HELLBATS - One Minute Suicide (Kicking) - 09/03/2010 @ 08h13
Voilà un groupe dont j’ai souvent vu le nom sur des affiches de concerts sans jamais avoir eu l’occasion d’y jeter une oreille. Il s’agit pourtant de la dixième année de carrière du groupe et ‘One Minute Suicide’ est son quatrième album, 2 ans après ‘Unleashed n' Alive ’. Curieusement, je m’attendais à un truc plutôt orienté punk, avec un artwork aussi bizarre et un nom pareil, mais peut-être me gourré-je complètement-je…

Pas de bol, les HELLBATS ont tout fait pour me mettre sur la mauvaise piste: le groupe a apparemment complètement changé de style suite au décès de Nico, leur précédent bassiste, passant d’un rock psychobilly déjanté à un heavy rock’n roll poilu et touffu oscillant effectivement entre le keupon de bon aloi et le stoner de drogué. Je ne m’y connais pas plus que ça dans les étiquettes, mais je dirais que le groupe est le rejeton d’une partouse frénétique entre Cancer Bats, Mad Sin et Peter Pan Speedrock, toutes proportions gardées.

Ceci dit, la principale qualité de cet album est de dégager énormément de personnalité, à défaut d’originalité, tant au niveau du chant que de la signature musicale. Les trois compères ont des idées, de l’énergie et suffisamment de technique pour tout mettre en œuvre de manière efficace. Capable de changer de rythme et de structure au sein du même morceau comme sur l’intrigant Frogs (avec de vrais samples de crapauds dedans, si, si) ou simplement d’envoyer la sauce avec un riff de déménageur texan sur le terrible Captain Of My Ship, HELLBATS semble avoir trouvé son style propre dans lequel s’éclater et son énergie en est de plus largement communicative. La production impressionnante de Mr Francis ‘Kickback’ Caste ne vient d’ailleurs certainement pas les en empêcher, bien au contraire: c’est la classe américaine, ça, monsieur, à ne pas confondre avec de la coquetterie !

Malheureusement, n’étant pas particulièrement friand de ce style musical, HELLBATS n’échappe pas à la règle non plus: il est difficile de s’enfiler plusieurs fois l’album, aussi bon soit-il les premières fois. Trop long, trop inégal, rapidement rébarbatif, les défauts mineurs s’ajoutent et s’empilent pour finalement dégouter l’auditeur non-averti beaucoup trop vite. Certains morceaux semblent durer pour durer, entrecoupés de breaks pas forcément judicieux comme sur Out Of This Hell et surtout State Of Grace un instrumental certes bien exécuté mais qui n’en finit jamais. C’est vraiment dommage après de telles promesses !

En bref, cet album laisse un arrière-goût âpre de respect mêlé à du gâchis, tant la musique proposée par HELLBATS allie talent et savoir-faire mais n’arrive pas à nous subjuguer sur la durée. Je ne doute absolument pas que le groupe trouve son public, s’il n’existait pas déjà, parmi les fans de rock bien lourd et varié. A suivre de très près pour la suite.

Hellspace - 216 téléchargements


Rédigé par : Candiria-Thon | 12/20 | Nb de lectures : 11006




Auteur
Commentaire
josh
IP:86.204.227.185
Invité
Posté le: 09/03/2010 à 12h03 - (81561)
toujours la même histoire: le disque part perdant d'entrée de jeu la preuve avec "n'etant pas friand de ce style".
Ca fait du bien d'avoir des gpes qui composent de vrais morceaux et ne pensent qu'à la prod ou la technique instrumentale...
je pense qu'au contraire le disque est trop court pour un vrai album. Chroniqueur complet à l'ouest...
Je tiens à preciser que je ne joue pas ds le gpe mais que je les connais un peu et que ca envoie severe en live


TRAUMATISM
Membre enregistré
Posté le: 09/03/2010 à 12h18 - (81563)
Pas vraiment d'accord avec cette chronique, étant un gros fan du groupe, cet album est leur plus bel accouchement au regard de leur passé. One Minute Suicide passe très bien du début à la fin. et contient une grosse d'influence noisy à la Unsane.

"Malheureusement, n’étant pas particulièrement friand de ce style musical"... ceux-ci explique cela...


stanwd
Membre enregistré
Posté le: 09/03/2010 à 13h59 - (81569)
pareil que les 2 derniers comm'...
... et je préfère quand même le côté psycho des premiers essais, partis trop tôt avec Nico.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker