HEAVENLY - Dust to dust (Noise records/BMG) - 12/01/2004 @ 11h03
Ce qui est cool avec HEAVENLY et leurs 2 premiers albums, c’est qu’on pouvait jouer à « Questions pour un champion ». Voici la règle du jeu : l’arbitre passe n’importe lequel des morceaux de ces CDs et les candidats doivent deviner à qui le groupe français a pompé les mélodies et quelle chanson. Alors, bien sur, c’étaient toujours les mêmes groupes qui revenaient, surtout HELLOWEEN et GAMMA RAY. En ce début d’année 2004 sort donc le 3è album (ils auraient dû le sortir pour Noël, à une période où on achète des tas de jeux de société et qu’on ne sait parfois pas trop quoi offrir) et soyez rassurés, vous pourrez encore jouer avec HEAVENLY. Il n’y a qu’à écouter le premier titre, « Evil », tout droit sorti de chez GAMMA RAY. Mais attention, cette fois, le jeu est un peu plus dur, on est passé en quelque sorte d’une « version junior » à une « version senior » ! En effet, c’est un peu moins flagrant, mais ça l’est quand même encore beaucoup trop. Etre influencé, c’est très bien, copier, ça l’est déjà moins. Ca me rappelle un peu le problème avec le dernier FAIRYLAND (clone de RHAPSODY). Cependant, il faut avouer que cet album est rudement bien ficelé, l’interprétation est tip top, la production impeccable... bref, aucun problème de ce point de vue là... le seul, c’est que ça me choque un peu ce manque flagrant d’originalité. Et puis, Ben Sotto module un peu plus sa voix et des fois, il se la joue un peu plus agressif... même si l’ombre d’Andre Matos ou Kaï Hansen plane tout au long de l’album. Les compos sont dans l’ensemble Speed mais pas trop linéaires, les changements de rythme sont fréquents et on a même droit à un titre de 9mn : « Miracle (version 2003) ». J’émettrais une dernière réserve sur la durée de l’album. En effet, 70 minutes, c’est un peu long à digérer et j’avoue avoir du mal à m’écouter l’album d’une traite... alors souvent, je l’écoute en 2 fois (voire en 3 comme l’album est divisé en 3 chapitres)... et j’en profite pour me mettre un truc qui change du Speed mélodique... un machin du genre HIM, MUSE, MARILYN MANSON ou les SPICE GIRLS ! Au final, ma note est plutôt une moyenne... je m’explique... si vous n’y connaissez rien en Speed mélodique, vous serez subjugué par cet album et sa qualité... par contre, si vous êtes un fan d’HELLOWEEN, GAMMA RAY and co., vous risquez de voir d’un mauvais œil ce combo qui fait rien que copier ses glorieux aînés. Pour ma part, je reste persuadé qu’HEAVENLY a un potentiel énorme et que le jour où ils trouveront un style plus personnel, ça risque de faire très mal. Mais, en attendant, « Dust to dust » reste un solide album du style... mais qui laisse un arrière goût... l’impression que le serpent se mord sérieusement la queue. A vous de vous faire votre propre opinion.


Rédigé par : Shaka | 14,5/20 | Nb de lectures : 7663




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker