JACK MOVE - Demo 2014 (Straight&Alert) - 30/04/2014 @ 07h07
Dans un milieu où il sort des dizaines de nouvelles démos chaque semaine, ce n’est jamais facile de se faire remarquer, seules les meilleures ont la chance d’être écoutées et de tomber dans les bonnes oreilles. Et cette démo 2014 de JACK MOVE est de la trempe des champions de la démo. JACK MOVE vient de Paris et se situe aux confins du punk agressif et du hardcore sauvage. Hardcore dans le style et punk dans l’attitude « marlous de banlieue en virée un samedi soir ». On retrouve d’ailleurs dans le groupe des membres ou ex membres de CUT LOOSE, GET LOST ou MONEY TIME. Du beau monde donc.

Ce qui frappe d’abord à l’écoute de cette démo c’est l'âpreté du son qui est, disons-le, dégueulasse. Du genre à baver un peu partout, roots, raw, necro et sale comme une première cassette de black metal norvégien. Les guitares sonnent comme de vieilles tronçonneuses, la batterie semble avoir été enregistrée dans la pièce d’à côté mais la basse s’en tire bien avec un son bien rondelet qui empiète parfois sur celui des guitares. Un son pas génial donc mais qui, paradoxalement, contribue à l’esprit bagarre de ces quatre morceaux. Un son qui, finalement, rappelle un peu celui des première démo de Kickback avec cette petite dose de dangerosité qui en faisait le sel.

Outre le son, la force de démo 2014 tient dans ses compositions courtes, énergiques et hyper teigneuses, aucune ne passe le cap des deux minutes. Mais pas besoin de plus pour apprécier la virulence de « The Union And I » ou de « Dollar Eyes ». Tout est dit en une minute trente, la démo complète affiche cinq minutes au compteur, on sait où on va : droit devant, et comment on y va : tout droit. Mais malgré cette courte durée, le groupe parvient à créer un morceau comme « One More Year » qui envoie la moshpart en deux étapes la plus folle de ce début d’année. Première étape, un break assez rapide qui permet de stomper en side to side dans le pit à l’ancienne puis, un second break plus lent qui permet de lever la jambe et d’aller chatouiller les tibias de ses petits camarades de jeu. Imparable. Voila, pas grand-chose d’autres à dire sur ces cinq minutes de hardcore bagarreur et voyou. JACK MOVE pourraient être les héros d’une chanson de Renaud période « Gerard Lambert ». Des blousons teigneux et cherche misère mais au grand cœur. Indéniablement, une des meilleure démo de ce début d’année. Rugueuse, sale mais tellement efficace.




Bandcamp - 84 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 4/5 | Nb de lectures : 11305




Auteur
Commentaire
xmaxx TOOTH
IP:84.99.112.198
Invité
Posté le: 30/04/2014 à 15h45 - (111978)
le son qui date de 89... ;-)

Amzer Ruz
Membre enregistré
Posté le: 01/05/2014 à 03h34 - (111981)
2"14 dans ta face



moui
IP:194.2.86.10
Invité
Posté le: 06/05/2014 à 17h12 - (112019)
"Son degueulasse" ? T'as pas du écouter beaucoup de rock n' roll dans ta vie toi.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 06/05/2014 à 19h20 - (112021)
T'as pas du apprendre à lire les paragraphes jusqu'au bout toi.

moui
IP:194.2.86.10
Invité
Posté le: 07/05/2014 à 09h59 - (112027)
Si si j'ai lu jusqu'au bout. Et je maintiens ma reflexion.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker