de titres (11), durée similaire -une quarantaine de minutes-, et se veulent corrects sans paraître remarquables. Je pense sans être trop dur que Jaguar sera toujours un groupe de 2ème zone à la discographie en dents de scie ; ces 2 albums réunis sont toutefois un bon objet pour qui veut compléter sa collection de British Heavy Metal.




Rédigé par : gardian666 | 13,5/20 | Nb de lectures : 8746




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 02/03/2015 à 13h33 - (115959)
Power Games était excellent effectivement. Pas écouté celui-là mais il n'a pas l'air indispensable...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker