IN OTHER CLIMES - The Final Threat (Customcore/Season Of Mist) - 25/02/2009 @ 09h11
Enfin…!
Enfin, tout d’abord, la chronique de cet excellent album sorti il y a déjà 3 longs mois.
Enfin, surtout, le tant attendu premier album d’In Other Climes.
Plus de 4 ans après sa formation, et suite à un EP, “Sword of Vengeance”, acclamé et remarqué, les Niçois d’In Other Climes débarquent enfin avec leur tout premier album.
On peut dire qu’ils auront pris le temps de travailler et de peaufiner leurs compos, mais cela est tout à leur honneur, et s’en ressent fortement sur cet opus.

Car la première impression qui se dégage de ce « The Final Threat » est tout d’abord un sentiment de professionnalisme et de perfectionnisme, qui fait plaisir à voir, preuve (s’il en était encore besoin) que bon nombre de groupes en France sont largement capables de jouer dans la cour des grands.
Qu’on aime ou pas ce groupe ou le style pratiqué, force est de constater qu’In Other Climes fait indéniablement partie du wagon de tête de cette « nouvelle » scène française, et qui fait parler d’elle dans nos contrées mais également et surtout à l’étranger. Signé chez Customcore, In Other Climes a, depuis son EP en 2006, mûri, changé de line-up, approfondi son style, et effectué bon nombre de concerts en France et à l’étranger ; Juste de quoi leur donner de la force et de la motivation, eux qui sont enfin prêts à en découdre avec leur premier album.

Toujours autant influencé et attiré par le Hardcore, In Other Climes persévère dans son style de prédilection, à savoir du Metal Hardcore assez Brutal et puissant.
Oubliez les préjugés Metalcore avec refrains mielleux en voix claires, ou clonages de « At The Gates Of Dark Tranquillity ». Oubliez les modes Deathcore avec growls gutturaux et moches parts. Avec In Other Climes, le mélange Metal et Hardcore prend tout son sens, et puise dans le premier la brutalité et les riffs métalliques, et dans le second les breaks/Mosh Parts et l’efficacité.

« Sword Of Vengeance », le premier EP, présentait un groupe encore jeune mais déjà mature, plein de hargne et d’envie, bien qu’un peu trop linéaire et proche de certaines de ses influences.
« The Final Threat » est une véritable confirmation, tant de par la maturité et la qualité des compos, que de par l’efficacité et le ressenti général. Efficacité : voilà le maître-mot de cet opus. Les 11 titres de « The Final Threat » sont un hymne au headbangue, au circle-pit et à toute autre danse de salon pour metalleux.
Evidemment, difficile de faire abstraction de l’absence d’originalité quand on évolue dans un style balisé comme le Hardcore ou le Metal Hardcore ; l’intérêt réside plutôt dans la capacité de l’album à se métamorphoser en terrible uppercut de 40 minutes. Et sur cet aspect, « The Final Threat » mérite sa place parmi les plus grosses baffes françaises de 2008, tant les 11 titres de cet album sont percutants, dynamiques et efficaces.

Indéniablement inspiré de certains aînés tels que The Arrs, Sworn Enemy ou As We Fight, sur ce premier album, In Other Climes s’émancipe tout de même de ses influences, notamment en incorporant une louchée de Thrash dans certains tempos ou accélérations. On pense également parfois à Heaven Shall Burn, au niveau de l’attirance pour le Death au travers de certains riffs. Mais point de redite ou de plagiat, car toutes ces influences, si elles permettent de classifier quelque peu le groupe, sont extrêmement bien digérées et assemblées, de façon à former un pack compact et massif, qui, loin d’être un simple assemblage d’inspirations, est résolument intègre et cohérent.

La force et l’impact du Hardcore Metal nous sautent à la figure dès le premier titre : une intro, un sample, et, d’emblée, la puissance des guitares, le son massif et puissant, et la brutalité efficace des compos, alliée à un tempo frénétique, nous prennent à la gorge et s’emparent de notre nuque, la faisant bouger en rythme sans rien pouvoir (ni vouloir) contrôler, et pour ne nous lâcher que 42 minutes plus tard.
La plupart des compos sont bâties sur le même principe, articulées autour d’une absence de schéma standard « couplet/refrains », et axés sur des changements de rythmes plutôt bien senties. Globalement mid-tempo, de nombreux passages plus rapides, influencés par la furie du Death ou du Thrash, viennent apporter une bonne dose de brutalité et de rage supplémentaires. Les nombreux breaks et Mosh parts typiquement Hardcore sont terriblement efficaces, et permettent d’headbanguer passionnément.

JC hurle avec conviction, tout en plaçant quelques growls au détour d’un passage, histoire de varier le plaisir. Les riffs sont parfois typiquement Metal ou Death, parfois bien HxC, mais toujours simples et néanmoins plaisants.
Chaque titre est un mélange de furie, de break, d’accélération et de puissance, chacun assaisonné à sa propre sauce. A quoi bon citer des titres en exemples, puisqu’ils sont tous de véritables hymnes au headbangue...

Au rayon des points négatifs, on peut cependant noter un certain étouffement sur la fin de l’album, sans doute lié à la linéarité du style pratiqué, et amplifié par le fait que les Niçois soient encore un peu trop « scolaire » dans leur approche musicale.
Mais scolaire ne signifie pas inintéressant pour autant, et c’est tout de même une bonne grosse et brutale baffe Metal Hardcore que nous délivre ici In Other Climes.

Coup de chapeau aux Niçois, qui nous offrent, avec ce « The Final Threat » un très bon album, exclusivement dirigé vers la puissance, la rage, l’énergie et l’efficacité. L’alchimie fonctionne à merveille, l’alliage des différents courants et influences est fluide et sans faille, et si ce n’était une certaine linéarité, on pourrait aisément déclarer ce « The Final Threat » comme étant l’un des tout meilleurs albums du genre.

http://inotherclimes.free.fr - 377 visite(s)

Myspace - 253 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15/20 | Nb de lectures : 11540




Auteur
Commentaire
djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2009 à 10h20 - (68293)
Bon j'avais pas aimé le maxi et là à l'écoute des titres myspace, en constatant quand même une amélioration au niveau de la prod, j'aime toujours pas pour les mêmes raisons : je trouve ça ultra-scolaire, pas inspiré, linéaire, chiant, mou et définitivement pas "l'un des tout meilleurs albums du genre".

Je précise que j'aime un paquet de groupes de ce style, mais pas The Arrs ni Heaven shall Burn ni Sworn Enemy (ou à mini-dose alors pour ces derniers), cités dans la chro'.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2009 à 10h39 - (68294)
L'album est bon mais je prefère le premier maxi qui était plus hardcore dans l'âme.

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2009 à 11h05 - (68295)
@djabtrash :
Je comprend parfaitement ton opinion.
Perso, j'ai eu un coup de coeur pour cet opus, et ça ne se contrôle pas. Je le trouve ultra efficace, énergique, il fout la patate et tout en étant relativement varié.
Mais je comprend parfaitement qu'on n'accroche pas à cet album (et à ce groupe), car justement trop 'comme les autres'

Ceci dit, si tu n'aimes pas The Arrs, H.S.B. ou Sworn Enemy, c'est relativement normal que tu n'accroches pas non plus à In Other Climes..... (de mémoire, il me semble que t'es globalement plus attiré par le HxC style KickBack, S.O.I.A., Out For The Count, ..... Non ? cela pourrait aussi expliquer ton manque d'attrait pour In Other Climes)

Par contre, au niveau des adjectifs que tu cites, ils sont quasi-tous plausible, sauf quand tu dis que c'est 'mou' : faut p't'être pas exagérer, entre les mosh, les blasts, les passages rapides et les accélérations, y'a pas un max de passages 'mou' quand meme.... (mais ce n'est que mon opinion)

Blind
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2009 à 11h34 - (68296)
Un ami m'a fait écouté ce disque, étant pote avec certains musiciens du groupe il a voulu faire un peu de promo ce qui est normal, et sans être chauvin et ultra-fan du style je trouve ça pas mal et plutôt bien fait, techniquement parlant. Après ça n'est pas non plus mon style de prédilection et je ne m'en relèverais pas la nuit mais bon ça fait plaisir de voir encore un bon groupe de metal(au sens large, je parle) venir du 06 après Imperial Sodomy (que je n'aime pas vraiment mais bon assez réputé surtout à l'époque où il comptait dans ses rangs Romain Goulon), Artefact, Dismo etc.



djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 25/02/2009 à 11h44 - (68298)
@Ju: bah The Arrs/HSB/Sworn Enemy/In Other Climes me gonflent non pas à cause du style mais à cause des compos trop scolaires/chiantes/pas inspirées à mon avis, alors que d'autres groupes dans un style similaire me bottent bien (voire plus) : Earth Crisis, As We fight, Length of time, Arkangel (au début), Purgatory (à petite dose), Deviate, Merauder, All Out War, OFTC...

Pour le "mou" : quand j'entends un plan "censé" être efficace et qui sonne scolaire/pas inspiré/surréchauffé, je trouve ça mou au final en général (l'effet inverse de l'effet désiré initialement se produit chez moi donc).

Resh
IP:82.67.104.109
Invité
Posté le: 25/02/2009 à 11h53 - (68300)
Persi j'suis plutôt bien en accord avec la chro, réchauffé peut-être, mais très efficace et les compos déjà plus variées que celles des réferences du genre. Bref, ca dégourdi les cervicales, et c'est déjà pas mal.

Gus
IP:77.204.185.102
Invité
Posté le: 25/02/2009 à 13h13 - (68303)
j'ai acheté l'album il y a un mois et j'ai bien aimé. Très bien fait dans le style, enfin je suis un amateur de THE ARRS et Sworn Enemy dc...

xOLIVEx
IP:79.80.21.51
Invité
Posté le: 26/02/2009 à 03h49 - (68318)
AS WE FIGHT la blague niveau inspiration.......

enfin les gouts les couleurs mais bon je vois pas le point commun entre IOC et deviate ou lengh of time


..::Ju::..
IP:205.167.7.141
Invité
Posté le: 26/02/2009 à 10h39 - (68322)
@xOLIVEx : In Other Climes n'est pas exclusivement HxC, et possède de nombreux passages beaucoup plus métallisés ; après, effectivement je n'ai pas demandé au groupes quelles étaient leurs influences, et il se peut qu'As We Fight ne soit pas du tout présent dans leurs inspirations.

Mais, histoire de situer un peu le groupe à ceux qui ne connaissent pas, j'ai rapproché I.O.C. de certains groupes "Metal/HxC", et je trouve que le côté catchy d'As We Fight est relativement proche de l'énergie dégagée par In Other Climes.
That's all

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2009 à 12h09 - (68329)
@xolivex : "enfin les gouts les couleurs mais bon je vois pas le point commun entre IOC et deviate ou lengh of time"

bah moi si : le côté Slayer groovisé des riffs, avec un côté limite death (sans tomber dans le deathcore)

xOLIVEx
IP:79.80.21.51
Invité
Posté le: 26/02/2009 à 12h27 - (68331)
Non je parlais de l inspiration general de as we fight pas de celle que IOC aurais pu leur prendre... (mais il y as pas de soucis ;) )


Et pour le coup si deviate/IOC se rapproche par des riffs slayer grooviser j'ai jamais du ecouter deviate ou slayer alors....et puis dans ce cas la

Tout le metal a 80% pris a slayer qui doit beaucoup a minor threat pour la hargne etc


Enfin bref moi je trouve que sur scene IOC il casse le cul a gras de groupe si sont considerer GROS..... donc ca me suffit

Scratch_the_surface
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2009 à 20h06 - (68351)
Lol..
C'est moi ou ce groupe c'est clairement la version nicoise de The Arrs???
Les riffs sont quasiment les memes que le groupe precedemment cité..
Allez jeté moi vos pierres!



gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2009 à 20h08 - (68352)
Mouais, c'est marrant les gens qui critiquent ce groupe en tant que fan de hardcore. Il faut bien se mettre dans le crâne que In Other Climes c'est pas du hardcore, c'est du Metal-Hardcore à la Heaven Shall burn, donc pas de comparaison possible. Soi on aime le genre, ou pas.

Personnellement, je trouve cet album énorme, ils ont le truc pour faire du bon groove là où il faut. Que demander de plus.



gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 26/02/2009 à 23h45 - (68355)
à, Scratch The Surface: Tu dis ça comme si the arrs avait inventé un genre... Faut pas pousser non plus hein.

maximum rocknroll
IP:86.69.90.81
Invité
Posté le: 27/02/2009 à 19h37 - (68369)
pour les avoir vus en concert à Nice il y a une semaine, je peux dire que ce groupe n'est pas mauvais - mais n'a pas de style personnel, ce qui ne m'a pas poussé à acheter leur CD. Effectivement, IOC n'est pas du hardcore, mais du metalcore. En concert, c'est bien en place, ça remue pas mal le public - mais impossible de reconnaitre ce groupe dans un blind test... je posterai ma video un de ces quatre sur dailymotion (compte utilisateur: ouille-tv) le temps que je synchronise correctement le son et l'image (acquis séparément).

gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2009 à 10h07 - (68378)
Une video de quoi?

maximum rocknroll
IP:86.69.90.81
Invité
Posté le: 28/02/2009 à 11h18 - (68379)
... oops... du concert de Nice...

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 28/02/2009 à 12h03 - (68381)
@gothenburg : perso je critique en tant que fan de hardcore, metal hardcore, metal tout court, et surtout musique tout court !!!

Pour moi un très bon groupe est un groupe qui à convaincre même les gens qui ne sont pas fans du style pratiqué au départ.

Orgasmatron
Membre enregistré
Posté le: 01/03/2009 à 20h16 - (68405)
l'album est très bien, bien que très (trop) linéaire dans le sens du bourinage constant. J'aurai aimé un peu plus de relief mais bon, c'est du détail. Après ouais le hardcore chez IOC faut pas pousser, c'est plus métal qu'autre chose comme chez Sworn Enemy ou Full Blown Chaos.
Par contre ouais The Arrs c'est qd même bien pérrave ce groupe, je vois pas pourquoi beaucoup se tape le cul par terre avec...



B.Vir.
IP:82.250.76.100
Invité
Posté le: 09/03/2009 à 21h47 - (68654)
Moi je trouve cet album enorme, il passe en boucle chez moi, je suis (aussi) allé les voir à nice y a pas longtemps, j'ai trouvé ca fantastique, c'est violent, y a la haine, y a du groove ... et y a vraiment un bon ressenti, un truc qui s passe, encore plus sur scène en fait. Pour moi c 'est du métal avec la violence du hardcore, c'est bien fait et ça me parle, je trouve pas ça scolaire c'est pas couplet/refrain le machin de base, je trouve ça spécial dans le mélange en fait. Surtout sur scène ça décape, une energie pareille c'est rare, j'ai vu ça que dans le hardcore, sick of it all, madball, ça souffre, ça transpire, j'ai hate de les voir sur une grosse scène, je crois que je vais devoir me déplacer à l'étranger si je veux voir ça, y a pas trop de dates en france j'ai l'impression sauf si vs à quelques indications sous la manche à me fournir ?

coreuxxx
IP:90.0.47.86
Invité
Posté le: 16/03/2009 à 00h39 - (68826)
Un mot : enorme

Tom
IP:82.127.7.198
Invité
Posté le: 04/06/2009 à 12h30 - (71769)
Genial, je viens de prendre une claque énorme, je crie ma joieeeeee AAAAAAAAAAAAAAAA

Vision Of Beuh
Membre enregistré
Posté le: 08/09/2009 à 23h19 - (74892)
Excellent. Le seul gros défaut est la quasi impossibilité de distinguer les morceaux tant les riffs sont similaires. Mais énorme, sinon.



Lemmy
IP:86.70.43.42
Invité
Posté le: 11/08/2011 à 10h12 - (96040)
Vu sur scène à Aix en provence. BOF BOF

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker