INQUISITION - Obscure Verses for the Multiverse (Season of Mist) - Selection VS du 14/02/2014 @ 07h15
Disons-le d’entrée pour éviter toute discussion ultérieure sur ce point. Pour moi, de façon totalement subjective, Inquisition est l’un des cinq ou six plus grands groupes de BM de tous les temps. Totalement représentatifs – depuis leurs débuts – de ce qu’est l’essence du BM à mes yeux – la misanthropie, l’isolement, l’individualisme comme religion, la science de déceler le beau dans l’extrême laideur, la faculté d’explorer les Ténèbres sans retenue – Inquisition n’est pas, finalement, un représentant du BM. Il est l’Art Noir.

Sa faculté d’être constant est à ce titre impressionnante. Ses albums se suivent et ne se ressemblent jamais tout à fait même si leur « patte » est reconnaissable entre mille. Cette nouvelle offrande ne nous fera pas mentir : une fois encore, Inquisition nous propose une production très haut de gamme, son passage chez Season of Mist ne l’ayant en rien ramolli.

Obscure Verses for the Multiverse est, comme ses prédécesseurs, un condensé d’Art Noir dans toute sa splendeur. Dès l’ouverture ("Force of the floating Tomb"), la voix possédée de Dagon remplit l’espace de ses incantations funèbres, la batterie d’Incubus pulse et soutient le morceau à bout de bras. Les harmonies de guitares, reconnaissables entre mille, sont toujours très présentes. L’alternance de passages blastés/rapides et de ponts plus aériens – marque de fabrique des grands morceaux du groupe ("Strike of the Morningstar" notamment) – n’a pas été modifiée. On la retrouve dans la plupart des titres de l’album.

Le second titre – "Darkness flows towards Unseen Horizons" – participe du même schéma : solis d’intro puis accélération brutale et retour/alternance avec de jolis arpèges aériens. Les accords hantés de Dagon confèrent comme toujours aux morceaux une aura totalement satanique/occulte, qu’un son de grande qualité, limpide et puissant, sans être trop propre, met particulièrement en valeur. Je préférais néanmoins le son de Nefarious Dismal Orations ou de Ominous Doctrines…, moins heavy mais plus sale, plus claquant.

Les solis occupent une place très importante sur ce nouvel album (sur le titre éponyme notamment, où la guitare cavale joliment avant que le tempo ne se ralentisse en jolis leads mélodiques ; "Arrival of Eons After" ; "Joined by Dark Matter…"). Les arrangements sont légion, y compris sur la batterie où Incubus nous démontre une fois encore toute l’étendue de son talent. Les séances de tapping succèdent aux petits arrangements de cymbales, ce qui fait ressortir toute la richesse des titres.

Car, de fait, cet album n’est pas le plus puissant de leur discographie. Mais assurément, il est l’un des plus riches, sinon le plus abouti. Chaque morceau se détache parfaitement de l’ensemble – comme l’intro faite de rythmes martiaux et d’accords dissonants sur "Spiritual Plasma Evocation" – mais sans faire perdre au tout sa cohérence naturelle. L’impression d’assister à une incantation prolongée se dessine tout au long de l’album, la faveur assez nette pour les mid-tempo renforçant ce sentiment.

Puis, surtout, Inquisition tente. Et réussit. L’écoute répétée de l’album m’a laissé le sentiment qu’il pouvait être coupé en deux parties. Les quatre premiers titres, classiques, mais classieux et ultra efficaces, solidement charpentés et richement arrangés, cohérents lorsqu’ils sont écoutés à la suite. Puis les cinq derniers. Innovants, profonds, brutaux, mystiques. Dès "Master of the Cosmological Black Cauldron", la lourdeur écrasante, le chant crépusculaire de Dagon, la folie s’emparent d’Inquisition qui renoue avec les titres de ses débuts, sa violence primitive. La réverbération entre en jeu, enveloppe le titre de son aura maléfique. On retrouve la puissance et la folie de Strike of the Morningstar, de "Ancient Monumental War Hymn… "Joined by Dark Matter, Repelled by Dark Energy" apporte son lot de nouveautés, avec ce qui est sans doute le titre le plus varié de l’album. Le plus atmosphérique aussi, toute proportion gardée. Les leads mélodiques le succèdent aux plans brutaux, mais le mid-tempo incantatoire domine grâce à de nombreux ponts aériens. "Inversion of Ethereal White Stars" part sur des bases identiques : leads mélodiques, arrangements discrets mais très atmosphériques. Le mid-tempo est toujours très présent ; il ne fait perdre aucune intensité au morceau, dont il souligne plutôt, une fois encore, les contrastes.

Vous l’aurez compris, cet album d’Inquition est comme tous ses petits frères : une grande réussite. Même s’il est moins intense que Invoking The Majestic Throne of Satan ou encore que Nefarious Dismal Orations, sa puissance se trouve ailleurs, dans cette faculté de proposer des morceaux d’une richesse incroyable, violents et mystiques, mélodiques et aériens, comme nul autre pareil. Cette volonté aussi de toujours proposer, d’innover sans jamais se fourvoyer. Seule fausse note : une cover lamentable dont tout le monde a l’air très fier, mais que je trouve déplorable.




Rédigé par : Raziel | 18/20 | Nb de lectures : 14964




Auteur
Commentaire
GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 10h41 - (110974)
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un des plus grands groupes de black de l'histoire, ce qui est sur c'est que cet album est un des meilleurs de black de 2013, et le meilleur du groupe à ce jour

Une tuerie



Nokturnus
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 11h11 - (110975)
Pas mieux, tuerie.

(en concert aussi d'ailleurs)

Par contre pour la pochette, je trouve que le seul truc qui fait un peu tâche est la tronche du perso central. Sinon elle représente très bien l'album. D'ailleurs, les 2 pages d'explications dans le livret de la vision de Dagon de l'univers sont vraiment intéressantes à lire.





Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 11h27 - (110976)
Excellent album, en effet !



Balin
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 11h48 - (110978)
Un des meilleurs groupes de Black de l'Histoire sans hésitation possible. Mais aussi leur plus mauvais album (et de loin).



Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 13h40 - (110979)
Un des meilleurs album de black metal... et de metal tout court de ces dernières années, point barre. LA baffe !
Un son dantesque, des riffs monstrueux, bref je suis fan jusqu'au bout des ongles de cet album.

Jus de cadavre
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 13h46 - (110980)
Concernant la couv de l'album, je la trouve bien moi... Ca change des covers black metal ! Et le personnage central c'est le démon de l'Exorciste (je sais plus son nom...)...

Pazuzu
IP:91.223.125.28
Invité
Posté le: 14/02/2014 à 13h57 - (110981)
Quelqu'un m'a appelé?

ZeitGeist777
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 13h58 - (110982)
Oui c'est Pazuzu (on le sait dans le second film). L'album est bon mais j'ai préféré celui d'avant



Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 17h08 - (110984)
L'album qui m'a fait découvrir et acheter le reste de la disco.
Très bon en effet.

Hans
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 14/02/2014 à 20h02 - (110987)
Certainement pas l'un des meilleurs groupes de l'histoire

Cruchot Jr
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 21h46 - (110990)
Pas convaincu non plus, l'album d'Inquisition que je préfère le moins. Depuis deux albums le groupe ne me surprend plus.



raziel
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 21h46 - (110991)
@Hans : question de point de vue, sans doute...

Balin
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2014 à 22h17 - (110992)
@Jus : SoM leur a interdit de travailler avec Antichrist Kramer du coup c'est ce bon vieux Paolo Girardi qui s'y colle.

seasonofmist
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 01h06 - (110995)
Pardon? J'ai jamais interdit qui que ce soit de travailler avec un tel ou un tel artiste. Je m'appelle pas Valls.

Alala, les concierges ont internet...

Hans
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 15/02/2014 à 02h30 - (110996)
objectif, il y en a une bonne quarantaine devant rien qu'en scandinavie

Balin
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 10h42 - (110997)
@SoM : Donc la décision de changer d'illustrateur vient du groupe? Je sais pas pourquoi mais j'ai du mal à y croire. :)

@Hans : On attend les 40 noms.

hans
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 15/02/2014 à 10h51 - (110998)
paie toi un min de culture musicale. quelle feignasse...

moisin
IP:62.141.32.45
Invité
Posté le: 15/02/2014 à 11h04 - (110999)
@ Balin: "on" est un couillon

Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 13h24 - (111001)
Bon déjà dans les 40 noms tu peux caser Immortal parceque j'ai toujours trouvé un gros côté Immortal à Inquisition et c'est encore plus évident sur cet album (je sens que je vais me faire tapper sur les doigts pour avoir dit ca mais je m'en branle: "At The Heart of Winter" mérite juste d'être dans le top 10 des meilleurs albums de BM de l'Histoire).

D'accord avec la kro en tout cas: album monumental, la prod est démentielle et suffisamment claire tout en restant organique. Comme je l'ai fait comprendre plus haut: j'aime le fait qu'ils ont un peu plus insisté sur le côté heavy melodico-épique (tout proportion gardée) sur cet album. Au final ca rend le tout plus digeste et moins monolithique que "Omnious Doctrines..." (qui était très bon également, mais je préfère "Obscure Verses..."). Bref, mon album de BM préféré de 2013 (suivi du Cult of Fire).



seasonofmist
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 17h10 - (111002)
@balin

et pourtant!! c'est pas le méchant label qui décide de ca.

Pour info le groupe a été obligé de changer, leur artiste ayant a un moment tout simplement cessé de leur répondre. Ce qu'il c'est passé entre eux, j'en SAIS rien, ce que je sais c'est quand je lis des choses comme ca après, que c'est moi qui ait obligé.. et bien... ca me fait doucement sourire!

Diboli
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 18h47 - (111003)
Super album, super groupe !!!



raziel
Membre enregistré
Posté le: 15/02/2014 à 19h49 - (111005)
@ Hans : sinon, tu en as pensé quoi, de l'album ?...

Hans
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 15/02/2014 à 20h29 - (111006)
un bon album mais singer Abbath ne colle guère plus à la musique qui a perdu de son authenticité au passage

Lazarus
IP:93.19.55.183
Invité
Posté le: 15/02/2014 à 23h54 - (111007)
Grand album, une tuérie!

seb n.
IP:89.84.236.68
Invité
Posté le: 16/02/2014 à 18h58 - (111015)
à part la voix il n'y a rien qui ressemble à Immortal dans Inquisition, les guitares n'ont pas du tout le même son ni le même style, en plus elles sont accordées différemment, Incubus est 100 fois meilleurs que Horgh (électronique?) et tous les autres batteurs ayant joué dans Immortal, et pourtant j'aime profondément les 4 1ers albums de Immortal, mais là je vois vraiment pas le rapport hormis la voix de Dagon... et sinon je dis oui cette album envoi du steak, de la vraie musique de bucheron !

Bernard
Membre enregistré
Posté le: 17/02/2014 à 10h04 - (111022)
Le net, le meilleur outil de toutes les théories comploteuses.
Hallucinant le nombre de conneries non vérifiées qu'on peut y lire.
On n'est pas obligé de switcher off son cerveau quand on rentre son mot de passe non plus.

Saku
IP:82.127.91.87
Invité
Posté le: 19/02/2014 à 14h01 - (111040)
J'ai découvert le groupe avec cet album, très bonne surprise, même si j'avais l'impression de toujours entendre les même notes lors de mes premiers écoutes ! :D

En tout cas le gros plus est certainement dans la prod ! C'est d'ailleurs le guitariste des exxxxcellents POWER TRIP (thrash/hardcore/crossover/reverb/texas) qui s'en est chargé.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker