ISVIND - Gud (Folter) - 29/07/2015 @ 07h13
Isvind avait jusqu’alors échappé à mon radar. Norvégien, Isvind existe pourtant depuis près de 23 ans et sort, avec Gud (pas les universitaires fascistes, calme-toi), son déjà quatrième album, en plus de divers EPs, splits, démos et compilations. Alors pourquoi n’ai-je jamais rien entendu, ne serais-ce que par du bouche à oreille, de ce combo ? Sans doute parce que son BM générique n’a que peu attiré l’attention jusqu’alors. Alors que pensez de Gud ? En fait, plutôt du bien.

C’est vrai que la musique d’Isvind tient en peu de chose. On retrouve chez lui cette volonté de proposer des compos dissonantes, travaillées au corps par un son puissant et plutôt organique, une voix déchirée et une rythmique plutôt axée sur la vitesse de la lumière que sur celle d’un groupe de doom. "Flommen" démarre ainsi sous ces auspices, pas foncièrement mauvais, au contraire, mais pas foncièrement novateur non plus. Les voix féminines qui parsèment le titre n’apportent pas grand-chose et seule la batterie retient en réalité vraiment l’attention (ses roulements sonnent comme le tonnerre, la faute à Antichristian de chez Tsjuder qui officie sur ce disque). Un premier titre qui appellera des petits frères relativement semblables ("Ordet", "Himmelen", "Boken")… et c’est bien là tout le problème.

Si, globalement, la musique d’Isvind n’est pas du tout désagréable, si elle est bien construite et très dynamique ("Himmelen"), tout se ressemble un peu, titres en titres, titres par rapport à d’autres titres d’autres groupes. Du BM générique oui, mais avec un minimum de variations, ça ne mange pas de pain non plus.

Alors c’est vrai que, encore une fois, les structures sont bien foutues, des mélodies émergent parfois du chaos ("Giften"), c’est vrai également que la batterie dope considérablement le tout ("Ordet" par exemple ou "Giften") mais ça fait un peu sec au final. C’est vrai encore que quelques trouvailles peuvent être identifiées ci ou là (sur "Ordet", plusieurs cassures apportent du rebond au morceau ; quelques dissonances ou lead clairs sur "Tronen") mais on se prend aussi à regretter que le groupe n’ait pas davantage creusé ses idées (la rythmique purement punk, qui donne une autre dynamique au morceau, sur "Daren" ou "Tronen" par exemple). On regrette également que la vitesse n’ait pas servi de base à l’ensemble car finalement, c’est dans ce registre que le groupe excelle à mon sens ("Himmelen" par exemple, dévastateur ou encore "Hyrden"). Quand on dispose d’un batteur de ce niveau, le blast doit être le seul et unique prétexte ! J’exagère volontairement mais encore une fois, c’est sur ce crédo qu’Isvind déploie sa puissance.

Au final, Isvind nous offre un album plutôt agréable mais qui ne révolutionne pas le petit monde du BM traditionnel. C’est d’autant plus regrettable qu’en jouant sur certains points forts – sa vitesse d’exécution, la puissance de son batteur – Isvind pouvait sans doute proposer mieux.



http://www.facebook.com/Isvindband - 129 visite(s)

Chaîne YouTube - 65 téléchargements


Rédigé par : Raziel | 13/20 | Nb de lectures : 7896




Auteur
Commentaire
DCS
Membre enregistré
Posté le: 29/07/2015 à 22h24 - (117364)
Le premier album "Dark waters stir" est excellent.

kendji gicquel
IP:31.32.109.234
Invité
Posté le: 02/08/2015 à 16h46 - (117377)
chroniquer isvind quand on ne connais pas "dark water stir" c'est un peu léger... en 1996 c'était une référence...ce nouvel album est surement le meilleur qu'ils aient fait depuis.

raziel
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2015 à 20h06 - (117400)
Isvind n'a jamais été une référence dans le BM.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker