INFERNO SCI-FI GRIND'N'ROLL - The Fall, The Rise And Fall of Inferno Sci-Fi Grind'N'Roll (Subsound) - 12/11/2012 @ 08h00
Quel drôle de groupe avons nous là? Au premier abord, c’est la cover qui intrigue : pourquoi diable un Triceratops affublé d’une combinaison de cosmonaute ? Hein, dis-le-moi toi, pourquoi ? Tu ne sais pas, eh bien attends d’en savoir plus. Car ce combo romain (et non roumain) débarque un peu avec son album space. On n’est pas en plein space-opéra là, mais pas loin en fait. Eux, c’est plus « space » dans le sens chelou. Mais space aussi pour tout le côté science fiction du truc. Déjà, y a un rapport dans le nom du groupe. Et là-dessus, faites gaffes, car il n’y a rien de grind dedans (hop, les punks à chien dehors !). On tangue plus dans une tambouille entre death, rock’n’roll groovy et mathcore bercé à la Nintendo (et là je te parle de la NES, le truc old quoi) et ça le fait plutôt pas mal.

On en sait pas des masses sur cette formation rital, mis à part quelques liens vers leur album et 2/3 photos sur Facebook, mais de ce qu’on sait c’est que niveau influences ces messieurs ont bon goût, regardes : THE LOCUST, THE DILLINGER ESCAPE PLAN, FANTOMAS, CARCASS, BOTCH, MAGELLAN, THE BLOOD BROTHERS, CARNIVAL IN COAL, WILL SMITH, MOZART, ZOMBIES, JOHNNY CASH, pas dégueu hein ? « OK, mais bon, niveau musique ça donne quoi ? » tu vas me dire, bin ça le fait bien. Le groupe joue sur un concept sci-fi à fond : son zarbi sortant tout droit d’un bon vieux film avec des lasers qui font « psouii » mais sur une base musicale quand même bien solide. C’est pas du metal rigolo pour golios, là ça joue quand même bien et avec un concept (fun) derrière. Ce concept n’est autre que la chute, puis la remonté, puis la re-chute d’INFERNO SCI-FI GRIND’N’ROLL découpé en 3 actes. Et là je parle de trois actes répartis sur trente minutes, donc autant dire que ça va assez vite et sans trop de temps mort.

Parlons de la musique des INFERNO’. Comme je le disais un peu plus haut, on a droit à un pot-pourri de death, rock’n’rool et mathcore, qui est sûrement le style le plus présent d’ailleurs. Les titres durent en moyennes pas plus de 3min35 et c’est parfait en fait. Ouais, parfait, car on a quand même droit à un gros déluge de décibels qui part un peu dans tous les sens. Ca blaste, ça groove, ça riffe, vite et bien. La majorité des morceaux tendent dans ce sens, mais quelques titres virevoltent plus en direction d’un metal plus avant-gardiste, rappelant fortement FANTOMAS (« A Maiden Without Irony pt. I »). Le groupe a du groove à revendre (« Dead Man Walkman ») et c’est avec ça qu’INFERNO’ marque vraiment des points. C’est pour cette facilité à rendre tout ce bazar technique aussi groovy qu’un bon vieux rock’n’roll des familles. Franchement, quand tu écoutes ça, t’as qu’une envie de c’est de te trémousser comme une dinde le soir de Noël. Ca fait bouger la crinière et on s’aperçoit qu’en piochant un peu partout, nos petits Romains nous ont mitonné une sorte de crossover spacial (« Meet The Meatballs ») bien entraînant ! L’aspect plus death metal est beaucoup moins prononcé mais néanmoins présent (« Halls Apocalyptus ») pour une bonne dose de violence bien méritée sur fond de gros trou noir. Ouais, ça part vraiment n’importe comment parfois. On a du banjo (« In Deep Bogaard ») sur fond de chorale et ça enchaîne sur un sorte de grind (ah bah si en fait y en a un peu) aux beats hardtek de teufeurs camés jusqu’au trognion (« A Maiden Without Irony pt. II »). Du grand n’importe quoi je vous ai dit, mais du bon !

Alors, amateurs de sons étranges et adeptes de la différence musicale, cet album est fait pour vous. Barré et vraiment sympa, cet album comblera vos longues soirées hivernales, qui s’annoncent très rudes (à ce qu’il paraît) !


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14/20 | Nb de lectures : 12375




Auteur
Commentaire
cyril_glaume
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2012 à 09h33 - (104570)
En voilà un qui traîne dans mes cartons depuis 2 bonnes semaines. Va falloir faire tourner !!

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2012 à 09h35 - (104571)
Toi qui aime les trucs barrés, ça devrait te plaire.

cyril_glaume
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2012 à 11h29 - (104573)
Je m'en doute, et j'espère ! Une chronique particulièrement incendiaire parue sur U-zine avait attiré mon attention sur l'objet déjà ;)

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2012 à 12h01 - (104575)
Oui j'ai vu ça aussi après coup. Bizarre, car ce disque est loin d'être un truc merdique, mais bon les goûts et les couleurs hein ;)

TRENDKILL NO LOG
IP:31.32.32.177
Invité
Posté le: 12/11/2012 à 15h46 - (104579)
Le nom du groupe c'est INFERNO hein... ça fait un moment que ça joue, j'ai toujours accroché, et je dois encore porter leur merch... bien content de voir que ça existe encore !

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2012 à 16h27 - (104581)
Ah? Je me suis basé sur la cover du disque et leur page FB qui les présentes asous se patronyme. Mais effectivement, sur la page de leur label c'est juste marqué "Inferno", mea culpa alors.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker