ISIS – Oceanic: Remixes/Reinterpretations (Robotic Empire/Daymare) - 23/03/2005 @ 15h43
Tout d’abord éditée sous la forme de quatre vynils dans une série limitée (2500 exemplaires), cette compilation de Remixes des compositions de l’album «Oceanic» est aujourd’hui distribuée au Japon dans un format double CD, qu’il vous faudra bien entendu importer en Europe… moyennant une somme pas toujours modique (tout dépend du distributeur choisi) !
A l’écoute de cette heure et demie de son, on se rend compte pour commencer d’un certain nombre de faits. En premier lieu, la proposition de prolonger l’expérience «Oceanic» d’une manière autre que celle choisie pour le premier album «Celestial» (qui s’était vu suivre de près par le mini CD «SGNL>5» sorti chez Neurot Recordings) est faite de manière assez originale. Car, c’est sous l’initiative d’Aaron Turner que certains grands (et moins grands, mais dont le talent n’est pas remis en question ici) maîtres et amoureux du son ont pu épancher certaines de leurs pulsions, des plus vils aux plus vertueuses, sur quelques fréquences modulables et de bon ton. Ce qui m’amène au deuxième constat : ces plages aux variations inédites prouvent que le second album en date d’Isis reste une mine de richesses inestimables (qui peut se vanter d’en avoir saisi toutes les plus fines subtilités même après plusieurs centaines d’écoutes ??!!), puisqu’il est une source de création presque infinie. Les titres présentés ici sont en effet le reflet de la fertilité de l’esprit de composition du quintet ricain. De quelle meilleure matière que celle-ci pouvaient travailler ces bâtisseurs de sons ? Partant par exemple d’un riff de guitare, d’une nappe synthétique ou combinant les samples avec les rythmes de batterie, ces remixes - qui portent tout aussi bien le nom de réinterprétations - en deviennent tour à tour plus glauques, plus planantes ou simplement plus calmes que les originaux. Le plus important est que chacun des ces mélomanes en vient à apporter sa touche personnelle…

«Carry» est déstructuré par trois fois, mais de manière radicalement différente. Ayal Naor (compositeur/interprète au sein du combo du nom de 27, ayant également participé à l’enregistrement de certains titres de «Oceanic») ne s’écarte que très peu de l’original, mais décide de supprimer certains éléments pour les remplacer par d’autres plus électroniques et tente de rehausser les samples et les nappes synthétiques, rendant ainsi l’ensemble plus aéré et moins étouffant. Tandis que Tim Hecker (l’alter ego du technomane Jetone) choisit de rendre les atmosphères plus éthérées par suppression de toute rythmique et trafiquant les pistes jusqu’à les rendre presque ambiantes. T. Hecker ne conserve d’ailleurs plus aucune structure, ni aucun arrangement, les instruments, tels que les guitares, sont noyés dans le magma sonore profond (mais clair) résultant. D’ailleurs, «Carry» est dans ce deuxième cas presque méconnaissable. Enfin, le dernier à porter son dévolu sur ce titre est le DJ Speedranch, qui ne cesse de maintenir la pression tout au long du morceau en ne lâchant que de manière épisodique, certains éléments clés de la composition, tel que le chant d’Aaron ou le riff moteur répété de manière chaotique.

En deuxième position des morceaux les plus trafiqués, arrivent «Hym» et «Maritime» (ce second est essentiellement instrumental et c’est aussi le titre le plus coloré et le plus mélodique de «Oceanic»), qui semblent avoir inspiré les plus grands. Justin Broadrick (Godflesh, Technoanimal, Jesu…) et Mike Patton s’approprient respectivement ces deux compositions… Par le passé, J. Broadrick avait déjà fait preuve d’un certain talent puisqu’il avait imposé ses intonations sur une des compositions de l’album «Celestial», produisant ainsi un remix très réussi et se détachant de son modèle par son tempérament très ambiant. Il renouvelle ici l’expérience et transforme Isis en un monstre hybride à deux têtes portant les traits de caractères de Godflesh et de Jesu. La griffe «Broadrick» est en effet reconnaissable entre mille… Pour M. Patton, le travail est tout aussi personnel, mais bien entendu dans un tout autre registre. Et bien sur, ce dernier n’a pu s’empêcher de pousser la chansonnette et rajoute ça et là, des éléments plus rythmés (percussions et samples). C’est un des titres (avec celui de Broadrick) les plus réussis de cette compilation… Comme en réponse aux deux virtuoses précédemment nommés, Thomas Köner (connu et reconnu pour ses travaux artistiques couplant sons et images) et Teledubgnosis (le projet électronique mené par Ted Parsons, ex-batteur de Prong, The Swans et… de Godflesh ! Tout un petit monde, en définitive, qui se réunit ici) reprennent ces deux mêmes compositions pour les transformer en de vastes champs sonores d’expérimentation très bruitistes et dans le même temps, très aériens. Le travail de Teledubgnosis est dans ce sens remarquable, puisque pour le coup, toute trace précédente est réellement et totalement supprimée. Comme une partie de son nom l’indique, Teledubgnosis a réussi à produire du Dub Ambiant à la Scorn à partir de la musique d’Isis… une belle performance qui peut être saluée.

Notons également les reprises presque aussi méritantes par les sieurs James Plotkin (Eaters, Khanate, Phantomsmasher…) produisant un titre très planant et très épuré à partir de «The Other» et Oktopus (Dälek) ajustant à sa sauce Hip-Hop la plage «False Light». Dans un registre plus Electro, Venetian Snares agrémente de ses rythmes alambiqués, situés entre Aphex Twin et le Free-Jazz de Miles Davis période «Bitches Brew», le morceau d’ouverture «The Beginning And The End». Alors que Destructo Swarmbots et Fennesz se contentent de ne conserver que la composante atmosphérique. «From Sinking» se métamorphose alors pour aboutir au titre au nom très explicite de «From Sinking, To: Drowning» et «The Weight» ne présente plus que quelques effluves, au demeurant fortes agréables.

Ceci peut vous sembler une énumération barbare et une simple description de cette collection de nouveaux titres. Mais elles sont toutes deux, énumération et brève description, nécessaires pour vous faire prendre conscience d’une chose: ceux qui s’attendent à entendre du pur Isis seront proprement déçus… Ici, tout est sujet à expérimentation et présente, de manière générale, une forte tendance électronique. Oubliez les guitares, oubliez la notion de riffs… Pour être en phase avec ces compositions, il est nécessaire d’avoir un goût prononcé pour les intonations atypiques.

http://www.sgnl05.com - 308 visite(s)


Rédigé par : DeadStar | 18/20 | Nb de lectures : 12282




Auteur
Commentaire
Mrbeubeu
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2005 à 16h38 - (14337)
ce disque est vraiment exceptionnel et même si musicalement les morceaux d'isis deviennent presque méconnaissables, je le trouve très proche de l'ambiance et l'univers du groupe



hallu
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2005 à 20h02 - (14351)
Il est à 14 euros sur amazon.fr =)

MOUSSOR
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2005 à 01h13 - (14361)
Le disque est disponible en FNAC et Virgin et distribué par Active Entertainment/Pias
Deadstar il faudrait suivre les sorties avant de chroniquer des imports!

DeadStar
Membre enregistré
Posté le: 24/03/2005 à 09h05 - (14362)
moi, j'ai importé les vynils des quatre coins du monde...
pour la version CD, aucune idée, mais chacun donne ses infos, c'est cool...



pearly
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2005 à 14h00 - (14962)
il vient de ressortir, à gibert en tous cas.
prix import + nouveauté

vraiment bon ce cd !



sasquach
Invité
Posté le: 05/05/2005 à 15h05 - (15435)
et à 16@ ici aussi!

>>> http://www.conspiracyrecords.com



rafi
Membre enregistré
Posté le: 04/06/2009 à 15h27 - (71784)
il est génial ce stuff

à noter le morceau interprété par Patton qui est transcendé



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker