HOUR OF PENANCE - Regicide (Prosthetic) - 15/07/2014 @ 07h19
On peut dire qu’il sont attendus au tournant, nos bourrins transalpins...
Malheureusement pas pour des raisons vertueuses, mais plutôt pour observer si la chute vertigineuse se poursuit. Syndrome de l’accident de circulation, qui attire les regards plus par voyeurisme non assumé que par compassion.

Après un "Sedition" raté et plat, HOUR OF PENANCE a essayé de revoir son approche du Brutal Death. Les mecs ont-ils pris conscience de leur loupé ? Ou bien œuvrent-ils avec sincérité dans leur propre souhait d’évolution ? Est-ce alors notre indulgence inconsciente qui, leurré par ce référentiel discographique, se satisfait sensiblement de cette nouvelle galette ?

Toujours est-il que "Regicide" propose plusieurs choses positives, qu’il me tarde de partager avec tous ceux qui, comme moi, ont terriblement déchanté à l’écoute de "Sedition".

Le son, déjà, nous prend à la gorge, et nous fait exploser les conduits auditifs, permettant un potentiel d’expression réel pour James Payne (batterie) et Giulio Moschini (guitare). Moins gonflé que sur "Sedition", la prod est ici plus sèche, plus percutante. Encore un effort à faire sur la sonorité des guitares, mais le résultat est plus percutant qu’avant.

L’énergie, ensuite, surgit dès le début de l’album, explose au fil des écoutes, et esquisse une vraie satisfaction. Sans proposer pour autant une déflagration de blastbeat ininterrompue, le groupe a retrouvé de la gnak, de la hargne. Et "Regicide" regorge de passages terriblement percutants et directs, mettant nos nuques à rude épreuve.

Porté par des riffs qui ont retrouvé du mordant, l’album propose ainsi 10 titres à la fois violents et tempérés, renouant sensiblement avec les débuts dorés du groupe. Les riffs œuvrent dans des formes de mélodies plutôt accrocheuses (bien qu’inégaux d’un titre à l’autre), enrichis de quelques leads franchement appréciables, support parfait pour les passages bourrins.
L'ajout de soli en complément des riffs principaux sur certains passages donne un côté "mélodique" assumé et intéressant.

Tout ce beau tableau n’est cependant pas aussi idyllique qu’il n’y parait...
Outre l’absence de cohésion dans la qualité des riffs, la gestion des rythmes laisse encore à désirer...
Il y a pourtant un vrai savoir-faire en action, des enchaînements de blast-beats et de breaks monstrueux, mais tout ceci est gâché par une forme de léthargie latente qui s'empare de la plupart des titres, brisant la dynamique par des sortes de Mid-tempos sans hargne.
Le groupe a cependant l'intelligence de relancer régulièrement la machine, avec des accélérations dévastatrices et des blastbeats à faire pâlir Fleshgod Apocalypse (où œuvre l’ancien chanteur du groupe, Francesco Paoli). S’il n’y avait pas ces trop nombreux égarements lents et mous, à coup sur l’album en serait bien plus percutant.

Sur la fin d’album, HOUR OF PENANCE retombe dans ses travers et plombe l’écoute avec un manque d’inspiration flagrant, refroidissant les ardeurs du début.
Mieux, nettement mieux que "Sedition", "Regicide" souffle le chaud et le froid, triturant son Death Brutal en proposant du très bon et du nettement moins bon.

Sans atteindre les bas-fonds musicaux de l’album précédent, les italiens d'HOUR OF PENANCE divisent, encore, pour ce nouvel album. Soyons honnête : qu'il est loin le temps de "Vile Conception" ! Les plus réalistes d’entre vous verront une logique à ce que le groupe soit passé de chez Unique Leader à Prosthetic Records, ce que je ne pourrai pas contester...

HOUR OF PENANCE a perdu de sa superbe, et de son pouvoir de séduction. Mais après avoir touché le fond il y a quelques années, le groupe rebondit et propose un album plutôt sympa et accrocheur. Même si, il faut être réaliste, il ne pouvait, de toute façon, que faire mieux...

Un retour en demi-teinte, au vu du potentiel du groupe. Mais une agréable torgnole dans la tronche tout de même. Qui risque néanmoins de faire pâle figure face au futur album de leurs compatriotes de SEPTYCAL GORGE...










Rédigé par : ..::Ju::.. | 13,5/20 | Nb de lectures : 11653




Auteur
Commentaire
Keyser
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2014 à 09h42 - (112817)
Un léger redressement mais c'est pas encore ça...

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2014 à 13h21 - (112818)
Meilleur que "Sedition" (bon pas dur en même temps), mais on reste loin de l'excellente formation des débuts qui accroche de moins en moins malgré un son de plus en plus gros

Dommage ...



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 15/07/2014 à 19h42 - (112819)
#cétaitmieuxavant #RendezNousFrancescoPaoli

,bxw
IP:90.15.77.138
Invité
Posté le: 16/07/2014 à 10h59 - (112823)
débuts plus fastes faut pas non plus exagérer disturbance est loin d etre un chef d'oeuvre

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker