IRON BASTARDS - Boogie Woogie Violence (Black Purple) - 25/09/2015 @ 08h02
"Hello, we're Iron Bastards, we play Rock 'N Roll"

A l'instar de la bande à Lemmy, IRON BASTARDS, trio formé en 2013, joue du Rock 'N Roll, dans sa version rapide. 
Le groupe nous propose de découvrir son premier album, "Boogie Woogie Violence".
Et, autant vous prévenir : si vous aimez le Hard Rock dynamique et efficace, cet album va vous mettre une claque !

IRON BASTARDS joue un Rock 'N Hard fortement inspiré de Motörhead, tel que Lemmy le pratiquait dans les années 80', notamment sur l'excellent "Rock 'N Roll" : Du Rock Heavy, rapide, énergique et irrésistible.
Structures simples, riffs incandescents et graisseux, basse vrombissante, voix éraillée : La formule est classique, le résultat détonant.
Et le trio n'a pas peur de la comparaison, assumant sans complexe son inspiration. 

"Tout ce qui est néo- quelque chose, c'est forcément de la merde."
Rien de moderne ici, pas d'inquiétudes. IRON BASTARDS c'est l'essence même du Rock 'N Roll. Gras, authentique, direct et sans artifices.
A l'ancienne, avec des distorsions et des amplis qui bavent. Bon, pas assez à mon goût, petite critique personnelle : un son de gratte un peu plus gras ou granuleux aurait été de très bon goût je trouve - mais ce n'est vraiment qu'un détail...

L'énorme atout de "Boogie Woogie Violence", c'est son énergie décuplée, véhiculée grâce à des rythmes rapides et des riffs efficaces. Cette rapidité n'est cependant pas préjudiciable à l'appréciation de l'album, bien au contraire ; car si le headbanging est irrésistible, IRON BASTARDS a tout de même eu l'intelligence d'aérer suffisamment ses morceaux pour conserver l'attention de l'auditeur tout au long des 15 titres. 

Pour son premier album, IRON BASTARDS a réenregistré les 2 fois 5 titres de ses deux premiers Eps, parus l'année dernière. Une bonne idée, d'une part car la plupart de ces 10 titres sont franchement bons (hum, 'I am The Lizard' et 'Animals', des hits en puissance...), et d'autre part car l'évolution entre les Ep et les 5 nouveaux morceaux de l'album est légère, mais palpable.
Cela permet ainsi de proposer aux auditeurs un album cohérent et homogène, reflet exhaustif de l'identité du groupe, porté par une fougue qui fait vraiment plaisir à entendre !

"Une guitare est un aimant à chattes."
Je ne sais pas si les membres d'IRON BASTARDS ont le même magnétisme sexuel que Lemmy (je ne peux que le leur souhaiter), mais en tout cas, ils savent se servir de leurs grattes.
Tous les riffs sont de purs riffs 100% Rock 'N Roll, avec ces mélodies simples et efficaces, ces soli endiablés, et cette capacité à faire taper du pied. Une réussite indéniable, sans exubérance, mais avec talent.

Aucune redondance ne vient pointer le bout de son nez, grâce à des morceaux variés, et à des riffs entraînants. Le format trio offre un entrain tout particulier, puisque le guitariste se mue en soliste, et le bassiste assure la partie rythmique, pour un résultat forcément détonant.
La maîtrise instrumentale est sans faille, le dynamisme et l'énergie sont prépondérantes, avec toujours en filigrane une simplicité mise au service de l'efficacité.

Le chant de David est un vrai atout pour le groupe : semi chanté, légèrement hurlé, avec un timbre rocailleux, il aide à personnaliser le style des Iron Bastards. Et cela participe beaucoup également à ce dynamisme irrésistible, à l'image de ce que Lemmy propose avec son groupe.

"Dans la vie y'a deux types de musique : y'a la musique que t'aimes et y'a la musique que t'aimes pas."
Évidemment, difficile d'assumer la comparaison avec la principale influence du groupe. Et pourtant, IRON BASTARDS s'en sort avec les honneurs, en apportant une fougue et une énergie nouvelle.
On pourra toujours regretter une certaine linéarité, plus liée au style qu'au groupe. On pourrait suggérer que plus de titres posés aiderait à aérer l'album.

Mais ce ne sont que des détails. Moi, j"aime IRON BASTARDS tels qu'ils le sont. Ils sont simplement là pour "nous péter les cervicales", et ils le font foutrement bien. Sans originalité, mais à quoi bon chercher compliqué ? Pourquoi toujours innover...?
Inutile de chercher plus longtemps, foncez acheter "Boogie Woogie Violence" et profitez de ce Fast Rock irrésistible !!
A savourer en live et dans son salon, sans modération.



http://ironbastards.com/fr/ - 123 visite(s)


Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 8148




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 25/09/2015 à 12h33 - (118016)
Excellente découverte d'un groupe qui rend un bel hommage à Lemmy et sa bande et qui musicalement est très bon !



Sid Cynious
IP:80.215.196.27
Invité
Posté le: 27/09/2015 à 22h15 - (118037)
Oui désormais Motörhead à son Airbourne.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker