INSIDE PROJECT - A History Of Violence (Eye Of The Dead) - 23/08/2012 @ 09h03
J'avais découvert INSIDE PROJECT à l'occasion du tremplin VS « Mon groupe @ Paris Extreme Fest », et avait noté dans un coin de mon crane cabossé de grinder ce nom-là, promesse d'un monde meilleur et surtout d'un potentiel déflagrateur énorme.
Ma notion du temps a légèrement déconné, "A History Of Violence" est sorti depuis plusieurs mois. Mais mon intuition était bonne, la déflagration attendue est au rendez-vous : "A History Of Violence" est une petite tuerie sans prétention, un condensé de qualité et d'énergie, un pavé teigneux et séduisant.

Tu me révoltes, tu m’étouffes, tu m’asphyxie.
Tout en toi me révulse, tout en toi n’est qu’affrontement.


Inspiré du Hardcore le plus teigneux, boosté aux stéroïdes anabolisants, et dynamité avec la rage du H8000 et de ses petites ARKANGELeries, INSIDE PROJECT ne se pose pas de question, et déverse son flot de rage et de décibels.
Avec toutefois une approche légèrement personnelle.

Ton insuffisance, ta suffisance. Ton incapacité, ta médiocrité.
Tu m’as poussé à bout, tu as su faire rejaillir des années de haine accumulées et encaissées.


Sans être véritablement brutal, au strict sens musical du terme, INSIDE PROJECT véhicule une forme de violence par les sentiments, et par des textes percutants, qui s’exprime plutôt bien ; on ne peut s’empêcher de penser à Kickback, forcément, même si la comparaison est encore un peu trop flatteuse.

Mieux que personne, tu as su puiser le pire en moi.
Qui sème la haine récolte la violence, la vengeance et la mort...


Hargneux et révolté, le premier album des belfortains met en avant un HardCore classique dans sa forme, qui utilise divers mode d’expression de la violence. Musicalement et textuellement, on ressent une colère palpable. Le groupe semble se servir de sa musique comme d’un défouloir à sentiments.

Inutile de geindre, inutile de supplier. Le temps des remords a cédé sa place à cette certitude : tu seras mon exutoire. Mon réceptacle à haine.

Défouloir amplifié et sublimé par le chant, hargneux et teigneux, qui octroie aux auditeurs une explosion de violence par procuration. Typiquement HardCore, ces cris éraillés sont un appel à la férocité. Le ressenti et la colère suintent dans ces hurlements convaicants.

La puissance que je mets dans ces coups n’est que le reflet de la haine que tu m’évoque. Ton aptitude à réveiller ma bestialité sera ta récompense.

Entre ARKANGEL et OUT FOR THE COUNT, le hardcore de INSIDE PROJECT se taille une place de choix. Trop timoré et classique par moment, le groupe affiche paradoxalement une envie et une hargne qui transcendent l’impact de leur musique.

Souvent rapide, dynamisé par des variations rythmiques sèches et régulières, "A History Of Violence" est de ces albums simples concis, qui captent facilement l’attention du metalleux.
Le son, parfait, et légèrement rugueux, amplifie le rendu énervé. La basse, parfaitement intégrée, joue son rôle de dénominateur groove.

Vois ce que tu as fait de moi. Saigne et souffre, que tu ressentes ce que j’endure.

Direct, concis, brut. Je regrette juste la présence des deux interludes peu utiles ('We all die alone' et 'Ruining Me') qui cassent la spirale rageuse. Entrainant une certaine baisse d’intensité. Réduire l’album à 30 minutes piles ne m’aurait pas du tout dérangé.
Mais, peu impactant, cette cassure dynamique est atténuée par la rage du combo. Courroux s’exprimant également au travers de riffs simples mais enragés.

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. La violence pour salut. Les coups pour thérapie.

Pas le manifeste le plus violent qui soit, ni le plus rageur. Mais la sincérité des émotions véhiculées se suffit à elle-même.
La rage suinte, la rage explose avec retenue, comme pour mieux distiller l’impact de cette violence sourde.
Classe, et surtout vraiment sympa. Groupe à suivre !


Rédigé par : ..::Ju::.. | 14,75/20 | Nb de lectures : 11754




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker