INCANTATION - Dirges of Elysium (Listenable/Season of Mist) - 04/08/2014 @ 08h36
Infatigable vétéran au service du death metal canal historique, John Mac Entee, leader-fondateur d’INCANTATION, est un homme de convictions. Vibrant témoignage de cet engagement, le style teigneux et ténébreux qu’il perpétue avec une dévotion forçant le respect est garanti sans le moindre additif ni saloperie dénaturante (vade retro samplus et clavieris) depuis maintenant 25 ans.
Et ce n’est pas le fidèle et dévoué Kyle Severn, qui seconde le chef avec doigté depuis le cultissime "Diabolical Conquest" (et son minimoy "The forsaken..") qui vous dira le contraire, le label INCANTATION est gage de qualité, d'authenticité . Inutile d’aller chercher plus loin : plus le temps s’écoule, plus nos deux compères, fort bien entourés sur chaque album, déroulent sans sourciller leur death sépulcral teinté de doom caverneux. La B.O. hantée d'une escapade nocturne en sinistre compagnie…

Allons droit au but, ce "Dirges of Elysium" est dans la droite lignée du précédent, "Vanquish in vengeance". On y retrouve tout ce qui fait le charme de ce style antédiluvien une nouvelle fois perpétré avec ferveur : riffs doom pachydermiques qui broient et concassent en règle, tremolo pickings tout droit sortis de l’enfer, le tout saupoudré de quelques leads bien sentis. Les vocalises sub-woofer de Mc Entee grondent comme jamais, quant aux roulements de batterie diaboliques du bûcheron en chef, pas d’inquiétude ils sont comme toujours amenés avec doigté, n’hésitant pas à leur faire croiser le fer avec des parties blastées savamment placées pour relancer dans la foulée (raaah lovely, les 2 minutes 40 de tabassage en règle sur "Bastion of a plague soul").
Timber.

Il me semble toutefois opportun de souligner quelques petites évolutions, certes, mais qui font de ce nouvel album un très bon cru, supérieur à la cuvée précédente.

Côté prod’, c’est à nouveau le père Swano qui officie aux manettes, il taille cette fois un son moins poli, moins clean, plus brut, plus sec que celui qui caractérisait le précédent méfait. Attention, ce n’est pas non plus la lave en fusion qui carbonisait les tympans sur "Onwards…" mais le tout sonne foutrement bien, notamment sur le rendu de la caisse claire, moins synthétique, plus pêchu.

Côté style, la tendance doom est résolument haussière mon cher Jean-Pierre : le groupe a lancé une véritable OPA sur le fonds de pension WINTER et l’écrasante lenteur qui s’acharne sur la majorité des morceaux, notamment "From a glaciate womb" et ses multiples cassures de rythmes ou le pachydermique "Elysium (eternity is nigh)", en est le symptôme le plus flagrant.
D'ailleurs, ce dernier morceau annonce le retour d’un blockbuster taille XXL en fin de parcours. C'est vrai, "Legion of Dis" avait déjà mis la puce à l’oreille avec sa dizaine de minutes sur la livraison précédente mais, du haut de ses 16 minutes grassouillettes, "Elysium" s'accapare goulûment un bon gros tiers de la durée totale du disque.

Pas vraiment une nouveauté puisque les nostalgiques se souviendront de l'énorme "Unto infinite twilight…" qui clôturait "Diabolical Conquest" en 16 minutes infernales d'enchevêtrements doom et brutal death. A la grande différence qu'ici, à aucun moment INCANTATION ne passe la seconde et que l’on se prend un pavé lourd comme un boulet de plomb sur le coin de l’esgourde. Aïe.

Côté lyrics, les thématiques guerrières, issues d’une réflexion groupée et collégiale sur l’album précédent, s’effacent pour se recentrer sur les féroces diatribes à l’encontre de l’homme en blanc, si chères au père Mc Entee. Celui-ci annonce d’ailleurs la couleur sans détours dès les premiers accords de "Debauchery".

“Bastard of Christ
Judging my morals
For my lack of faith
Intolerance of anything
Not sacrosanct”


Aussi bon sur la forme que sur le fond, aucun doute n'est permis sur la qualité : c’est du bon, du vrai INCANTATION. Plus sombre, foncièrement doom et résolument evil, ce nouvel album marque le retour du groupe dans les froides ténèbres qu’il n’aurait jamais dû quitter depuis "Diabolical Conquest".

"Dirges of Elysium" est un bon gros glaviaud bien visqueux, de ceux qui, brunâtres et malodorants souillent définitivement la mèche elnettée du deathcoreux prépubère.

Schlorpfff.




Rédigé par : TarGhost | 16/20 | Nb de lectures : 12270




Auteur
Commentaire
Néric
IP:178.238.226.229
Invité
Posté le: 04/08/2014 à 08h55 - (113084)
Super chro ! Un album moumental, ça fait longtemps que j'avais pas reçu une telle baffe en matière de Death...Juste énorme !

Néric
IP:178.238.226.229
Invité
Posté le: 04/08/2014 à 08h56 - (113085)
Monumental évidemment... ;)


gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2014 à 08h57 - (113086)
Superbe.



GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2014 à 09h04 - (113087)
Autant j'avais été déçu par le précédent que je trouvais moins inspiré, autant là le groupe est revenu à ses fondamentaux et nous pond un de ses meilleurs albums avec une noirceur dantesque.



daminoux
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2014 à 10h00 - (113088)
une bonne grosse mandale bien crade dans la face.



TyrannyForYou
Membre enregistré
Posté le: 04/08/2014 à 12h59 - (113092)
Très bonne surprise, j'avais été un poil déçu par les 2 dernières livraisons mais là ça le fait !
Dommage que cet album sorte en même temps que celui de Dead Congregation.



invernes
IP:80.215.204.17
Invité
Posté le: 04/08/2014 à 13h10 - (113093)
Gros skeud ! Enfin Incantation est de retour...j irai pas juska dire que c aussi bon que diabolical conquest mais on s'en rapproche ...
+1 avec la kro...

The Quebekers
IP:107.171.184.119
Invité
Posté le: 06/08/2014 à 19h33 - (113135)
Tuerie ce disque!

Geinocide
Membre enregistré
Posté le: 31/08/2015 à 21h26 - (117705)
Pas grand chose à redire, si ce n'est que c'est GRAND !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker