HEAVY DUTY - Second Coming (Brennus) - 30/04/2013 @ 08h01
Quand on ouvre le boitier et qu'on voit la gueule des musiciens de HEAVY DUTY, on ne doute pas une seule seconde que les gaziers jouent du metal qui sent la sueur.
Pourtant, le groupe n'avait pas tout à fait commencé comme ça puisque formé en 2008, ils avaient sortis en 2009 un album avec un line up différent de l'actuel et des sonorités qui l'étaient tout autant. Exit donc la chanteuse et le bassiste du premier album et place au gros son, au groove de fer et au metal bien solide sur ses appuis.

Après une introduction au Bootelneck super efficace, HEAVY DUTY commence avec "Sixty Nine" à nous présenter de quel bois ils vont désormais se chauffer.
Rythmique bulldozer, voix rauque mais mélodique, influences diverses mais toutes dédiées aux dieux fourchus.
Œuvrant toujours dans des mid tempos écrasant, le style de HEAVY DUTY se trouve coincé quelque part entre le Southern Metal, le Stoner et le heavy traditionnel.
Pêle mêle se retrouvent les ombres de BLACK SAB, METALLICA et PANTERA autour de ce metal peut être pas le plus original du monde mais bien efficace.
La production de l'album ne m'est pas par contre très agréable puisqu'elle à ce coté numérique très direct qui fait sonner le groupe certes de manière très frontale mais qui lui enlève du relief et de l'épaisseur. Nul doute cependant quand au fait qu'elle convaincra pas mal de monde.

Les riffs de guitares ont une belle base blues qui ressort à plusieurs moments, épaissi qu'ils sont par le son bien gras du six cordiste. Faisant le pont entre les hachures rythmiques des écoles modernes et un riffing plus old School, la guitare s'appuie sur une section rythmique bien carrée.
Cette dernière fait elle aussi le grand écart entre les grooves carrés à base de doubles pédales et d'autres passages plus "Free" où se croirait retourner dans les 70's (le titres "All I've got" développe des ambiances plus sombres et "feutrées")
De jolis solos parsèment les chansons de cet album et plus les titres s'enchainent et plus on constate que le travail du gratteux est de bonne qualité.

Le chant, très solide, rappelle (dans l'idée seulement) le style de Phil Anselmo.
Voix taillée dans le granit, hurlements de veau mais mélodies tout de même très présentes lors d'efficaces passages en clair.
Le groupe a fait une bonne affaire en recrutant le bonhomme, ça fait pas un pli.
Les titres sont tous plus ou moins dans la même veine et l'album est du coup assez cohérent. HEAVY DUTY a donc un petit coté intemporel dans son approche qui fait qu'ils doivent pouvoir s’incruster sur pas mal de scène et auprès de pas mal de groupes.
Alors certes, la finesse n'est pas forcément leur atout premier et on pourrait reprocher à l'album une certaine linéarité d'une composition à l'autre mais n'oublions pas que le groupe revient avec un nouveau line up et qu'il faut peut être lui laisser encore le temps de murir.

Une personnalité musicale qui s'affirme donc par rapport au premier album et un groupe qui semble avoir trouvé ses marques dans ce style qui lui va comme un gant.


Rédigé par : Pamalach | 14/20 | Nb de lectures : 11782




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker