IMPERIAL GATES - The Sound of Human Fate (Brennus) - 06/02/2014 @ 08h12
Dans le Metal, l'album instrumental se trouve être une niche à lui tout seul. Une position pas forcément très flatteuse. En effet, d'un côté le shred pur et dur (SATRIANI, VAI, l'école Mike Varney et son fameux label Shrapnel Records), de l'autre toute la nouvelle vague post-machin chose (PELICAN, SCALE THE SUMMIT, RUSSIAN CIRCLES) et au milieu, rien ou pas grand chose. Alors que dans le Rock progressif ou le Jazz, c'est carrément un genre à lui tout seul !
Pour l'amateur des genres précités, pas évident de trouver un album qui peut réunir toutes ces facettes en un mélange équilibré mais néanmoins personnel.
Aujourd'hui, IMPERIAL GATES se présente à nous avec "The Sound of Human Fate", son tout premier album et mon petit doigt me dit que l'amateur du dessus devrait largement y trouver son compte...

Se présentant comme un trio instrumental de Rock progressif, IMPERIAL GATES se forme à Paris durant l'été 2011 autour de Sed à la guitare, Moh à la basse et Aurel à la batterie (ex-ZUUL FX et actuel MORGBL). Après s'être enfermé au studio Sainte Marthe sous la supervision de Guillaume Mauduit, la troupe peut enfin nous régaler de sa musique hétéroclite qui semble être guidée par le désir de repousser sans cesse les limites ou, tout du moins, de nous rappeler que ces styles à priori différents les uns des autres ont, en fait, une base commune.
Captiver l'auditeur quand il n'y a pas de chant, c'est comme faire du ski sans gants, et il faut pouvoir compter sur son talent de compositeur et sa maîtrise de l'instrument. Ici, aucun soucis, la mission est remplie haut la main !

Ouvrant l'album, "Morning Universe" se pose en parfaite carte de visite. Le titre présente ainsi des musiciens en pleine possession de leurs moyens : une guitare hérité du Satch des dernières années, une basse virevoltante sans cesse en mouvement (soutient de la rythmique et envolées en solo), un batteur solide et imaginatif qui cimente le tout sans oublier un clavier (le 4e membre du trio ?) qui vient consolider les arrangements tout en apportant une présence non négligeable (et qui ne se contentera pas de faire de la figuration tout au long de ces 8 titres). Et surtout, le niveau technique se met intégralement au service de la composition, ce qui reste quand même assez rare pour ce type d'album. Ce sera d'ailleurs le cas tout au long du voyage musical et introspectif offert par IMPERIAL GATES.

L'album étant polyvalent, il ne sera donc pas étonnant de trouver des influences allant d'OZRIC TENTACLES ("Emergent Behavior") à la Salsa ("Lightfull Journey") en passant par des ambiances calmes et éthérées ("My Destiny" ou bien encore "Nocturnal Prayer" qui clôt l'album) tout en rappelant LIQUID TENSION EXPERIMENT, ce supergroupe composé de Tony Levin, John Petrucci, Mike Portnoy et Jordan Rudess (soit les 3/4 de DREAM THEATER à une époque pas si lointaine), dans la façon qu'ont les musiciens de jouer ensemble, de s'écouter, de se répondre et de faire ainsi évoluer les compositions. Mais là où LTE a pu en laisser certains de marbre par tant (trop ?) de technicité affichée, IMPERIAL GATES évite de fort belle
manière l'écueil en laissant les ambiances vivre, aidé en cela par une production naturelle et ample (même si le traitement de la batterie collerait plus à un groupe de Metal pur et dur) qui sied parfaitement à la musique du trio.

Un premier album réussi qui présente un groupe solide, compétent, ouvert sur lequel plane sans cesse l'ombre de Joe Satriani (celui des titres calmes, sobres et lumineux) et qui ne peut qu'évoluer tout en naviguant entre plusieurs styles sans jamais vraiment en faire partie. Et ça, ça n'est clairement pas donné à tout le monde, mais en contrepartie, c'est sortir des sentiers battus afin de ne s'adresser qu'aux plus ouverts d'entre nous. Ces derniers seront ainsi pleinement satisfaits tandis que les autres se dirigeront vers des groupes et des genres plus en adéquation avec leurs goûts.

http://www.facebook.com/ImperialGates - 181 visite(s)

Morning Universe (clip) - 135 téléchargements


Rédigé par : Youpimatin | 16/20 | Nb de lectures : 12206




Auteur
Commentaire
nocturnus1977
Membre enregistré
Posté le: 08/02/2014 à 14h28 - (110922)
super clip et beau projet



forlorn
Membre enregistré
Posté le: 11/02/2014 à 07h43 - (110941)
Je conseille aussi le clip d'Emergent Behavior réalisé par le Strychneen Studio.

A part ça, je rejoins l'avis de Youpimatin. Ses comparaisons sont aussi flatteuses que justifiées (surtout vis à vis de LTE).

Dans ce créneau peu fréquenté qu'est le (metal) prog instrumental, la France produit de bonnes choses. Par exemple le power-trio REGENCY s'était fait remarquer en 2001 avec son album 'Awakening' (dans un registre plus 70s).

Enfin bref IMPERIAL GATES c'est du sérieux. Le niveau technique est excellent, les compos sont attrayantes, la prod est parfaite, bien moderne.... Maintenant la balle est dans le camp des lecteurs/auditeurs.



Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 25/12/2014 à 11h16 - (115289)
Mince alors, j'avais manqué cette chronique ! Le morceau en écoute est superbe et je sens que je vais pas tarder à m'acheter l'album ! :)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker