HOPKINS - ...Le Waldanger (Autoproduction) - 22/10/2012 @ 08h03
HOPKINS qu’est-ce donc? Un groupe parisien de plus surfant sur la vague rock pour essayer, comme bon nombre de groupes d’ailleurs, à percer le milieu en toute originalité? Eh bien non! HOPKINS est certes un groupe de rock parisien mais au final il est bien plus que ça.

Il était une fois Jeff Balek, auteur de «Le Waldänger», roman SF sombre à la Sin City où le héros, Blake alias le Waldänger, après avoir subi un incident et perdu la mémoire, se réveille balafré dans un hôpital et se voit par la suite doué de vision, du passé et du présent tout en observant sa force augmenter considérablement... Pris en charge par l’armée, une troisième plaque d’identification au cou, le personnage se demande s’il n’est pas en train de devenir fou ou s’il n’est pas victime d'hallucination...

Que vient faire HOPKINS là-dedans? Tout simplement apporter une pierre à l’édifice de ce projet trans-media et donner vie musicalement au roman SF de Jeff Balek. Et là on se retrouve plongé dans un ambiance rock assez sombre et aux influences diverses, traduisant très bien l’univers assez glauque créé par Jeff Balek.

Comme je le disais précédemment, il serait trop simpliste de considérer leur musique dans un registre rock des plus classiques. Des morceaux très divers, on a un registre rock metal dans «Blake’s Theme» avec une voix qui sent la cigarette et le fond de bar de la veille mais ô combien maîtrisée au travers des sonorités utilisées ici par Richard. La production est très soignée, pas grand-chose à dire que la qualité de l’enregistrement, voire même en fait rien du tout, très bonne équilibre au sein des instruments, le tout sonne très pro.

On trouvera un côté stoner au travers de morceaux comme «No God’s Land» et «Locked in Freedom», doublé d’un effet bluesy apporté par les guitares et la basse. Un jeu vraiment excellent, on est très vite embarqué dans cette ambiance et encore plus en se plongeant dans le roman de Jeff Balek. Les HOPKINS ont ici fait un excellent travail de transcription.

Une atmosphère grandissant au fil de l’écoute de ce 6 titres et qui part vraiment dans tous les sens, écouter leur musique m’a donné envie de me pencher sur le roman, et j’en suis venu à me dire que la complémentarité entre le roman et leur musique est tellement grande, qu’une fois qu’on a lié les deux, il est clairement impossible de considérer l’un sans l’autre.

HOPKINS surprendra sans doute et ce dans le bon sens, car ce six titres mérite amplement le détour, et je le recommande fortement. Voilà un projet trans-media des plus alléchants et intéressants.

http://www.groupehopkins.com - 239 visite(s)

www.jeffbalek.com - 130 téléchargements


Rédigé par : Phenix | 15/20 | Nb de lectures : 13580




Auteur
Commentaire
Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 22/10/2012 à 11h03 - (104320)
Les extraits myspace font effectivement bien envie !

Xesbeth
IP:46.218.109.82
Invité
Posté le: 22/10/2012 à 15h55 - (104339)
Le 6 titres est en écoute intégrale sur soundclould ou bandpage FB du groupe ! (listn.to/hopkins)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker