HYPOCRISY - The arrival (Nuclear Blast/M10) - 14/01/2004 @ 11h37
Et un album de plus. Le neuvième si on oublie le live. Fouyaya, que le temps passe vite. Je me souviens encore d'un charmant 45 tours promotionnel que j'avais gagné à un concours Nuclear Blast en 1992. Il comportait un titre de "Penetralia" et cette sympathique offrande avait été le premier choc que j'ai eu avec ce groupe mythique. Depuis, Peter et moi nous ne nous sommes jamais vraiment quittés. Même si la routine du quotidien pointait parfois le bout de son nez, il a toujours su avoir suffisamment d'imagination et de créativité pour relancer notre histoire d'amour. Certes, notre relation a souvent été houleuse. A défaut de 7° ciel, il m'emporta dans une inquiétante quatrième dimension avant de se faire étrangement enlever. A son retour, il me fit croire qu'un dernier chapitre allait clore notre idylle. Il n'en fut rien et il se fit un plaisir de m'emmener à nouveau visiter les abysses d'un millénaire certes brisé, mais annonciateur d'une nouvelle ère aux limites de la folie. Bref, deux ans presque jour pour jour après le controversé mais méritant "Catch 22" nous arrive ce nouvel album et il faut avouer que Peter n'a pas l'air content. Le traitement vocal qu'il nous assène est particulièrement féroce et les compositions chiadées et un peu trop calibrées du précédent disque ne sont plus qu'un lointain souvenir. On se surprend même à comparer cette galette, en particulier sa production et l'ambiance générale, au génial "Abducted" qui restera certainement le point d'orgue de la discographie de Hypocrisy. On constate également que le thème des petits hommes verts est à nouveau abordé, comme si Tägtgren se sentait coupable d'avoir évoqué des thèmes trop personnels sur "Catch 22". Concernant la production, comme d'habitude puissante et aérée, elle a fait l'objet d'un communiqué dernièrement affirmant que celle-ci ferait l'objet d'un remaster avant la sortie du disque. Même si j'ai peine à y croire, au moins vous aurez été prévenus. Si ça peut encore améliorer l'excellent son du disque, pourquoi pas ?
Pour ce qui est du contenu, personne ne sera vraiment surpris, c'est du Hypocrisy dans la plus pure tradition. Les riffs qui distillent des mélodies coulantes et qui ensuite nous assomment par leur brutalité sont toujours présents. L'effet "rouleau compresseur" ressenti sur les parties mid-tempo est aussi au rendez-vous et les vocaux de Peter sont toujours aussi particuliers et immédiatement identifiables. Non pas qu'il soit un grand chanteur, mais il a réussi à coupler sa vision d'un death moderne et atypique avec une identité vocale assez rare pour être soulignée. Tous les titres de ce disque ne sont pas exceptionnels mais une surprise de taille attend l'amateur éclairé : une version réenregistrée de "The abyss" qu'on avait pu trouver comme titre inédit sur la mythique compil "Death is just the beginning 3". Cette chanson, originellement composée à l'époque de "The fourth dimension" a été une des premières à représenter ce qui constituera une marque de fabrique du groupe, à savoir un titre lourd, lent et mélodique à la "Apocalyse". Dans tous les cas, ce morceau est dément et chargé d'émotions. Comme hymne potentiel on trouvera "Slaves to the parasites" dont le refrain est prompt à être entonné pendant un concert. On peut aussi penser à "New world" dont la rythmique endiablée rappellera quelques bons souvenirs aux accros à "Abducted". Le furieux "Born dead buried alive" qui ouvre l'album dans une lignée proche des titres de "Into the abyss" devrait se charger de mettre le feu dans les fosses et le titre suivant "Erased" possède une ligne mélodique détonante qui en rassurera certains sur la survie de la créativité mélodique de Tägtgren. Si je n'ai pas trop aimé le refrain de "Stillborn", un certain esprit thrash flotte sur "Dead by dawing" et "War within" clot l'album de fort belle manière, mixant quelques insidieuses mélodies avec un titre typique de Hypocrisy.
S'il n'est pas question de parler de chef d'oeuvre, il est indubitable qu'au bout de quelques écoutes (il semblerait que beaucoup de monde ait du mal au début, moi en premier) ce disque révèle rapidement tout son potentiel. Peut-être moins prétentieux que "Catch 22", il est davantage dédié au fans die-hard dont je fais bien sûr partie. Hypocrisy est un des rares groupes qui arrive à mélanger avec autant d'homogénéité vertus mélodiques et saine agressivité. Ce "The arrival" en est un exemple probant. Ne vous laissez pas effrayer par la première écoute un peu décevante, ce disque est bien plus profond qu'il ne veut le faire croire. Les ambiances de "Abducted" couplées à la hargne de "Into the abyss". Voici un résumé certes grossier, mais assez réaliste de ce qui vous attend avec ce "The arrival" qui n'a comme véritable défaut que d'être un peu court. Quand je pense qu'ils ont failli tout arrêter en 1997... http://www.hypocrisy.tv


Rédigé par : Loufi | 16,5/20 | Nb de lectures : 10146




Auteur
Commentaire
Ocean
Invité
Posté le: 14/01/2004 à 11h48 - (6762)
Excellente galette, c'est vrai ! Je la rapprocherais de "hypocrisy" et de "the final chapter" en plus agressif, moi... Hypocrisy : un achat sûr !

napalmdirk
Invité
Posté le: 14/01/2004 à 12h05 - (6763)
Tout à fait d'accord avec toi Loufi ! Voilà une chronique très pertinente !
Au fait, l'album a non seulement été remasterisé mais entièrement remixé depuis le pressage des CD promo, donc ça risque vraiment d'être énorme niveau son. Youpi !

cava76
Membre enregistré
Posté le: 14/01/2004 à 13h43 - (6767)
C'est Loufi qui a fait la Kro ? étrange ...

Chris
Invité
Posté le: 14/01/2004 à 19h32 - (6773)
comment j'ai hate de l'avoir en main celui là...hypocrisy rulez

nihil
Invité
Posté le: 19/01/2004 à 18h34 - (6818)
vraiment un PUTAIN d'excellent album dont je ne me lasse pas, une pêche monstrueuse, des mélodies et des rythmes accrocheurs, ruez-vous dessus :)

Chris
Invité
Posté le: 20/02/2004 à 00h05 - (7324)
ca y est je l'ai acheté, je l'ai écouté et je ne suis pas déçu!
Eraser et Slave to the parasites sont de futurs classiques et des titres merveilleux, et les autres titres ne décoivent pas.

Hypocrisy est de retour, et quel retour!

Frank
Invité
Posté le: 05/04/2004 à 12h51 - (8060)
Très Très bon album après un Catch 22 vraiment décevant selon moi. A Acheter absoluement!

zorro
Invité
Posté le: 19/04/2004 à 01h35 - (8267)
Enorme, tout simplement.
A noter encore sans surprise la totale réussite de la complicité Swano/Tagtgren.
Lorsque les gens qui ont des choses à faire passer font association alors tout est permis...

dark-tigrou
Membre enregistré
Posté le: 18/08/2004 à 18h50 - (10024)
Genial tou simplement énorme! Depuis que je l'ai il tourne sans arrêts!!



Sebathan
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2005 à 18h00 - (12884)
Poualalala mais qu'il est bon ce skeud, qu'ils sont bons ces musiciens !!!
Bref Hypocrisy revient en force avec son Death Melodique teinté de chant death et black !!!
J'adore Eraser et War Within !!!
Un bien bon album !
Merci Peter !!!



galder
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2007 à 20h42 - (39258)
Magnifique! Rien d'autres a dire



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker