HOUSEBOUND - Winter Blow + Schadenfreude (Dirty 8) - 10/03/2014 @ 07h19
Il y a de cela 3 ans, les Strasbourgeois d’HOUSEBOUND s’étaient lancés dans un dyptique (un diptyque est une œuvre composée en deux parties, dont les sujets se regardent et se complètent l'un l'autre) composé de deux EP, « Winter Blow » et « Summer Swing ». Malheureusement, suite à un changement de line-up au niveau des six-cordistes et un gros retard de 3 ans, le groupe n’a pas donné suite à son projet mais a tout de même fini par sortir un nouvel EP « Schadenfreude » - un emprunt lexical à l’Allemand, signifiant littéralement « Joie malsaine », utilisé dans le sens de « se moquer du malheur des autres » - afin de signifier que la formation n’était pas au point mort. Et sympa comme ils sont, les HOUSEBOUND nous ont fait parvenir leurs deux EP d’un coup, histoire de quoi.

WINTER BLOW – an de grâce 2010
Ce qu’on ne peut ne pas dire avec HOUSEBOUND c’est qu’ils ont un manque d’énergie, oh ça non. Avec leur hardcore teigneux les Strasbourgeois envoient un sacré pâté dans la tronche, direct, et sans mettre de gants. C’est vivace, rock’n’roll, porté par un chant vénère et des riffs bien méchants. A la première écoute ça m’a fait directement penser à une autre formation issue de notre cher pays, GOOD MORNING BLEEDING CITY. Ce mélange entre hardcore et rock’n’roll est vraiment le genre de style qui fait mouche à tous les coups et « Winter Blow » le prouve sans se forcer. On retrouve une verve véritablement explosive, sur le fil, transportée par une bonne composition des morceaux qui ne laisse pas de place à la monotonie et l’ennui. On est directement plongé dans le bain (de sang) avec un « Hawk and Doves » lourd et puissant qui nous plaque au mur et nous assène d’insultes comme si nous étions la pire des merdes. Ça fracasse, pas bêtement, avec des changements de styles efficaces, nous plongeant dans des ambiances proches des DEFTONES, ou de TOOL notamment (surtout sur le titre final « Dear Whoever »), par instant et ça le fait grave. La production déboîte tout, avec un son massif, laissant chaque instrument s’exprimer comme il veut pour un rendu véritablement pachydermique. On mange et on en redemande après s’être avalé des titres tels que « Good To Go » ou le monstrueux « Channel #5 » qui valent à eux seul l’acquisition de cet EP. En bref, HOUSEBOUND n’est pas le genre de groupe à enfiler des perles et le démontre très bien avec les 6 morceaux de « Winter Blow ».

SCHADENFREUDE – an de grâce 2013
Trois ans donc après « Winter Blow », et en ayant avorté le projet « Summer Swing », HOUSEBOUND revient sur le devant de la scène avec ce nouvel EP 6 titres. Vu la puissance carabinée de leur précédente rondelle, on pouvait partir tranquille sur celle-ci. « Idea Of Progress » ne nous a même pas laissé une demi-seconde pour craindre le pire en nous balançant d’entrée de jeu une grosse mandale. HOUSEBOUND sont bien de retour et toujours avec cette pèche d’enfer. Cependant, même si le groupe revient avec toujours autant de force et de panache, son retour se veut marqué par une volonté de sonner un peu plus lourd et d’exploiter encore plus loin les ambiances planantes déjà présentes auparavant. L’effet fonctionne à merveille et laisse de bonnes impressions sur « Pure Malt » et sa très forte inspiration TOOLienne, ou bien encore le titre « I.C.B.M. ». On ressent également une orientation un peu plus hardcore chaotique sur « Avectü » ou « Wyoming Stuntman Douchebag » mais en conservant toujours cette forte touch’ hardcore’n’roll puissante. Au final, le groupe nous délivre encore là un EP de forte qualité, évoluant vers d’autres horizons musicaux, mais en gardant toujours cet aspect si direct à l’impact imparable.

Avec deux EP de cette trempe, les Strasbourgeois font fort. Carrée, frontale, rock’n’roll, et furibarde, leur musique fait du bien par où elle passe, maintenant on attend ça sur un bon full length, et de pied ferme.



http://www.hsbnd.net/ - 100 visite(s)


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 08+07/10 | Nb de lectures : 12225




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker