HERCULES PROPAGANDA - Scream for Action (Mighty/Target) - 04/05/2016 @ 07h17
Un visuel façon Monty Python, un nom de groupe légèrement loufoque, des photos qui sentent bon le cuir et le spandex ; pas de doute Hercules Propaganda cultive une image décalée quelque peu originale.

Ce trio allemand est d'autant plus adepte d'une formule musicale aux influences diverses, puisqu'à la base de son hard rock 80's se joignent des sonorités empruntées au punk/rock et au glam ; la fiche promo, elle, évoque pèle mêle des noms comme Turbonegro, Scorpions, The Sweet et les feu Vanderbuyst, tout ceci me semblant plus ou moins juste pour situer Hercules Propaganda.

Vous l'aurez compris, le groupe est là pour tenter de nous faire passer un bon moment, il ne compte pas bouleverser les codes du genre, simplement développer une recette dont les différentes racines musicales ont permis de créer une œuvre assez hétérogène mais malheureusement inégale, à l'instar du conventionnel et poussif titre 'On My Way'. Placé juste avant, 'Milkshake Lady' ne vaut guère mieux, une sorte de Kiss du pauvre, très faible côté riffs et risible sur le refrain et les chœurs. Reste une section rythmique libre dans ses mouvements, offrant une partition intéressante, et un petit solo de guitare sympa.

Dans son ensemble, « Scream for Action » n'est pas un disque basé sur une énergie brute ou des tempos frénétiques, en témoigne la doublette d'ouverture 'Wer'e Gonna Rock Together'/'Steamhammer', proposant surtout un hard/sleaze doté d'une légère touche vicieuse (le refrain de 'Steamhammer' aurait pu être chanté par Axl Rose) mais le tout n'est pas bien farouche - le rythme s'emballe juste sur 'Steamhammer' le temps d'un solo très rock'n'roll. Les riffs sont peu appuyés et il y a dans la rythmique une approche façon 70's plutôt organique et plaisante ('Scream for Action' aux arpèges vivifiants).

'A Certain Way' a lui carrément des relents à la Led Zeppelin et Pink Floyd, dévoilant un rock à connotation psychédélique et mélodique durant près de 8 minutes. Le chant se révèle davantage lyrique et si ce n'est quelques intonations haut perchées que je trouve ridicules et sans harmonie avec le reste, il accompagne idéalement des leads tout en finesse constituant l'essentiel du titre. Dans un registre fort éloigné, les courts 'Cara' et 'Oh Baby Yeah' (oui oui) se révèlent être les moments réellement remuants et efficaces de l'album, le riffing faisant effet malgré sa grande simplicité dans les deux cas. L'apport d'un harmonica et l'entrain vocal de 'Oh Baby Yeah' donnent à ce dernier de bonnes allures de tube histoire de clôturer 'proprement' le disque.

Hercules Propaganda est donc adepte de grands écarts stylistiques qui se digèrent mais s'apprécient à des degrés divers. Le groupe a un esprit sympathique et sur certaines phases montre de bonnes capacités pour composer du matériel intéressant ; il n'en demeure pas moins que « Scream for Action » reste trop inégal pour laisser une impression totalement positive.



Facebook - 55 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 12/20 | Nb de lectures : 5748




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker