INSIDE CONFLICT – Good Bye And ..k You ! (Customcore/Season Of Mist) - 16/01/2007 @ 09h21
Après un léger retard dû à une fin d'année chargée et quelques galères informatiques, voici la chronique du DVD officiel et posthume des Poitevins d'Inside Conflict, sorti il y a plus de 6 mois. Le moins que l'on puisse dire à propos du contenu, c'est qu'il déborde de partout. Jugez-en par vous-mêmes: 3 concerts complets de 28, 42 et 73 minutes, un documentaire retraçant la vie du groupe de 45 minutes et des bonus à gogo tels que des extraits de concerts ayant marqué leur carrière et les obligatoires galeries de photos. Je vais essayer d'être aussi concis que précis, sans trop rentrer dans le détail sous peine de vous faire subir une chronique aussi interminable qu'un discours d'ouverture du Festival de Cannes.

Je vous l'avoue de suite, je n'ai jamais été un fan invétéré du hardcore grindisant du groupe, même si j’éprouve pour eux un profond respect. Les ayant tout de même vus 3 fois sur scène du temps de mon passage au pays des Korrigans, je dois pouvoir vous retranscrire mes sentiments quant aux 3 lives proposés, qui constituent le principal du DVD, il faut bien l'avouer. Commençons par le plus 'anecdotique', c'est-à-dire le concert du groupe au Fury Fest 2005. Il risque d'en décevoir beaucoup car le son a de toute évidence été retouché, un peu comme sur le DVD officiel du Fury Fest 2003, au point qu'on n'entend pas du tout le public, un comble pour un enregistrement live. La musique du groupe se trouve aussi desservie par un étouffement global des instruments: elle doit exploser aux oreilles et pour ce live on est très loin du compte. Bref, passons. Bien plus intéressants sont les deux concerts au Confort Moderne à Poitiers, la ville où Inside Conflict a régné en maitre pendant près de 8 ans.

Tout d'abord, le set enregistré lors de la tournée de promotion du dernier album du groupe, Spherical Tour, en 2004. Tout de suite, les conditions sont nettement différentes: le son retrouve une certaine patate tout en étant plus crade et authentique, on entend et voit le public, on se trouve donc devant un 'vrai' live, dont la partie sonore n'a peut-être pas vraiment été retouchée. En outre, on sent surtout le groupe bien plus à son aise dans son antre, devant son public et jouant le temps qu’il veut. Les classiques du groupe que sont Scarred Back et Man Eater (les seuls titres que je sais à peu près reconnaître, mea culpa) explosent ici de façon encore plus évidente. Bref, un très bon set qui fait honneur à la puissance scénique du combo, sans que l’ambiance dans la salle soit non plus hystérique, ce qui m’aura bien (tristement) étonné.

Le second gig n’est autre que le concert d’adieu une année plus tard, survenant après une tournée française pourtant assez fructueuse. Et là encore, les conditions sont réunies pour faire revivre cette soirée assez mémorable. On retrouve Jérome, le premier chanteur ‘historique’ du groupe, et ses attitudes très Henry Rollins (comme il l’avouera dans le docu). Les fans se lâchent définitivement plus que lors des 2 autres concerts à mesure que le groupe leur en donne pour leurs souvenirs et argent, puisque presque tous les titres des 2 albums et EPs y passent. On peut aussi noter la reprise de ‘Last Breath’ d’Hatebreed en rappel, avec le chanteur de Fat Society en guest-star. Le seul gros reproche qu’on peut apporter à ce DVD vient du fait que la discographie d’IxC n’est pas démesurée, loin de là. On retrouve plusieurs fois les mêmes morceaux ainsi vaut-il donc mieux se regarder les différents concerts en plusieurs fois sous peine de lassitude prononcée.

Je rajouterai un petit mot sur le documentaire, ma foi plutôt pas mal foutu: il retrace toute la carrière du groupe par grandes étapes, certaines anecdotes étant appuyées par des vidéos d’époque. Je trouve habituellement ce genre de docus assez crétins mais pour une fois, le niveau ne se limite pas à du ‘pipi-caca’ et des concours de rots, on apprend vraiment des choses et les membres du groupe en paraissent alors aussi sympathiques que matures.

Pour résumer, voilà un DVD qui comblera les inconditionnels du groupe poitevin et pourra même plaire aux néophytes. Inside Conflict n’est certes plus (pour le moment ?) mais il aura marqué l’histoire du hardcore français, ceux qui en doutent encore seraient bien inspirés de jeter un œil à ce ‘Goodbye and ..k you !’. So Long Pals !

Tracklists:

Concert d’adieu au Confort Moderne, Poitiers 2005:
01. Intro
02. Dead End
03. Dead Sun
04. Mutation
05. Man Eater
06. Scarred Back
07. Starfucker
08. Pyromaniac
09. Aftermath
10. Cold Rivers
11. Mosh Part Imperiale
12. Bread And Circuses
13. Divided Chaos
14. Fight, Fight, Fight
15. March Of Da Bcs
16. Headless
17. Spread The Fury
18. Light Control
19. Gunshot To The Sky
20. The Beast
21. Crawling In Shit
22. Shit Factory
23. Amnesic Pride
24. Last Breath
25. Carved Into Flesh
26. Dead Sun

Fury Fest, Le Mans 2005:
01. Intro
02. Bread And Circuses
03. Starfucker
04. Divided Chaos
05. Man Eater
06. Mutation
07. Headless
08. Spread The Fury
09. Gunshot To The Sky
10. The Beast
11. Crawling In Shit

Spherical Tour au Confort Moderne, Poitiers 2004:
01. March Of The Slaves
02. Starfucker
03. Man Eater
04. Divided Chaos
05. Light Control
06. Gunshot To The Sky
07. Pyromaniac
08. Dead Sun
09. Scarred Back
10. Cold Rivers
11. Bastards Of Creation
12. Shit Factory
13. Moshpart Imperiale
14. Aftermath

Page Myspace - 242 téléchargements


Rédigé par : Candiria-Thon | DVD posthume/ | Nb de lectures : 12525




Auteur
Commentaire
sod
IP:88.136.107.179
Invité
Posté le: 16/01/2007 à 09h37 - (37540)
ce groupe est génial , tout comme ce dvd

pearly
Membre enregistré
Posté le: 16/01/2007 à 09h48 - (37543)
excellent dvd pour tout amateur du groupe.
enfin un objet complet, qui cherche plus à remplir vos oreilles qu'à dilater vos pupilles avec de belles images...
du live, encore du live, une interview bien sympa, un bon son, un dvd vendu trois fois rien (souvenir d'un 10€, en novembre au concert de Zubrowska)
une déception : le public absent au concert d'adieu.



pj666
Membre enregistré
Posté le: 16/01/2007 à 10h19 - (37547)
Je suis fan absolu de ce groupe mais faut bien avouer qu'il y a un très bon concert (celui de la 1ere date de la tournée de Spherical Image je crois, comme souligné dans la chronique), le reste est assez moyen mais c'est un bon résumé de leur carrière.

Et les anecdotes des interviews sont marrantes, les notes du livret aussi !



bouba
IP:195.115.41.103
Invité
Posté le: 16/01/2007 à 13h38 - (37552)
le seul regret est qu'il y ait pas plus de vieux trucs des débuts (99,00,01). le concert de la première date de la tournée spherical mirage est effectivement le meilleur. le groupe semblait alors au top. puissant !

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 17/01/2007 à 15h25 - (37575)
un excellent dvd qui colle bien à ce qu'a été le groupe:

pas hyper pro :) , mais authentique, honnête.

les sets sont un peu inégaux, on passe de sons et de performances moyennes à pas mal, mais au moins on a pas l'impression de voir un show "préprogrammé" come c'est le cas avec des groupes comme Slipknot par exemple.
Les pains sont là mais l'envie de se faire plaisir et l'énergie sur scène sont là aussi et c'est l'essentiel.

Le documentaire quand à lui est génial je trouve, il retrace bien le parcours du groupe et est jonché de parties quasi hilarantes, à l'image d'un groupe qui ne s'est jamais trop pris la tête.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 17/01/2007 à 15h26 - (37577)
quand je dis pas "hyper pro" je parle pas du dvd en lui même (les menus et tout ça sont plutôt bien faits, l'aspect graphique est réussi je trouve), mais plutôt du contenu... : pleins de trucs à l'arrache, des pains ...bref du rock'n'roll pas millimitré :)

sebounet
IP:83.113.164.17
Invité
Posté le: 17/01/2007 à 21h53 - (37591)
tu mens !

ALeX54
Membre enregistré
Posté le: 18/01/2007 à 13h18 - (37601)
ben il y a pas d overdub et pour les live, ils ont pas eu bcp de moyen.

dobeygrind666
IP:10.86.9.
Invité
Posté le: 18/01/2007 à 14h05 - (37604)
en tant que batteur d'IxC, je peux vous dire qu'au niveau des moyens qu'ils soient techniques ou financiers, ce n'était pas slipknot c'est sûr. Pour revenir à la kronik et au concert du furyfest en particulier, ce qu'il faut savoir c'est qu'il y n'y avait que 2 caméras dont une en plan fixe donc la performance de cédric notre caméraman qui a aussi monté le film est balaise. Quant au son, c'est le son sortie de table que je trouve très bien vu les conditions de la salle... on n'entend pas le public certes mais bon tant pis, on tenait quand même à mettre ce live ne serait-ce que pour le boulot fourni par Cédric.

dje
IP:81.220.101.185
Invité
Posté le: 18/01/2007 à 14h53 - (37608)
IxC a tjs été un groupe underground. ça n'a jms été un taf. tjs une passion qu'on a vécue jusqu'au bout. au mieux on peut dire qu'on a été semi-pro (cf. 1ère date de la tournée spherical), mais l'essentiel des shows ressemblaient plus à celui de la 100ème à rennes qu'on peut voir dans le dvd : à l'arrach', à fond, à block, avec de la sueur, des pains musicaux et des pains dans la tronche :)) sûr on est loin du metal hyper propret et hyper carré auquel tendent la plupart des "gros" groupes français actuels, mais je pense qu'IxC en live leur tenaient la dragée haute niveau furia et intensité.
que de bons souvenirs tout ça ! ;))

dobeygrind666
IP:10.86.9.
Invité
Posté le: 18/01/2007 à 15h07 - (37609)
ca a un gôut de "reviens-y" ça non ?

pearly
Membre enregistré
Posté le: 18/01/2007 à 17h13 - (37615)
au moins les enfants, au moins. nan mais, y a pas idée de s'arrêter si jeune :)



pj666
Membre enregistré
Posté le: 27/01/2007 à 00h49 - (37911)
Je vous avais vus à Clermont-Fd, c'était terrible !!



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker