ICED EARTH - Live in Ancient Kourion (Century Media/EMI) - 19/09/2013 @ 09h04
Cent trente trois dates! Voilà le périple d'ICED EARTH durant le "World Under Ice" tour qui s'est étalé du 30 octobre 2011 au 21 décembre 2012. Sur le papier cela peut paraître dérisoire face aux stakhanovistes de la scène que sont les polonais de VADER, mais cette tournée prend une toute autre dimension quand on la découvre en chiffres: 99 763km, 32 vols, 7 bus, 1608 baguettes, 3484 médiators, 6432 cordes de guitares, 4288m de ruban adhésif, 8040 bouteilles d'eau, 1072 pizzas d'après concerts et pour finir 268 bouteilles de Johnnie Walker. Quoi de plus légitime que d'immortaliser le tout par la sortie d'un live, un vrai! Disponible dans une multitude d'éditions, je me suis personnellement résolu à acquérir la plus belle, au prix fort certes, mais avec un contenu dès plus satisfaisants, à savoir le mediabook renfermant 2 CD, 1 DVD et 1 Blu-ray.

"Live in Ancient Kourion" n'est pas un live anodin dans la carrière d'ICED EARTH puisqu'il fait résolument office de challenger au mythique "Alive in Athens" sorti en 1999. C'est en effet ce que l'on serait tenté de penser aux premiers abords, si ce n'est qu'il s'est passé beaucoup de choses pour ICED EARTH durant ces quatorze dernières années. Changements de chanteurs, changements de labels, cinq nouveaux albums, soit un contexte totalement différent qui fait que "Live in Ancient Kourion" est aujourd'hui à prendre comme un complément au légendaire triple live.

Enregistré à Chypre, dans la cité antique de Kourion près de Limassol, le groupe s'est donné les moyens de produire un show, visuellement irréprochable, devant un parterre de die hard fans qui n'a rien à envier à celui d'Athènes. La production scénique se veut très sobre, pas de surenchère de pyros ou autre artifice qui auraient sûrement interféré avec la magie des lieux ou le groupe lui-même. Réalisation on ne peut plus soignée, montage agréable bien qu'un peu mollasson, il est honnêtement difficile de trouver quelque chose à critiquer quant au rendu à l'image de "Live in Ancient Kourion". Alors une fois le Blu-ray inséré dans le lecteur, autant vous dire que vous en prendrez plein les mirettes, au point même de regretter de ne pas avoir été là, en ce 19 août 2012, au beau milieu de cet amphithéâtre de Kourion à reprendre en cœur le solo de "Slave to the Dark" avec les chypriotes. C'est aussi ça l'avantage du Blu-ray sur le DVD, une image cristalline à des années lumières de ce que j'ai vu voir durant toutes ces années de kronikages intempestifs de DVD souvent médiocres techniquement (je t'emmerde metalmind!).

Le son n'est évidement pas en reste mais comme j'ai envie de pinailler, je vous dirai qu'il est regrettable de ne pas s'être vu proposer une piste stéréo non compressée pour accompagner la vidéo. On s'en consolera avec la version CD mais je trouve cela dommage ne fournir que du Dolby 2.0 sur le Blu-ray. Rassurez vous on y trouve tout de même du DTS True HD, mais le système multicanaux étant toujours futile pour les concerts, j'avoue être nostalgique des bonnes vielles pistes PCM. Ceci étant dit sachez que la production sonore du concert est tout aussi limpide que son visuel, puissante et doté d'un public globalement bien mixé, mais il aurait été toutefois plus judicieux de le laisser constamment en accompagnement et de ne pas le mettre en avant uniquement durant les sing-along moments.

Passons au concert en lui-même et ce qui risque de refroidir les ardeurs de certains: Stu Block. Alors oui, il y a débat. Stu était-il le chanteur digne de succéder au grand Matt Barlow ? Etant à la base fan de INTO ETERNITY et connaissant les capacités du bonhomme, j'ai bien envie de vous répondre oui. Cependant je suis aussi forcé de reconnaître qu'il n'est pas à la hauteur sur un morceau comme "Melancholy" où il manque cruellement de puissance. C'était tout ce qui faisait le charme de ce morceau, la dualité du chant de Barlow entre les couplets et le refrain. Stu s'en sort avec les honneurs sur les parties calmes mais manque de coffre lorsqu'il s'agit de hausser le ton. "Alive in Athens" continue encore de tourner régulièrement dans ma platine et je suis tellement imprégné des versions Barlow que je dois admettre qu'il m'est difficile d'apprécier la performance de Stu à sa juste valeur sur les morceaux issus des premiers albums. En revanche ce dernier excelle sur la période Ripper, son aisance à monter les aiguës ne rendent que plus jouissifs des titres comme "Ten Thousand Strong" ou "Declaration Day".

L'intérêt de "Live in Ancient Kourion" réside aussi dans la découverte sur scène des morceaux du dernier rejeton, "Dystopia", que l'on pourrait résumer en deux mots: la claque! "Days Of Rage", le sublime "Anthem" et surtout "V", voila des morceaux qui m'ont fait ressortir un album que j'avais trop vite oublié mais qui pourtant possède des qualités indéniables. Et le reste ? Du hit, rien que des hits. "The Hunter", "Burning Times", "When the Night Falls", "Pure Evil", etc, mais aussi vingt minutes de "Horror Show" représenté ici par "Wolf", Damien" et "Dracula". Si j'apprécié l'album de 2001, je ne cache que j'aurais préféré avoir à la place un peu plus de "Burnt Offerings" dont le "Dante's Inferno" (dans sa version 2011) se révèle être un peu esseulé dans la setlist.

Comme je vous le disais d'entrée de jeu, "Live in Ancient Kourion" ne l'égale pas mais se pose au final comme une annexe de luxe à "Alive in Athens". Deux heures et demie d'un ICED EARTH en grande forme, véritable monstre scénique aux classiques indémodables.

https://www.facebook.com/OfficialIcedEarth - 146 visite(s)

Anthem - 103 téléchargements


Rédigé par : wasted | Très bon live (Blu-ray + CD)/ | Nb de lectures : 12884




Auteur
Commentaire
hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 30/12/2015 à 12h46 - (119045)
Premier kom presque 3 ans après ;(. Je n'ai que la version 2cd que je viens d'acheter en solde. Bref, que du bon je trouve, super son, bonne setlist (mais pas parfaite), il manque quand même LE morceau d'Iced Earth, A Question Of Heaven.

Stu Block couvre parfaitement les trois périodes du groupe.

Un live que je vais écouter un petit moment avec plaisir.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker