HEART IN HAND - Only Memories (Siege Of Amida/Season of Mist) - 18/01/2012 @ 08h11
Encore un groupe qui sort de nulle part (enfin, pas vraiment, du fin fond de l'Angleterre), signé sur un label néanmoins plutôt reconnu (Siege Of Amida) mais qui risque fort bien de marquer cette année. Le résumé de la musique du groupe, ce n'est pas moi qui vais le faire mais le groupe lui-même, dès la première page de son Myspace : "Heart In Hand are a melodic hardcore band from the south coast of the United Kingdom, mixing furious hardcore with crushing breakdowns and emotional lyrical content."

Classique, vous allez me dire ? Puis, ne vous ai-je pas parlé d'un autre groupe anglais, Departures, dont la mixture semble (de prime abord) identique ? Heart In Hand, après un premier EP passé totalement inaperçu, nous pond ici un premier album déprimant et colérique, violent et blindé d'émotion, rageur et nostalgique, scandant sa haine et pleurant sa détresse. Une nouvelle fois, on se replonge dans ses atmosphères connues, des mélodies faites d'arpèges et cristallines.

"Only Memories" débute sur LE morceau spleen hardcore de cette fin d'année : l'éponyme "Only Memories" : intro magnifique, couplets en mosh parts, plan rapide mélodique et surtout ce solo tout en arpèges sublimes. Si Heart In Hand joue dans la même cour que Departures en termes d'étalages de sentiments, les deux combos différent dans l'approche même du hardcore.
Heart In Hand dispose déjà d'un son bien plus métallique et quelques plans sont clairement marqués par la lourdeur. De plus, les mosh parts sont bien présentes tout au long de l'opus. Chacun des morceaux possède la sienne, agrémentée ou non de parties mélodiques.
Ne nous arrêtons pas sur ce seul morceau tant ceux-ci sont composés magistralement et avec un souci du détail parfois étonnant. "Indelible Mistakes" par exemple et son climax introductif prenant et sincère. "Tunnels" figure également en bonne place avec son break magnifique (prenant aux tripes sur le "Tunnels to my heart"), efficace même si cette structure revient régulièrement.
La présence de deux interludes musicaux "This One Time In Denver..." et "September" ne font qu'augementer le cachet d'un album qui n'en manque déjà pas. Deux petits gars viennent également pousser la chansonnette : Ian Fike des célèbres It Prevails sur le tonitruant "Ghosts" et Andy Convey sur le magnifique 'Photographs" qui clôture l'album de la manière la plus élégante possible.

Plus metal que Departures, possiblement un plus "passe-partout", Heart In Hand signe ici un album remarquable en tous points, sincère, émouvant et suintant les regrets et la nostalgie. Un disque de hardcore parfait pour un hiver rigoureux.

http://www.youtube.com/watch?v=Z293tG4-488 - 332 visite(s)

Heart In Myspace - 105 téléchargements


Rédigé par : Vision Of Beuh | 16/20 | Nb de lectures : 11314




Auteur
Commentaire
Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 18/01/2012 à 13h11 - (99891)
Excellent skeud, mélancolique, puissant et vénère!



DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 18/01/2012 à 14h11 - (99894)
Merde tu fais envie! j'essaie de graver ça dans les neurones qui me restent!

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker