HORD - The Waste Land (Autoproduction) - 21/01/2011 @ 08h24
Avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons un petit retour en arrière : en 2006 précisément. Année de sortie du premier album de HORD, Reborn From Chaos. J’avais repéré le groupe en deux temps, tout d’abord par le biais d’une chronique très enthousiaste dans feu-Hard’N’Heavy, puis par l’achat dudit Reborn From Chaos en promo à la fnac quelques temps plus tard. Et tout comme le rédacteur d’HnH à l’époque, j’avais pris une grosse baffe. Il faut dire que le groupe situé entre Nîmes et Montpellier ne faisait pas dans la dentelle, en nous offrant un premier album percutant et original. Une sorte de mélange entre du gros Cyberthrash à la STRAPPING YOUNG LAD ou MNEMIC (les passages en chant clair inclus), du Power-Metal bien rentre-dedans à la PANTERA avec des incursions Indus à la FEAR FACTORY, et du Néo (mais du bon Néo) avec des riffs simples mais efficaces et des scratchs de DJ (!). Un album qui n’a peut-être pas eu la renommée qu’il méritait (même pas de chronique sur VS, vous vous rendez compte !) mais qui montrait déjà un groupe qui avait du potentiel et qui en voulait.

Quatre ans plus tard, HORD a mûri pour la sortie de son second album, The Waste Land. Le groupe se définit désormais comme faisant du « Open Metal » (« Metal sans frontières » en VF), a choisi la voie de l’autoproduction (après un premier album sorti sur Why Note) et surtout de l’autopromotion, le groupe étant très actif sur les forums Internet et sur le site de Mark La-Montagne-de-Sucre. Une motivation sans faille qui a amené le groupe à aller enregistrer et mixer The Waste Land chez Jochem Jacobs, le guitariste/producteur de TEXTURES.

HORD tape donc à la porte de la cour des grands, et affine son style. The Waste Land n’a plus grand-chose à voir avec Reborn From Chaos, sauf au niveau de certaines influences encore palpables. Avec un line-up tout neuf (après le départ de Styx, le chanteur de Reborn From Chaos, le guitariste John a enregistré tous les chants sur The Waste Land, et certains rôles ont été redistribués), HORD évolue et bascule dans la modernité. Fini le Néo-Cyberthrash-Indus foufou des débuts, les Sudistes tentent ici de faire quelque chose de plus construit, plus accrocheur. The Waste Land nous offre donc un Cyber-Metal moderne teinté de Death/Thrash, l’influence TEXTURES a pris le dessus sur le côté Power-Indus à la FEAR FACTORY. Le groupe brasse donc plusieurs influences, pour nous balancer néanmoins un album très personnel.

Après l’intro "The Waste Land (Part 1)", HORD nous présente son disque structuré en 3 chapitres pour coller au concept sémantique (un concept « post-apocalyptique sur la place possible de l'homme après l'extinction de l'Humanité »). Et The Waste Land s’avère être une belle collection de tubes. Fini les riffs acérés qui pètent dans tous les sens, les morceaux sont ici très structurés, avec un format couplet incisif / refrain en chant clair facilement mémorisable. Parcellaire sur Reborn From Chaos, le chant clair est ici très présent et illumine les refrains plutôt efficaces. Couplé aux parties polyrythmiques et aux passages mélodiques et progressifs, on a donc ici un TEXTURES-like en plus Cyber et plus rentre-dedans, les influs des Hollandais étant flagrantes à certains moments ("Subdued Voices"). HORD a donc choisi d’éclairer sa musique avec un côté mélodique et aéré plus prononcé (notamment au sein du morceau semi-acoustique "The Burial of the Dead"), mais les riffs sont toujours au rendez-vous (certains morceaux ont un départ qui décoiffe : "Unreal City", "Through the Ashes", "The Grand Expedition"). Les différents morceaux de l’album sont de qualité équivalente, on pourra cependant isoler quelques brûlots comme "Epidemic" avec ses riffs plus lourds et ses breaks somptueux, "A Heap of Broken Images" avec des riffs Math-Metal dans les couplets qui envoient bien et une alternance des chants réussie, "Through the Ashes" qui écrase tout sur son passage et qui nous offre un refrain de toute beauté, et surtout la pièce de 10 minutes très justement nommée "The Grand Expedition" : une première partie très véloce qui enchaîne sur un long break progressif magnifique porté un chant clair au top de sa forme, avant de se terminer en apothéose avec des riffs à headbang très inspirés doublés d’une mélodie très subtile. Un titre dont la forme est à l’image de l’album : un équilibre qui fait plaisir à entendre, pour un disque qui s’apprivoise très vite. Percutant, immédiat et plutôt entraînant, The Waste Land est un très bon album de Metal moderne, avec juste ce qu’il faut de passages polyrythmiques et moult accroches, un disque rondement mené avec une approche personnelle plus qu’intéressante.

Excellent dans sa globalité, The Waste Land présente quand même quelque petits défauts. Avis personnel, mais je regrette le départ de Styx. Son chant crié à la Michael Bøgballe (ex-MNEMIC) était excellent sur Reborn From Chaos. John assure le boulot sur The Waste Land mais son ton plus grave et arraché ne me convainc pas vraiment, bien qu’il soit adapté au nouveau style des Sudistes. Le chant clair est également moins « Townsendien » que sur le premier opus, mais l’essentiel est assuré sur les refrains, après on aime ou pas (comme avec tous les chants clairs). Si les morceaux sont tous bons, l’album est assez linéaire à mon goût et aurait gagné à être un peu plus varié. Dernier détail, la prod de Jacobs et bonne, mais j’ai tendance à la trouver un peu trop « condensée », l’exécution du groupe n’étant pas forcément mise en valeur (il est difficile d’isoler un instrument par rapport à un autre). Bon c’est de l’ordre du détail et du sentiment 100% personnel, mais vous commencez à le connaître le Snake, il aime bien chipoter !

Ce qu’on retiendra surtout, c’est que HORD en veut et le montre très bien avec The Waste Land. Un disque aux apparats plutôt classiques mais la touche personnelle est déjà bien présente, bien qu’il manque encore à mon sens un truc en plus, un petit truc dans le fond (plutôt que dans la forme qui est ici maîtrisée) qui rendrait le tout irrésistible. Quoi qu’il en soit, The Waste Land est un très bon album de Cyber-Metal moderne à refrains accrocheurs, et les fans de TEXTURES et MNEMIC devraient apprécier à coup sûr. Ma préférence va quand même à Reborn From Chaos, eu égard à la claque reçue à l’époque, mais The Waste Land demeure un effort plus que sympathique et très efficace dans un style différent et plus « tubesque ». Support !

https://www.facebook.com/hordband - 71 visite(s)

Interview & Streaming - 246 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 13896




Auteur
Commentaire
Rahahaaz
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 10h45 - (90819)
J'avoue que ta comparaison avec Mnemic me laisse un peu perplexe. En dehors de Textures, s'il fallait vraiment rapprocher Hord d'un autre groupe, j'aurais plutôt cité le Scarve d'"Irradiant".
Je trouve cet album étonnant de maturité pour un groupe dont le line-up a tellement été remanié qu'on peut presque considérer "The Waste Land" comme son premier disque. Personnellement, je trouve qu'Hord mène fort bien sa barque (y compris dans son choix audacieux de bosser en autarcie pour la distribution de sa musique) et a tout pour devenir un des groupes majeurs de la scène metal française dans les années qui viennent.
PS : Le rédacteur de HNH qui avait chroniqué "reborn From Chaos", c'était moi ;) Ca me fait super plaisir que tu en parles et que ma chronique de l'époque ait au moins servi à vendre un disque !! :)



hainemijure
IP:93.14.83.179
Invité
Posté le: 21/01/2011 à 11h28 - (90822)
J'ai bien accroché.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 12h35 - (90828)
@ Rahahaaz : j'ai nommé Mnemic, mais j'aurais pu utiliser n'importe quel nom de groupe de Cyber-Metal à refrains. c'est plus pour fixer le style plutôt que le groupe en particulier.
j'avais pensé à Scarve aussi, mais finalement je n'ai pas trouvé tant de rapports que ça. sur cet album du moins, sur le précédent on peut retrouver le côté Scarve dans les influs SYL communes.

eh oui, le rédacteur de HnH à l'époque c'était bien toi, et je ne te remercierai jamais assez pour la découverte! ;)

HORD
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 12h57 - (90830)
@ZeSnake. Merci beaucoup pour cette chronique fouillé, détaillée, personelle. Ça fait vraiment plaisir à lire et ça nous fait une chouette pub. Merci à toute l'équipe de Vs-Webzine et, par avance, aux lecteurs qui auront la curiosité d'aller jeter une oreille sur notre travail. Respect.



noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 13h02 - (90831)
Album bon et accrocheur, mais le groupe aurait pu aller plus loin je trouve. A peu près dans le même genre, je conseil l'excellent album de Cruentus ;)



johnhord
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 13h14 - (90835)
@ZeSnake. Super chronique! Sincères remerciements!
@ Noohmsul. Merci pour Cruentus, je ne connaissais pas du tout.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2011 à 13h38 - (90836)
de rien, messieurs! :)

eh oui, Cruentus c'est très bien même si assez "classique" dans la forme.

slumber
IP:92.139.68.212
Invité
Posté le: 23/01/2011 à 08h33 - (90865)
Y'a qd même plein de bons groupes en fce! ça déchire bien, félicitation!

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2011 à 14h21 - (92462)
Un disque tout simplement brilantissime !
Je suis tout à fait d'accord vis à vis des similitudes avec Scarve dont parle Rahahaaz, mais avec un coté moderne dans les sonorités et la prod et non suédois comme c'etait le cas pour Scarve.

Bref, un album à posséder !
17.5/20



Lemmy
IP:84.100.233.118
Invité
Posté le: 02/10/2011 à 16h41 - (97243)
not bad.

Zero
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2013 à 14h17 - (107290)
...je trouve que Cruentus se rapproche plus d'un Sybreed djentisé pour ma part ...et ne ressemble pas trop à Hord qui, meme si présent un coté math assez marqué, est plus dans la créations d'ambiances aériennes dans les refreins comme on les retrouve chez textures , et par conséquent chez SYL...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker