INSENSE - De:Evolution (Mas-Kina) - 18/08/2014 @ 08h51
La Norvège, c’est la terre du Black-Metal. Et pis c’est tout. Du Metal avant-gardiste à la rigueur. Alors quand des groupes norvégiens donnent dans du Metal aux appellations impies avec du « core » dedans, inutile de dire que s’ils avaient existé en 1992, Euronymous les aurait trouvés pour les menacer avec sa hache. Heureusement pour eux, les INSENSE existent depuis 1999. Depuis 1999 ils proposent donc leur Metal tout sauf norvégien. Du Metal punchy entre néo, groove et hardcore. Rien de bien exceptionnel, aussi je ne partage pas forcément l’avis du Commissaire Bialès pour Soothing Torture (2005), tout comme son goût pour le Whisky. Rester enfermé dans une sorte de Groove-Metal basique au possible n’était pas salutaire pour INSENSE, qui a donc décidé dès Burn In Beautiful Fire (2011) de pencher vers… le Djent. Sans grande réussite d’ailleurs. En Norvège, tout le monde ne s’appelle pas BENEA REACH et la tambouille proposée par ce groupe d’Oslo souffre de quelques menus défauts. De:Evolution, leur 5ème album, ne va pas remonter leur niveau…

L’évolution musicale de INSENSE est difficile à cerner (c’est peut-être pour ça que cet album s’appelle « De:Evolution »…), le groupe possède soi-disant l’influence de THE DILLINGER ESCAPE PLAN mais c’est plutôt les autres références qui ressortent, PANTERA, MESHUGGAH et SLIPKNOT, même si avec les années la vibe des deux groupes américains s’est estompée au profit d’un Metalcore groovy plus moderne. INSENSE alterne donc les plans groove/core/djent plus ou moins complexes et pêchus et moments plus aérés bardés de chant clair, parfois en mode Metal alternatif. C’est du vu et revu et il est navrant de voir un groupe qui a 15 ans d’existence et 5 albums au compteur donner dans un style téléphoné tout juste digne d’une autoproduction de la Nièvre (mais je n’ai rien contre la Nièvre, aussi je vais citer un autre département pour éparpiller, genre totalement au hasard le Lot-et-Garonne). Bon, pas vraiment une autoproduction vu que De:Evolution a été mixé par Daniel Bergstrand. Mais je trouve que le suédois ne fait plus rien de bon au niveau sonorisation depuis plusieurs années, même pour les gros groupes, bénéficiant certes d’un gros son mais trop sec et rêche. INSENSE en pâtit pour cet album, parfois carrément brouillon surtout que le groupe dit, je cite : « This album has been mastered to preserve its original dynamics and loud bass - for your listening pleasure ». Alors ok l’aspect voulu authentique est louable et on entend bien la basse, mais le reste flirte parfois avec une production terreuse. Toutefois les rythmiques syncopées pètent bien et donnent un peu d’efficacité à ce disque, surtout quand les ambiances proposées sont différentes d’un morceau à l’autre. Mais l’effort est bien vain car tout l’emballage ne suit pas…

Et à ce stade je n’ai pas encore parlé du chant, véritable plaie de ce disque, et mal mixé en plus. Le chant hardcore fatigué est insupportable mais ce n’est rien à côté de cet infect chant clair, comme on en croise trop dans de multiples sorties mineures de djent ou de metalcore. Encore une fois cela résume bien tout le problème de INSENSE sur De:Evolution. Si ça avait été pondu par un groupe débutant sous forme d’autoproduction digitale sur Bandcamp, on aurait pu pardonner les écarts, mais ce groupe norvégien, je dois le rappeler, se traîne 15 ans de carrière et ce skeud est son 5ème full-length, on est en droit d’en attendre bien plus. Bien plus que les sempiternels riffs syncopés groovy et percutants mais oubliés une fois les 41 minutes du disque passées. Bien plus que des mélodies sympathiques mais en vigueur dans les 40873 autres actuels groupes de djent et de metalcore. Bien plus que cette prod plus sale qu’à l’accoutumée mais tout sauf puissante. Bien plus que ce chanteur sans aucun talent (oui je sais, je n’en ai pas non plus, mais moi j’ai la décence de ne pas chanter dans un groupe). Bien plus qu’un album varié mais sans tube pour faire décoller le tout. De:Evolution n’est pas non plus une catastrophe ni même une simple bouse, aussi vais-je lui mettre la moyenne, grâce à quelques passages plus cool (des riffs plus croustillants ici et là, et "Some Holy Thing" seul morceau où le chant clair apparaît maîtrisé). Mais ça sera tout car ce disque sorti sur un label inconnu au bataillon n’a absolument aucun intérêt, il y a nettement mieux dans le genre, mieux chez des groupes qui n’ont pourtant pas le tiers de l’expérience discographique de INSENSE. Euronymous, ressuscite et chasse ce groove, ce core et ce chant clair de tes terres black-metalliques !




Rédigé par : ZeSnake | 10/20 | Nb de lectures : 10484




Auteur
Commentaire
Nass
IP:31.34.24.152
Invité
Posté le: 18/08/2014 à 18h47 - (113248)
Cet album n'a rien à voir avec le Djent, je suis deçu par cette chronique Snake!

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 18/08/2014 à 19h30 - (113249)
je n'ai pas dit que c'en était... ça penche vers le style tout au plus, sinon c'est généralement une sorte de Metalcore groovy.

Nass
IP:31.34.24.152
Invité
Posté le: 19/08/2014 à 07h31 - (113257)
Même pas, ça n'a rien à voir avec le metalcore. Ce n'est pas parce qu'il y a du chant clair que ça penche vers le genre. D'ailleurs je trouve que le chant clair est vraiment spécifique à ce groupe, alors que dans les autres groupes de la mouvance moderne c'est plus un chant clair ultra lissé très pop.
Par ailleurs, ce qui me plait beaucoup dans ce groupe, c'est la destructuration des morceaux. ce qui les place dans la case progressif dans un certain sens. Un morceau comme Meandering par exemple, qui est vraiment chiadé niveau structures. Ou Lethargy.
Après, je t'avoue que j'ai été un poil déçu comparé à Burn In Beautiful Fire, parce que ça manque de couilles comparé à ce dernier.

Maxgrind
IP:83.195.81.107
Invité
Posté le: 19/08/2014 à 22h10 - (113260)
Insense a sorti un super bon album, The Silent Epidemic, mais ça remonte déjà à... 2007 !!!
Burn In Beautiful Fire était bof et celui-là, le peu que j'en ai écouté, c'est de la mélasse!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker