IRON MAIDEN - En Vivo! (EMI) - 02/05/2012 @ 08h20
Chaque année (ou presque), c'est devenu une habitude, la Vierge de Fer publie un nouvel objet : album studio (2010), puis compilation (2011) et cette année nous voyons atterrir dans les bacs un nouveau live. Les premiers mois de 2012 étant plutôt calmes pour le groupe, il fallait bien de quoi un peu contenter les fans, et pour cela «En Vivo !» tient parfaitement son rôle. Déjà, c'est un concert de Maiden donc c'est forcément bien (dit le fan pas du tout objectif). Ensuite, ce live a été filmé au Chili, précisément au Estadio Nacional de Santiago devant 50000 fans totalement déchaînés et à fond durant 1h50. Pas de quoi être surpris à ce niveau là, quand on se remémore le DVD de Megadeth en Argentine ou simplement les quelques extraits de concerts de Maiden en Amérique du Sud sur le «Flight 666» de 2009 (j'ai encore des frissons sur les performances de «Fear of the Dark» à Buenos Aires ou «Run to the Hills» à Bogota).

«En Vivo» a été filmé durant la 3ème partie de la tournée «Final Frontier World Tour», et est donc axé sur le dernier album studio du groupe ('Final Frontier') dont pas moins de 5 extraits sont interprétés. D'avance, si vous n'appréciez pas le Maiden des années 2000 (dont 8 titres sur les 16 de ce live en sont issues) et que vous en avez marre de la présence des «The Trooper», «2 Minutes to Midnight» et autre «Number of the Beast», vous pouvez passer votre chemin. Pour les autres, et bien c'est comme toujours pour un live de Maiden, une grosse qualité de lumières (changement de couleurs suivant les titres, 'The Number of the Beast' sous des lights rouge, ça le fait carrément par exemple), un décor soigné, -bien que, pas le meilleur de la carrière du groupe- avec changement régulier du backdrop et surtout un groupe comme toujours à fond, qui tient la scène (à 6 c'est plus facile) sans se montrer blasé. Dickinson remue et court sans cesse, reproduit les mêmes gestes, mouvements et répliques ('Scream for me Santiago !!') qu'il y' a 5, 10 ou 20 ans, en assurant encore très bien ses parties vocales (parfois il est un peu à court, mais si tout était parfait ça serait louche...) prouvant qu'il est l'un des meilleurs frontman du metal encore en activité. Et que dire de ses prestations plus théâtrales et expressives que jamais sur les longs «Dance of Death» et «The Talisman», morceaux transcendés scéniquement et chantés avec maestro (surtout la seconde qui ne lui laisse que très peu de répit). Du côté du père Harris, le constat est le même, au taquet, cavalant, sautillant, pointant sa basse sur les spectateurs et ce, du début à la fin, sans jamais faiblir. Au niveau des guitaristes, Gers lui, fait toujours le pitre (et un peu le poseur), Smith est appliqué, sérieux mais souriant, tout comme Murray pour sa part un peu plus remuant que par le passé. Et puis le sieur McBrain bien que 'planqué' du public derrière ses toms (mais bien évidemment visible grâce à des caméras placés tout autour de lui, sur le DVD) reste la force tranquille, le mec détendu mais concentré sur son jeu (jouant pieds et mains nus).

Pour ce qui est de l'enregistrement en lui-même et bien il est plutôt de bonne facture. La prestation est filmée par pas moins de 22 caméras et une Octocam, une caméra aérienne permettant de filmer la foule en plan élargi, ce qui a de quoi donner le tournis et le vertige devant la densité de la foule !. La succession de plans est très régulière (parfois 2-3 secondes entre deux, ou à peine une), sans que pour autant ça devienne pénible à regarder, puisque ces plans rapides sont alternés avec de nombreux split screen (écran divisé en 3, voire 5 cadres), permettant de suivre séparément les musiciens et d'avoir un aperçu en même temps de la foule. Chaque musicien est filmé sous différents angles, ce qui est très bien pour apprécier les soli (zoom sur les manches de guitares) et plus globalement les prestations de chaque protagoniste. Caméras hautes définitions signifient une image top qualité et claire, qui fait aussi que l'on n'est pas 'aveuglé' par les lumières du show comme ça peut être le cas sur certains lives. Kevin Shirley une nouvelle fois assure un équilibre sonore entre chaque musicien que l'on entend bien distinctement (pas comme certains soli de Dave Murray sur le «Death on the Road») et semble aussi avoir ajouté quelques parties de overdubs pour rendre l'ensemble plus propre.

Sur l'interprétation des morceaux, pas grand chose à redire non plus, tout est très pro et synchro, la set-list elle en revanche est parfois un peu bizarre, comme la place de «The Wicker Man» en milieu de set qui ne fait pas autant d'effet que si il était placé en début de concert (ou de rappel) ou l'enchaînement «The Talisman»/«Coming Home» un peu osé, mais qui passe sans trop de mal le test du live. La fin du concert est dès plus classique (pas de 'Run to the Hills' pour cette fois), avec un 'Running Free' ressorti et comme par le passé, rallongé de quelques minutes. Un concert de Maiden sans Eddie ne serait pas un concert de Maiden, la (géante) mascotte du groupe faisant 2 apparitions, une où elle est se déplace sur scène durant «The Evil that Men Do», caméra à bord, tenant une gratte pour faire semblant de placer quelques riffs et bien sûr l'autre, sur le titre «Iron Maiden». Cette fois, c'est son énorme (et bien laide) tête qui apparaît nous donnant le sentiment de visualiser une projection 3D de la scène. Un concert de Maiden parmi tant d'autres (ce qui n'est pas péjoratif), porté toutefois par un public époustouflant qui vient nous donner la chair de poule à l'image de l'enchaînement 'The Evil That men Do'/'Fear of the Dark' absolument terrible !

A la rigueur quand on connaît très bien les autres lives de Maiden, c'est plutôt le second DVD qui est intéressant. Intitulé «Behind the Beast», il nous montre durant une heure et demie l'envers du décor de la préparation d'une tournée de 66 jours, en donnant notamment la parole aux hommes et femmes (le Maiden Killer Crew) qui travaillent durement dans l'ombre durant des dizaines d'heures pour le bon déroulement d'un concert. Ce documentaire suit surtout l'épopée du groupe de février à avril 2011, là où Maiden a donné ses concerts les plus exotiques et dans des conditions parfois très délicates. C'est le cas des concerts donnés en Indonésie, les moyens techniques et le matériel disponibles sont assez vétustes, et pour ce qui est de la sécurité il y' a parfois un peu d'inconscience chez les locaux. Au tout début nous assistons au préparatif de l'équipement de Ed Force One, le boeing 757 piloté par Bruce Dickinson himself, et qui a été spécialement adapté aux besoins du groupe, une partie de l'avion pouvant accueillir 60 personnes a en effet été transformée en une soute géante contenant la majorité du matériel utilisé par le groupe : décors de scène, instruments, amplis, backdrops...

Et donc comme je le dis plus haut, ce sont principalement les membres du crew qui sont interviewés (sous-titres en français disponibles bien entendu), les manages bien sûr (Rod Smallwood, Andy Taylor), mais également les responsables des designs de l'affiche, des décors utilisés, les techniciens attitrés de chaque musicien, et surtout ceux qui taffent durant toute une nuit pour monter la scène, déballer et ranger des dizaines de caisses, s'occuper du chargement de l'avion (ce qui peut prendre jusqu'à 8 heures), et réaliser de multiples tâches qui permettent à un show de Maiden d'être ce qu'il est : un grand moment ! Et puis il faut à tout ce staff s'adapter à des conditions climatiques parfois difficiles (pluies torrentielles au Brésil par exemple), des changements réguliers de fuseaux horaires, vivre quasiment sur place le terrible séisme subi au Japon en mars 2011 (le groupe était tout proche de l'île quand ça s'est produit et a bien sûr dû faire demi-tour dès le lendemain, non pas sans avoir une pensée émue pour les gens du pays), la barrière de la langue pour communiquer et demander le matériel qui devra être mis à disposition d'un concert à l'autre (et il s'avère que parfois ce n'est pas trop ce qui est demandé...) et d'autres tracas plus ou moins importants. Alors je ne veux pas être là à m'apitoyer sur leurs sorts, c'est leur métier avec ses avantages et inconvénients, mais force est de constater que c'est loin d'être une partie de plaisir. Et pourtant contrairement à de précédentes tournées, celle-ci s'est déroulée sans accroc et est selon les dires du groupe, «une des meilleures qu'il est eu à faire».

«En Vivo» est donc une fois de plus un très bon live de Iron Maiden, où les classiques du groupe alternent avec des morceaux plus récents, qui n'ont vraiment pas à rougir en comparaison, surtout le magistral «When the Wild Wind Blows» qui selon Adrian Smith est une chanson très agréable à jouer, malgré sa relative complexité. Alors oui il est bien possible que ce DVD ne soit pas aussi jouissif qu'un 'Live After Death', 'Live at Donington', mais il est bien le témoignage que la Vierge de Fer d'aujourd'hui tient encore une forme olympique, délivre des concerts de haut standing et a encore quelques belles années à nous offrir. Pourvu que ça dure, et 'Up-ze-irons' !



http://ironmaiden.com/ - 86 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | Très bon DVD !/ | Nb de lectures : 12838




Auteur
Commentaire
Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 02/05/2012 à 09h38 - (101864)
Et oui, encore un...d'aucun trouve ça abusé, moi je trouve ça très bien. Personne n'oblige à acheter et moi même, étant fan, je l'ai vu chez un pote mais je l’achèterais plus tard, moins cher...
De plus, rendre hommage au staff comme ils le font à travers le documentaire prouve une fois de plus que Maiden n'oublie pas d'où il vient, à qui il doit son succès et sait où il va...
Et je le redis, quand des monstres sacrés de leur trempe, Maiden, Ac/Dc, Metallica..., prendront leur retraite, je me demande qui pourra remplir des stades, bourrer des festivals de 50 000 ou 100 000 personnes et faire reprendre des classiques pendant 2 heures à toute cette foule...
Le temps passe et c'est moche desfois! Alors réjouissons nous et considérons tous ces DVD comme autant de témoignages que l'on sera bien content d'avoir dans plusieurs années.



VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 02/05/2012 à 11h40 - (101869)
excellent DVD, aussi bien le concert que le doc sont très, très bien !



VS-papy
Membre enregistré
Posté le: 02/05/2012 à 11h40 - (101870)
excellent DVD, aussi bien le concert que le doc sont très, très bien !



evil
Membre enregistré
Posté le: 02/05/2012 à 12h43 - (101871)
Le doc est moins bien, mais le concert tue !

ego
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 08h13 - (101887)
C'est un p'tit malin le Bruce, sur "The talisman", il la joue fine sans trop s'attarder sur les notes périlleuses. Pasqu'à Bercy le premier soir j'ai cru qu'il allait nous faire un claquage suivi d'une descente d'organes. Il est toujours aussi bon, mais on sent qu'il commence à fatiguer vocalement par moments, même en studio.



Joss
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 10h07 - (101892)
y a une place à prendre Ego :-p

ego
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 10h36 - (101893)
Vu la tronche du dernier Artwork, je crois que la place de graphiste est à chopper aussi ^^

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 11h59 - (101895)
Ben ouaip, 54 ans le Bruce, donc forcément qu'il triche un peu et que sa voix a morflé! le contraire serait même suspect! En attendant, avoir sa condition physique et son niveau de chant à son age, je signe de suite!

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 14h49 - (101901)
franchement, tu le trouves bon le Live At Donington?

Mephisto_Inferno
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 21h10 - (101913)
@hammerbattalion : C'est un des meilleurs live de tous les temps, tous groupes confondus !!!

hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 03/05/2012 à 22h07 - (101914)
On parle bien du Monsters Of Rock 1992? Si c'est le cas le son est pas mal mais la vhs avait été une énorme déception à l'époque, ce mélange de plans noir et blanc, couleur pas cadrés et saccadés....

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2012 à 03h31 - (101948)
énorme en bluray, même mieux que 666

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker