HOUR OF PENANCE - Sedition (Prosthetic/Season of Mist) - 01/06/2012 @ 09h26
Jeu, set et match.
Les Italiens sont définitivement hors course, dommage pour les amateurs de blast par équipe ; après "The Vile Conception" dément et brutal à souhait, après un "Paradogma" plaisant mais en baisse de régime, le quatuor transalpin, adepte de mercato métallique agité et de coups de boule en concert, était attendu au tournant. Mais échoue, une fois de plus. Une fois de trop...? A vous de voir.

Il faut dire aussi que, sans innovation particulière, le groupe posséd(ait) un charme certain, fait de rapidité, de blast et de brutalité européenaméricaine salvatrice. Dommage, HOUR OF PENANCE a eu la mauvaise idée de conserver, dans sa nouvelle cargaison, tous les défauts mis en exergue sur "Paradogma". C’est-à-dire une mollesse rythmique et une inspiration en berne au niveau des riffs.

Bon, il faut relativiser. "Sedition" est tout de même un album sympa, sauvé en grande partie par une violence basique mais plaisante. Si vous recherchez de la semi-brutalité sans finesse et du blast ‘BEHEMOTHien’, alors vous serrez servi. Sinon, il faudra repasser.
Originellement bâti sur des fondations Brutal Death, le groupe a peu à peu dilué sa furie dans une approche clinique plus variée. Impactant inconsciemment son attractivité.
La comparaison avec la bande à Nergal, flagrante sur "Paradogma", est plus que jamais d’actualité, HOUR OF PENANCE lorgnant sur le Death Moderne mélodieux des Polonais. A laquelle on peut ajouter le VADER des mauvais jours (celui qui a laissé sa hargne au placard), voire même un VITAL REMAINS dévitalisé.

Les rythmes, délaissant de plus en plus la violence pure, sont toujours élevés, rappelant que HOUR OF PENANCE œuvre dans la frange Brutal du style. Certains titres possèdent des variations rythmiques assez efficaces, mêlant blastbeats et breaks efficaces. Même si, comparativement à "Paradogma", la tendance est clairement à la diminution de la brutalité. Certes, trop de mid-tempo n’ont jamais fait un mauvais album.

Les riffs plats et générique, en revanche, si.
Et, c’est là que "Sedition" est le plus décevant : à l’exception d’un titre ou deux, les semblants de mélodies, les arpèges, les soli, manquent tous d’accroche et d’inspiration. Basiques, creux, ils rendent les titres génériques et interchangeables entre eux. Un vrai gâchis, amplifié lorsque l’on écoute cet album à la suite de "The Vile Conception" ou "Pageantry For Martyrs".
L’autre problème avec HOUR OF PENANCE est aussi le contexte discographique : le groupe nous ayant habitué par le passé à une attractivité réelle, notre jugement ne peut qu’être influencé par ce vécu. Ce qui dessert grandement le groupe, forcément.

On aurait pu croire le groupe en fin de vie, après les altercations internes et le départ du batteur (Mauro Mercurio) et du chanteur (Francesco Paoli, qui œuvre chez XXX).
Il n’en fut rien. Dommage ? A vous de me le dire...
En attendant, le groupe a recruté un batteur, ainsi que le chanteur d’ABORYM et MALFEITOR, Paolo Pieri. Qui œuvre dans un registre très similaire à celui de son prédécesseur, des cris gutturaux légèrement moins rauques.

L’apport de sang frais dans une équipe pourtant dynamique n’aura finalement pas apporté le coup de sang attendu. Point de révolte et de remise en question – ou alors tellement timorées et internes qu’on ne les perçoit guères.

Alors, R.I.P. H.O.P ?
Peut-être pas non plus. "Sedition" est un album presque sympa, qui détendra et fera patienter les plus frénétiques d’entre vous, en attendant un steak un peu plus saignant et consistant. Mais une chose est sûre : l’accroissement de popularité du groupe est inversement proportionnel à son attractivité artistique, et cela me peine fortement.
Tant pis pour moi. J’en resterai aux albums précédents, pour garder de HOP un souvenir agréable et attractif. En attendant le futur SEPTYCAL GORGE...

"Sedition" est à l’image de la campagne présidentielle française : de la poudre aux yeux, un enrobage visuel chatoyant, porté par des médias conquis et aveugles, qui au final ne fait pas illusion très longtemps. A trop se concentrer sur l’apparence, les gaillards ont oublié de se recentrer sur le contenu...

http://www.hourofpenance.net/ - 247 visite(s)

Site social - 75 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 10,5/20 | Nb de lectures : 12206




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2012 à 09h33 - (102263)
Encore plus chiant et artificiel que le précédent malgré 2-3 plans mélodiques sympas. Maintenant, on peut vraiment dire que HOP c'est HIÉ!



Jotun35
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2012 à 10h22 - (102268)
... Je vous l'avais bien dit que HOP c'est du caca !

*c'était mon commentaire constructif du jour*

Ennemie pas loggué
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 01/06/2012 à 13h42 - (102280)
C'est ce genre de groupe bon en live et chiant en cd.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2012 à 13h53 - (102282)
on est bien d'accord, album pas à la hauteur de l'excellent The Vile Conception. ni du précédent que je trouve très bien aussi. j'aurai pas été aussi sévère dans la notation, pris tel quel ça reste un album assez efficace, avec quelques morceaux qui dépotent comme "Deprave To Redeem".
plus que l'influ Behemoth, je trouve qu'ici c'est celle de Nile qui ressort le plus. dommage parce que le groupe avait quand même fin par trouver son propre style.

maintenant, un autre souci, c'est qu'il n'y a plus Paoli quoi... ce chanteur était vraiment exceptionnel.

Darkmorue
IP:78.115.166.110
Invité
Posté le: 01/06/2012 à 21h17 - (102297)
Moi je l'ai préféré à Paradogma, même si The Vile Conception plane au dessus...
Poudre aux yeux certes mais franchement bien branlé, avec un léger virage mélodique bien négocié et des compos on ne peut plus solides.

Keyser
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2012 à 10h21 - (102306)
En ce qui me concerne, je trouvais déjà que The Vile Conception baissait le niveau par rapport à Pageantry!

Saku
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2012 à 17h45 - (102316)
J'avais trouvé The Vile Conception excellent, le suivant un peu moins bon, mais c'est surtout en live que j'ai trouvé ça à chier...

Futhark
Membre enregistré
Posté le: 02/06/2012 à 23h33 - (102318)
J'avais adoré Vile Conception, encore plus Paradogma, mais alors celui là, je m'ennuie à un point en l'écoutant :|... dommage. Groupe que je demande à voir en live quand même



Desanusor
IP:88.162.17.109
Invité
Posté le: 03/06/2012 à 22h58 - (102332)
"HOUR OF PENANCE a eu la mauvaise idée de conserver, dans sa nouvelle cargaison, tous les défauts mis en exergue sur "Paradogma". C’est-à-dire une mollesse rythmique et une inspiration en berne au niveau des riffs."
Je n'aurais pas mieux dit.

dominator
Membre enregistré
Posté le: 05/06/2012 à 18h01 - (102382)
Un poil moins brutal c'est vrai mais tout de même bon je trouve.
En dessous des autres quand même mais je ne me lasse pas de l'écouter.
Et on critique mais quand un groupe Français arrivera à faire ça,on en reparlera...



The Quebekers
IP:24.201.34.181
Invité
Posté le: 09/08/2012 à 22h33 - (103273)
En passant dominator, The hellenic Terror de KRONOS était très bien branlé,peut-être pas aussi rapide mais quand même.Personnellement je trouve que ce Hour of penance est un ouragan et arrache tout sur son passage.Cet album a un côté très tech-death qui fait vraiment mon bonheur,et puis la cover est superbe.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker